MATCHING POINTS

Pour les femmes mais pas seulement...
Ciné, TV, Radio Culture

[Cinéma] Un jour de pluie à New York

Deux étudiants, Gatsby et Ashleigh, envisagent de passer un week-end en amoureux à New York. Mais leur projet tourne court, aussi vite que la pluie succède au beau temps… Bientôt séparés, chacun des deux tourtereaux enchaîne les rencontres fortuites et les situations insolites.

Pour ce film sorti en France et pas aux Usa pour cause de #MeToo, Woody Allen reprend sa veine new-yorkaise avec, comme personnages principaux, deux jeunes étudiants pris dans un tourbillon de péripéties dans la grande ville.

Gatsby, le garçon, est un jeune intello, un garçon de riche qui a tendance à cracher dans la soupe. Fils de famille joueur de poker, un peu pédant (mais il rencontrera plus blasé que lui!), il a des goûts d’une autre époque, aime le jazz et les vieux films, comme un nouveau double jeune de Woody Allen, incarné par Timothée Chalamet.

WA17_10.23_0094.RAF

Sa petite amie est une jeune fille ingénue, ébahie par tout ce qu’elle voit. Elle arrive malgré elle à séduire un cinéaste dépressif (double plus âgé de Woody), un scénariste cocu (Jude Law à contre emploi) et un acteur latino, séducteur à la Antonio Banderas.

Il y a, bien sûr, New York et les new-yorkais, photographiés admirablement par Vittorio Storaro, que ce soit pour les extérieurs sous la pluie ou les intérieurs cossus.

WA17_09.25_0800.ARW

Un film léger, des dialogues qui font mouche… Dès le début, la voix off du jeune héros nous assaille de bons mots, de remarques ironiques où on retrouve pêle-mêle les parents, les psys, les juifs. Rien de bien nouveau mais dans ce début en fanfare nous aurions voulu tout retenir car c’est tout ce que nous aimons chez Woody Allen.

Le film est brillant, bourré de références à la littérature et au cinéma (pour un certain nombre que nous avons saisies, combien en avons-nous ratées ?). Le rythme effréné de la première partie semble toutefois s’essouffler peu à peu vers une fin en partie prévisible.

Dommage pour les américains, eux qui ne font jamais rien à moitié, qui se privent du plaisir de voir ce talentueux 53 ème film de Woody…

…Un bon millésime

22 Comment

  1. Bonsoir les filles et merci pour ce partage. Je ne savais pas que Woody Allen avait enfin tourné un nouveau film, c’est chose faite ! Votre critique me donne envie d’aller le voir et de retrouver toute la verve et l’ambiance des films de Woody Allen… ce pourquoi je les aime tant !

  2. Hello
    J’ai entendu parler du film mais plutôt de côté du passé de Woody Allen. Il parait que les acteurs refusent d’en faire la promo sans prétexte qu’ils ne savaient pas… Ce n’est pas le thème de film que je vais voir habituellement, mais si un jour il passe à la TV, je le regarderai par curiosité.
    Belle semaine

    1. Le rattrapage télé sera agréable. La polémique est intense aux USA. Il y a les pour et les contre. Les jeunes acteurs auraient même reversé leur cachet à des associations de femmes.

  3. J’aime beaucoup ce genre de film légers et à la fois complexes qui font passer un bon moment. Woody Allen est bien doué pour mettre en scène New York qu’il aime tant et des situations cocasses comme il semble y en avoir dans sa nouvelle œuvre. Belle semaine ♥

    1. Il y a beaucoup de thèmes récurrents dans le nouveau film. Les situations cocasses s’enchaînent. Aurez-vous la possibilité de le voir chez vous ? Bonne semaine à vous aussi.

  4. Je me suis un peu lassée des Woody Allen depuis « Match Point » (ah tiens ? 🙂 ), moi qui n’en loupais pas un dans mes jeunes années… mais pourquoi pas me rattraper avec celui-là ?
    Belle journée

    1. Match Point (vous avez bien compris 😉 ) reste notre préféré. Mais celui-ci serait un bon rattrapage ! Bonne soirée.

  5. Un film délicieux avec de bien beaux acteurs.
    Je n’ai pas compris le « double plus âgé de Woody »… Woody est deux fois plus âgé (ou presque) que Lieev Schreiber (que je n’apprécie guère habituellement mais qui est très bon ici).

    1. Si on considère que T. Chalamet est le double jeune de Woody, Schreiber, en cinéaste dépressif, est le double de Woody plus âgé que le précédent.

  6. J’attendrai qu’il passe à la télé.
    Trop de retard cinématographique en ce moment.
    Nous avons trop de préoccupations familiales.
    Merci de partager . Ca permet d’en prendre note !

  7. je l’ai vu hier, ce n’est pas son meilleur film mais c’est tout Woody Allen et donc un excellent moment de cinéma avec une bande son parfaite ! vous l’avez bien résumé !

  8. Merci pour ces infos, je vais y aller, déjà pour NY dont je suis amoureuse et aussi pour voir ce que les Américains s’interdisent! J’ai vu « Au nom de la terre » qui m’a carrément bouleversé semaine dernière. A la sortie du film je pouvais déplacer des montagnes tellement j’ai apprécié ma vie! Je conseille fortement! Bonne soirée

    1. C’est surtout New York sous la pluie 😉 « Au nom de la terre », un film totalement différent. C’est ça la magie du cinéma, plonger dans des univers différents le temps d’un film !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.