MATCHING POINTS

Pour les femmes mais pas seulement...
Ciné, TV, Radio Evénements

[Cinéma] Festival du Premier Film Francophone

Un des plus anciens festivals de cinéma de Provence est organisé chaque année à La Ciotat par l’association « La Ciotat Berceau du Cinéma« .

Il s’est déroulé la semaine dernière dans le cadre du Cinéma l’Eden-Théâtre, le plus ancien cinéma du monde, qui a été entièrement restauré en 2013.

Pendant 5 jours, ont été projetés des courts et longs métrages au rythme de 4 séances différentes par jour. De quoi nourrir les cinéphiles ! Les films en compétition sont tous des premières œuvres. Depuis 1981, nous avons eu l’occasion de voir et d’entendre de nombreux réalisateurs, aujourd’hui connus, qui présentaient leur film souvent avec timidité. Ils ont gagné en assurance lorsqu’ils se retrouvent en campagne de promotion aujourd’hui sur des chaînes de télévision prestigieuses !

Voici le Palmarès 2019. Vous y retrouverez des films que vous avez peut-être déjà vus en salle.

PALMARES 2019

Longs-métrages
Lumière d’Or Berceau du Cinéma à Antoine Raimbault pour « Une Intime Conviction »
Prix du jury à Margaux Bonhomme pour « Marche ou crève » de Margaux Bonhomme
Mention spéciale à Salima Sarah Glamine et Dimitri Linder pour « Pour Vivre heureux »
Prix du jury pour le meilleur comédien à Pio Marmai pour « Mais vous êtes fous » de Audrey Diwan
Prix du jury pour la meilleure comédienne à Jeanne Cohendy pour « Marche ou crève »
Prix du public pour le meilleur long-métrage à Antoine Raimbault pour « Une Intime Conviction »

Courts-métrages
Prix du jury pour le meilleur court-métrage à Katia Scarton-Kim pour « Bacha Posh »
Prix du public pour le meilleur court-métrage à Katia Scarton-Kim pour « Bacha Posh »
Prix du public pour le meilleur court-métrage tourné en région PACA à Emmanuel Poulain-Arnaud pour « Les Gracieuses »

Un festival qui mériterait de bénéficier d’une plus large couverture médiatique.

24 Comment

  1. En effet, ce festival mérite d’être un peu plus relaté dans les actualités. C’est la première fois que j’en entend parler.
    De plus le lieu de projection semble magnifique.

  2. Visiblement cet Eden-Théâtre a été superbement rénové. Le festival est certes peu relayé dans les média, je n’en avais jamais entendu parlé. Par conséquent merci à vous pour le partage.

    1. Il a été rénové à l’identique, aussi les fauteuils n’offrent pas le même confort que ceux des multisalles. Mais comme nous sommes sensibles aux lieux chargés d’histoire nous aimons bien y aller de temps en temps.

    1. Un bon morceau de France nous sépare en effet. Même si nous sommes toutes dans le Sud, ce n’est pas la transversale la plus simple pour les communications!

  3. Très intéressant. Je note le long métrage : une intime conviction.
    Cela me renvoie à mon professeur de Français qui nous emmenait régulièrement visionner dans un petit cinéma des courts-métrages. C’était une excellente initiation au cinéma.

    1. Chaque séance commence systématiquement par un court métrage et est suivie d’un Long métrage. Cela permet de voir des « courts », ce qui nous sort de nos habitudes.

  4. Les « petits » festivals sont négligés par la presse mais restent passionnants.
    J’ai vu Une intime conviction. Il y a des facilités de scénario et le personnage de Marina Fois est too much (accident, blessure, abandon de la famille) mais c’est intéressant.
    J’ai vu aussi Mais vous êtes fous. Terrifiant.

    1. Nous avons vu « Mais vous êtes fous ». Le prix que Pio Marmai a eu à La Ciotat est amplement mérité. Nous n’avons pas vu « Une intime conviction » mais « L’une de miel » qui va bientôt sortir.

  5. Hello
    Pour tout te dire, je n’en ai pas entendu parler ! C’est dommage car finalement les médias parlent toujours des mêmes choses alors qu’il y a plein d’événements qui mériteraient d’être mis en avant.
    Bon week-end

    1. Certains acteurs parisiens conviés à La Ciotat l’ont trouvé mieux que le Festival de Deauville ! Loin de nous tout parti pris de chauvinisme 😉

  6. Bonjour les Matching Points! Je ne savais rien de ce festival, ni que la Ciotat était le berceau du cinéma des Frères Lumière, je me coucherai moins bête 😉 A Montpellier le plus ancien cinéma est le centre Rabelais et date de 1908, donc beaucoup plus tardif. De ce palmarès je n’ai vu qu’Une Intime Conviction que j’ai beaucoup aimé. Tiens il fallait que je vous dise que j’ai vu Sybil recemment, j’ai trouvé cela très très mauvais, l’avez-vous vu?

    1. Nous aussi nous avons vu Sybil, et nous sommes restées assez perplexes. D’ailleurs, nous n’avons même pas réussi à faire un post sur ce film ! Il est trop, trop en tout. Un film dans un film, une femme perdue au milieu, une psy qui rentre dans l’histoire d’une patiente…Il n’y a que Virginie Efira qui est formidable, comme dans « Victoria » de la même metteur en scène et que nous avions aimé !
      Nous partageons donc ce même avis 😉

  7. Vous avez tout à fait raison . Nous ne fréquentons pas assez souvent ce cinéma magnifiquement restauré car nous n’y pensons pas . Et nous avons raté le festival .
    Il devrait y avoir plus de publicité.
    Je tâcherai d’y penser la prochaine fois.
    Merci de le mettre en lumière !

Répondre à Le petit monde de NatieAK Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.