MATCHING POINTS

Pour les femmes mais pas seulement...
Vagabondage

[Vagabondage] Week-end dans le Lubéron

Le Lubéron (ou Luberon, les avis divergent sur la prononciation), est un massif situé entre les Alpes de Haute-Provence à l’Est et le Vaucluse à l’Ouest. Les écrivains et artistes qui y ont séjourné comme Albert Camus, Henri Bosco, Paul Signac, Camille Corot, Nicolas de Stael ou encore Peter Mayle l’ont fait connaître. Il est devenu un peu plus célèbre auprès du grand public par la « découverte » que la gauche caviar des années 80 a faite de ce coin de Provence.

Heureusement, le Lubéron était Parc Naturel Régional depuis 1977, ce qui l’a mis à l’abri d’une spéculation immobilière effrénée comme celle qui a défiguré la Côte d’Azur.

Massif à la végétation luxuriante, terre de vignes, d’oliviers et de lavande, le Lubéron offre des décors de carte postale.

Dans les villages, les ruelles étroites, fleuries de lauriers-roses et de jasmin, sont bordées de maisons de pierre parfaitement entretenues ou restaurées.

Ces villages (on en recense 36) sont proches de chez nous et on ne se lasse pas de les visiter et d’y séjourner le temps d’un week-end. Cette fois-ci, notre choix s’est porté d’abord sur Bonnieux, petit village perché qui surplombe la combe de Lourmarin.

Avec une halte à la Bastide de Capelongue.

Puis Ansouis, dominé par son magnifique château médiéval, transformé au fil des siècles en demeure de plaisance sur le modèle des Hôtels particuliers aixois. C’est une ancienne possession de la famille de Sabran.

La visite est proposée par les nouveaux propriétaires qui ont entièrement réaménagé le Château en collectionnant des meubles, objets et vêtements, surtout de la période XVIIIème siècle. Il est aussi le lieu d’animations culturelles.

 http://www.chateauansouis.fr/

Également connu pour son Château Renaissance, le village de Lourmarin est, lui, situé au pied du Lubéron.

Il est plus animé que les villages perchés. En plus des cafés, de nombreuses boutiques multimarques se sont installées dans les ruelles et placettes. Elles nous changent des sempiternels magasins franchisés qui peuplent les rues des villes et les allées des centres commerciaux. Un atout de plus pour un week-end réussi.

32 Comment

  1. C’est tellement connu le Luberon ! Surtout grâce (en grande partie) aux artistes et écrivains que vous citez ! Et pourtant je ne connais pas cette région. Vos photos sentent bon la Provence et donnent envie de s’y balader ! Merci pour ce partage et bon week-end à toutes deux.

  2. Bonjour Matching, pour une prochaine année. Cette année, je vais en Ardèche au mois de septembre. Il y a plein de coins en France que je ne connais pas. Sans être chauvine, ce pays recèle des merveilles. Bon week-end.

  3. nous avions séjourné à Bonnieux dans une chambre d’hôtes et avons été au Festival de
    la Roque d’Anthéron, il y a fort longtemps 1994 environ peu de monde à l’époque mais j’y retournerais volontiers pour visiter un peu mieux, et s’il y a des boutiques hors marques que l’on voit partout c’est tant mieux

  4. Je ne connais pas bien le Lubéron, mais j’adore les Alpilles … d’ailleurs mes amis locaux disent que le Lubéron n’est qu’une pâle copie de leurs Alpilles, ça m’amuse beaucoup ! En tous cas, c’est aussi beau et ces photos me font un petit pincement au cœur, cela fait trop longtemps que je n’ai pas trainé mes sandales par là-bas … Bonne journée !

  5. C’est magnifique! Je connais un peu plus au nord vers le mont Ventoux car mon mari fait du vélo et nous avons séjourné à Crillon le Brave, dans un hôtel du même nom superbe auquel j’ai pensé en voyant vos photos. Mais je ne connais pas les villages du Lubéron, c’est à faire, c’est sûr! Merci pour ce joli tour 😉

  6. Nous adorons cette magnifique région pas si loin de chez nous . Mais c’est plutôt hors saison que nous y allons . L’été c’est trop touristique.
    J’ai une amie qui a une maison d’hôtes . Elle nous y attend .
    On verra après septembre.
    Merci de votre partage .
    Bel après midi à vous !

    1. En juin, les touristes ne sont pas encore arrivés. Nous avons la chance d’être près et de pouvoir y aller en toute saison. Bon après-midi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.