MATCHING POINTS

Pour les femmes mais pas seulement...
Anniversaires Culture Deutsches Echo

[Anniversaire] Les 100 ans du Bauhaus

D’abord école fondée en Allemagne dans les années 20 puis courant artistique au rayonnement international, le Bauhaus reste assez méconnu du grand public en France.

La série diffusée sur Arte, « Bauhaus – Un temps nouveau », permet de mieux situer les protagonistes, les lieux et les enjeux de cette « nouvelle construction de l’avenir » qu’a voulue son fondateur, Walter Gropius. Sur le modèle des corporations médiévales, l’école engloba tous les métiers d’art dans différents ateliers : architecture, peinture, travail des textiles, du bois, du métal, conception d’objets usuels…

Perçu à ses débuts comme une révolution contre les conventions bourgeoises, le mouvement s’inscrit dans l’immédiat après-guerre de la première Guerre Mondiale. Il nait à Weimar, un des centres de l’histoire allemande, connait les vicissitudes de la République du même nom, subira la montée du nazisme puisqu’il sera fermé par la Gestapo en 1933.

La plupart de ses membres s’enfuiront à l’étranger, notamment aux Etats-Unis où ils mettront en pratique leur conception du modernisme.

Tout en relatant les débats artistiques et philosophiques au sein du groupe, la série met l’accent sur la romance entre le Directeur et une élève. On peut critiquer ce choix mais, à travers ce rôle féminin, on voit l’émergence d’une volonté de révolution sociétale. L’héroïne se coupe les cheveux, renonce à un mariage bourgeois et revendique l’égalité homme/femme, annoncée dès la création de l’école, et la démocratisation de la prise de décision. Une série de grande qualité : décors soignés, acteurs talentueux.


Architecture, mobilier, dessin, peinture font un pas de géant vers une plus grande fonctionnalité. La modernité dans la conception de l’architecture et de l’urbanisme s’annonce. De grands designers se révèlent au Bauhaus. Leurs noms nous sont pour la plupart peu familiers mais beaucoup d’entre nous connaissent la chaise Wassily de Marcel Breuer

Wikipedia

ou celle de Ludwig Mies van der Rohe, le dernier directeur de l’école lorsqu’elle fut transférée à Berlin.

Le fauteuil Barcelona par Knoll

Nous avons à Marseille un exemple de l’influence internationale du Bauhaus en architecture, la Cité Radieuse de Le Cobusier

et à Hyères la Villa Noailles de Mallet-Stevens.

Matching Points

Matching Points

La ville de Weimar fête cette année l’anniversaire de la fondation du Bauhaus. Un musée consacré à ce mouvement y a été ouvert en avril dernier.

Le nouveau musée du Bauhaus de Weimar.
Photo Andrew Alberts/Heike hanada laboratory of at ad architecture.

Connaissez-vous ce mouvement ?

30 Comment

  1. Bonjour et merci pour cet article très intéressant. M’intéressant de très près à la déco, je connaissais le style Bauhaus, nomment les deux fauteuils que vous présentez – des pièces incontournables ! Quant à cette série, je n’en avais pas entendu parler, merci pour le partage. Bon dimanche à toutes deux.

  2. Mesdames, vous avez le don de télépathie !
    En regardant cette excellente série, je me disais qu’il serait chouette que vous fissiez un article sur le sujet et vous le faites avec talent !
    Cette mini série est une pépite, astucieuse avec ses fausses images d’archive en noir et blanc, les dialogues sont intelligents, le fond politique et sociétal est accentué suffisamment pour comprendre que les acteurs de cette nouvelle vision du monde ont eu du courage de vouloir s’exprimer à contre courant de l’opinion dominante.
    Je me suis régalée. Pour ceux qui l’ont ratée, le replay est peut-être toujours valide.
    A part ça, la première fois que j’ai entendu parler de Bauhaus, c’est par ce groupe du même nom: https://www.youtube.com/watch?v=OKRJfIPiJGY
    Cela remonte à loin donc cette gothique période.

    Quant à ce courant d’architecture/ art moderne, j’ai découvert son existence il y a seulement 3 ans grâce à un Mooc « l’art moderne et contemporain ». Rhô la honte ! Ou alors c’est quoi ces cours de dessin au collège où l’on n’apprend rien, pas même à dessiner !…

    1. Merci pour vos compliments et pour le lien ! C’est en effet une série comme on les aime, où l’on apprend tout en passant un bon moment. Cette période de l’Histoire allemande vue sous divers aspects gagne à être connue.

    1. Nous sommes passées devant pendant des années avant de visiter la Cité Radieuse ! C’est une visite à conseiller en général et bien sûr dans le contexte du mouvement du Bauhaus
      Bonne nuit

  3. Bonsoir, c’est effectivement un courant majeur du XXeme qui nest pas bien connu en France. Ce n’est bien sûr pas ce qui a été retenu de cette période concernant l’Allemagne. Il faut que je regarde cette série, merci d’en parler . Jai visité Berlin avec un architecte il y a de nombreuses années, nous avions écumé tout le Bauhaus, architecture et design, de la ville, Superbe!

    1. Il y a tant de choses à voir à Berlin ! Le Bauhaus, là non plus, n’est pas ce qui semble l’intérêt principal de la ville. Vous avez eu de la chance de faire une visite sur ce thème.

    1. Pour le centenaire, il y a pas mal d’articles dans les journaux aussi. Ce courant nous influence encore maintenant
      Bonne fin de soirée

  4. Je connais seulement de nom, je reconnais ne pas m’y connaître beaucoup en architecture, contrairement à mon mari qui m’entraîne souvent voir des constructions bizarroïdes !
    Ceci dit j’aimerai beaucoup voir la Cité radieuse… pour les couleurs 🙂
    Bonne journée

  5. Je connais bien évidemment Le Corbusier à Marseille mais pas la villa à Hyères.
    Mais cette série doit être très instructive. Merci pour ce partage encore une fois intéressant.
    Bel après midi ensoleillé !

  6. Bonjour Matchingpoints, oui, je connais un peu ce mouvement du Bauhaus créé par Gropius marié 5 ans avec Alma Mahler, la veuve de Gustav Mahler. Je me suis intéressée à ce mouvement à une époque. Bonne fin d’après-midi.

  7. Et bien pour moi c’est une découverte totale ! Votre billet est vraiment très intéressant et je vais essayer de regarder la série sur Arte. Un immense merci à vous mesdames !

    1. Certes, l’architecture est austère, mais reste surprenante par son intemporalité. Cette simplicité dans ses lignes a introduit une modernité toujours actuelle. Comme dans tous les styles, il y a des tendances que l’on apprécie ou sur l’on déteste. Pour le fauteuil, nous sommes bien d’accord 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.