MATCHING POINTS

Pour les femmes mais pas seulement...
Mood

(Mood) Drôle de Pâques

Non, cette année il n y aura pas de gigot traditionnel, pas de chasse aux oeufs dans le jardin, et même pas une petite décoration dans la maison ! Non, les enfants et petits enfants ne sont pas là, chacun reste chez soi, le confinement dure…

La nature nous console, le Printemps est bien là. Cette année nous sommes encore plus sensibles à l’environnement et le silence autour de nous permet de mieux entendre le chant des oiseaux.

Ce qui est terrible c’est le manque de perspectives. Ni les scientifiques ni les politiques ne sont en mesure de nous dire de quoi seront faits les jours, les semaines, les mois à venir.

Nous tenons bon et avons une pensée pour ceux et celles qui sont concernés par la maladie ou ceux et celles qui luttent pour leur survie financière !

Restons chez nous ! Les sites ne manquent pas qui proposent comment cuisiner des œufs de Pâques maison ou organiser la chasse aux œufs en appartement. Le système D, comme pour beaucoup d’autres choses plus essentielles.

Nous ne pourrons pas refaire cette promenade poétique pascale (Osterspaziergang) que nous avions proposée il y a quelques années.

Notre caractère optimiste nous permet de vous souhaiter des Joyeuses Pâques, malgré tout

22 Comment

    1. L’ambiance cette année n’était pas à la gaité que procurent l’attente des cloches et la chasse aux œufs qu’elles ont laissé tomber. La réalité a eu raison des fables.

  1. Chez nous c’est pareil nous n’avons respecté aucune tradition.
    Sans toute la famille et surtout les petits la chasse aux œufs l’agneau Pascal n’ont pas étés de mise .
    Cette situation qui perdure sans entrevoir le bout du tunnel est pesante.
    Bon lundi de Pâques malgré tout .
    Restons chez nous et espérons….

  2. Bonjour les Matching!

    Ici la chasse à l’oeuf était attendue.. comme le Messie! D’autant que ma Zoé a vu la veille, le lapin de Pâques se cacher dans la garrigue! D’habitude, Pâques signifie la course aux grands-parents, pour aller trouver les oeufs, partager le repas dominical (ou du lundi lol) .. Cette année, c’est trop calme… On attend juste le cessez le feu, telles des autruches la tête dans le trou. Ne pas penser à nos comptes…Ne pas penser à plus tard…

  3. On s’adapte comme on peut, mais pour les grand-parents isolés, loin de leurs enfants et petits enfants, ce n’est pas drôle. Pour mes parents les cloches ne sont pas passées cette année ; pas de petits-enfants ni de chasse aux oeufs dans le jardin qui est resté bien silencieux. Nous les avons longuement appelé, mais bon. Le pire serait Noël loin d’eux… Espérons que d’ici là, nous en serons sortis. Portez-vous bien et prenez soin de vous.

    1. En tant que grands-mères nous ressentons de plus en plus la distance avec nos petits-enfants que nous n’avons pas pu accueillir pour les vacances de Pâques, comme c’était prévu. Pas de cloches, pas d’œufs dans le jardin. Il nous est resté FaceTime. Heureusement encore que ces technologies existent !

  4. Coucou,
    Depuis la naissance des enfants, on n’était jamais passé à côté de Pâques : sauf cette année…
    . ça fait tout de même un pincement au coeur.
    Espérons que la vie reprenne le dessus sur ce satané virus.

    1. À combien de traditions et de projets devrons-nous renoncer cette année ? Nous nous adaptons mais, comme vous dites, avec un pincement au cœur.

  5. Je suis allée déposer des oeufs devant la porte de mes petits enfants sans les voir. Leurs parents sont formidables et leur ont organisé une belle chasse aux oeufs, comme ils ont organisé un chouette anniversaire à ma petite fille en demandant
    à certains proches d’enregistrer des vidéos. C’est suffisamment anxiogène pour eux qui passent par de vrais moments de tristesse.
    Malgré la solitude et la crainte pour le travail arrêté, j’essaie au maximum de ne pas me plaindre.

    1. Le confinement au jour le jour est supportable lorsqu’on a des centres d’intérêt qui n’exigent pas de sortir. Et nous nous adaptons au mieux. C’est plus difficile pour des événements comme celui-ci. Déposer des cadeaux devant une porte close doit être assez poignant.
      Pour nous la question est toujours la même : quelles seront nos possibilités de revoir ceux qui sont loin, en France et à l’étranger, dans les mois à venir ? Tout cela est encore bien incertain.

  6. Bonjour Matchingpoints, pour moi Pâques, c’est le traditionnel poisson ou poule en chocolat et cette année cela m’a manqué. Et sinon oui, les perspectives ne sont guère réjouissantes. Bon Week-end quand même.

    1. Il faut encore de la patience. Il y a quand même beaucoup de sollicitations à la radio, sur Internet, à la télévision qui meublent les journées. Bon week-end à vous aussi.

  7. Bon, j’ai un peu de retard pour vous souhaiter de joyeuses Pâques. Cette année cela tombait le jour de mon anniversaire, une journée bien étrange mais heureusement il y eu WhatsApp, des rires, des œufs cachés pour les plus petits (des gaffes aussi car au téléphone nous sommes moins vigilant) … bref, un WE de confinement de plus de passé !

    1. Ceux qui passent une année de plus en ce moment ont un anniversaire inhabituel, c’est le moins qu’on puisse dire ! Nous nous souviendrons des anniversaires 2020 ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.