MATCHING POINTS

Pour les femmes mais pas seulement...
Ciné, TV, Radio Culture

[Cinéma] Ad Astra

L’astronaute Roy McBride s’aventure jusqu’aux confins du système solaire à la recherche de son père disparu et pour résoudre un mystère qui menace la survie de notre planète. Lors de son voyage, il sera confronté à des révélations mettant en cause la nature même de l’existence humaine, et notre place dans l’univers.

Les films de science-fiction ne sont pas nos films favoris. Mais comment résister à tant de bonnes critiques et à Brad Pitt que nous avions redécouvert dans « Once Upon a time in Hollywood » ?

Dès le départ, nous sommes submergées par des images époustouflantes, la beauté de la terre, de l’espace ! James Gray nous emmène loin, c’est comme si nous y étions. Nous ne sommes pas capables de voir les invraisemblances techniques mais peu importe…

Les voyages dans l’espace sont devenus une réalité du quotidien, il y a des navettes pour la lune et, de là, des correspondances pour aller vers d’autres planètes (comme de nos jours, les femmes sont hôtesses de l’air ou assistantes…). Rien ne change par rapport à la terre, la lune a son propre aéroport, avec des portes d’embarquement comme nous les connaissons.

C’est un peu l’Odyssée d’Homère, un peu 2001, Odyssée de l’Espace de Kubrick par les images (l’astronaute qui part dans l’espace), un peu Voyage au bout de l’enfer  de Cimino – un voyage à la recherche d’un personnage mystérieux, ici un père disparu. Il a beaucoup souffert de l’absence de ce père, il était orphelin d’un héros qui sera pourtant démystifié. Il sera donc doublement orphelin.

Dans un de ses monologues, le héros dit, qu’à la fin, le fils paiera pour les péchés du père. Ces monologues narratifs se suivent tout au long du film. Parfois ils relèvent d’une psychologie un peu simpliste, mais le regard de Brad est là, ses beaux yeux bleus qui ont vécu, il met du sens à ses paroles. Il semble stoïque, sans émotion apparente.

Ad astra per aspera, par des sentiers ardus jusqu’aux étoiles ! Le chemin pour y aller est semé d’embuches, les dangers et la mort sont omniprésents, et pour trouver quoi ? La conquête de l’espace est triste, il n’y a pas d’autre forme d’intelligence, il n’y a rien, il n’y a pas de sens, il n’y a que la solitude. La conquête est réservée à des êtres humains comme le héros qui tels des machines sont capables de se maîtriser à tout moment, surveiller leurs battements de cœur, parfaits pour partir. Mais au fur et à mesure du voyage, Roy Mc Bride retrouvera une toute autre sensibilité.

Les couloirs interminables, les sas d’accès, ces images jalonnent sans cesse le film, parfois on peut les trouver un peu longues, mais elles soulignent ces moments d’isolement. Il est seul comme son père l’était. C’est pourtant une solitude choisie pour vivre une passion. La rencontre avec son père va le décider à vivre autrement, à partager des émotions. Il veut retourner sur terre pour « re »faire sa vie, c’est sur terre qu’il veut retrouver un sens à sa vie.

Une sorte de Happy End ?

32 Comment

  1. Bonjour Matchingpoints, tu sembles avoir été conquise par ce film. Personnellement, je ne m’attendais à rien et j’ai trouvé certaines séquences superbes comme celles qui se passent aux environs de Neptune. Et j’ai trouvé Brad Pitt très sobre. Bon dimanche.

    1. Oui, ce film est un bon film. Il est certain, on peut ressentir une toute petite déception après avoir lu les critiques tellement enthousiastes ; par moment il y a un soupçon de longueur…
      Bon dimanche

  2. Je me méfie un peu des films de James Gray qui peuvent être longuets… Après avoir vu Interstellar, j’aurais un peu peur d’être déçue par celui-ci…

  3. La longue et lente litanie de Brad/Roy résonne encore à mes oreilles. Des images somptueuses, de la souffrance, une solitude abyssale… j’ai été embarquée, loin, loin, loin.
    Et les yeux de Brad…

    1. Ah oui, cette terrible solitude que les yeux de Bratt expriment – normalement nous n’aimons pas les voix off qui facilitent la tâche du metteur en scène. Ici les monologues ont un sens, à qui d’autre pourrait-il parler ?

  4. Bonsoir et merci pour ce compte-rendu. Pour ma part j’ai vu Interstellar deux fois et ne me lasse pas de ce film poignant. Ce nouveau film semble l’être tout autant. Brad Pitt semble également tenir un rôle magistral… Bref sûrement un bon moment en perspective…

  5. J’aime les films de science-fiction.
    Vous parlez de longueurs. ..J’espère qu’il y en a pas trop .
    Mais ce film me tente tout autant que les yeux bleus de Brad Pitt .
    Merci de vos avis .
    Belle journée !

    1. Il y a quelques scènes répétitives qui peuvent donner l’impression de longueur, en effet. Mais oui, il y a les yeux de Brad, mais pas que…
      Bonne journée

  6. Hello
    je suis très fan de science fiction et j’attends d’ailleurs avec impatience la programmation dans ma ville ( les fils sortent toujours en décalage. ^^). En plus, ça fait un moment que je n’ai pas vu Brad Pitt dans un film. Le dernier c’était Word world z !
    Bises

    1. Il faut donc aussi voir le dernier Tarantino, Brad joue formidablement bien. Et comme vous êtes fan de Science Fiction, il n’y a pas d’excuse…

    1. Il y a des films qui nous attirent plus ou moins. Parfois il vaut mieux faire l’impasse et attendre sa diffusion à la télé et voir d’autres films qui nous correspondent plus. Sauf que ce film qui bénéficie de belles images, perd sur le petit écran…
      Si jamais vous le voyez malgré tout, donnez-nous votre avis !
      Bonne fin d’après-midi

  7. J’aime la science fiction mais mon entourage n’aime pas, donc pas sûr d’aller voir ce film.
    Bonne. Soirée Mesdames.

  8. J’ai une impression de déjà vu avec ce film, mais je suis certaine qu’il faut le voir en salles pour bien l’apprécier, et j’avoue un faible pour Brad Pitt, alors … 🙂
    Bonne journée à vous !

    1. Ce sentiment du déjà vu est tout à fait juste, l’espace, les cosmonautes, les paysages lunaires…Les images sont belles, Brad est touchant, le sujet bien traité. On passe un bon moment
      A bientôt

    1. Bon, difficile pour nous de conseiller un film assez particulier – si vous aimez la Science Fiction, alors allez-y… !

    1. Nous non plus – peut-être nous les avons évités sans le savoir 😉
      Il fait une belle carrière et ses deux derniers films en tout cas sont formidables
      Merci de votre visite

    1. Oui, on va essayer de le trouver – nous ne l’avons pas vu lors de sa sortie, justement parce qu’il ne rentre pas dans la catégorie de notre genre de cinéma ! Apparement un manque … 😉
      Merci du conseil et bon week-end de festival !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.