MATCHING POINTS

Pour les femmes mais pas seulement...
Actualités Swinging London Voyages

Londres, en attendant le Brexit…

Ce devait être le week-end du Brexit. Vendredi dernier, le 29 mars, la date fatidique où le Royaume Uni quitterait l’Europe. Les prix des billets d’avion étaient réduits au minimum (manque de candidats-voyageurs par peur de la perfide Albion ?). L’une de nous a profité de l’aubaine.

Dès l’arrivée à l’aéroport, on est fixé. Le Brexit est forcément LE sujet du moment.

Les chaines de télévision convoquent tous les matins experts, hommes et femmes politiques de tous bords. Les pour, les contre, tous expliquent leur choix, qu’ils ont fait indépendamment des tendances de leur propre parti. La BBC est transformée en BFM, les apparitions se succèdent sur fond de Big Ben en rénovation. On entend de temps à autre un farouche « remainer » hurler au loin « Stop Brexit », il est tous les jours fidèle à son poste, sur le square devant le Parlement.

Finalement, le vendredi rien ne se passe… il faut se rendre à l’évidence.

Les jours suivants sont tous les mêmes, recherches d’accord, de compromis, des arguments pour, des arguments contre, vote sur vote. Ils sont comparés au film « Un jour sans fin » dont le titre original est « Groundhog Day » (Le jour de la marmotte). L’expression Brexit Groundhog Day est devenu le titre de nombreux articles de presse.

Nous avons laissé parlementaires et journalistes pour partir dans la campagne anglaise, dans le West Sussex.

A Midhurst, les jonquilles étaient en fleur près du petit étang.

Presque rien n’a changé à l’hôtel Spread Eagle depuis 1430…

Après ce week-end ensoleillé dans l’Angleterre éternelle, retour dans la Capitale pour profiter de deux belles expositions.

A la Royal Academy, le Nu à la Renaissance.

On peut y admirer des œuvres des grands maîtres comme Léonard et Raphaël (dessins prêtés par Sa Majesté) ou Titien et Donatello

A voir aussi, à la Tate Modern, l’exposition sur Pierre Bonnard ; 13 salles de l’immense musée lui sont consacrées.

La prochaine (possible) date de sortie de l’UE était fixée au 12 avril. Aujourd’hui Theresa May a demandé un report jusqu’au 30 juin.

Un jour sans fin… une histoire sans fin ?

27 Comment

  1. Mais quel bombe ce fameux Brexit, j’ai des amis qui sont sur le point de perdre leur travail, les anglais ne réalisent sans doute pas tout ce que ça implique
    Ils vont bien finir par trouver une sortie à tout ça
    Bon week-end mesdames

  2. Hello
    C’est fou tout de même ! Je me demande si cela ne va pas entraîner une chute du tourisme sur Londres . En effet, jusqu’à présent, on pouvait très bien se faire un week-end sans se poser de question, mais si pour s’y rendre plus tard, il faut demander un visa, ça va faire des frais supplémentairement. Autant faire ces mini séjour vers un pays d’Europe. ^^
    Bises

    1. Londres était devenu une destination de week-end pour de nombreux français grâce à l’Eurostar. Qu’en sera-t-il ?

  3. En effet, c’est terrible ce qui se passe. Et je surveille ce qui se passe en France, j’ai parfois très peur de ce qui peut ressortir d’un bureau de vote.
    Cet hôtel a l’air charmant.

    1. C’est le risque du referendum, il n’y a pas de nuance et c’est le peuple qui décide. Si on n’applique pas le résultat on est considéré comme un anti-démocrate.
      L’hôtel est idyllique, un saut dans le temps. Parfois c’est salutaire, le temps d’un week-end 😉

  4. Une histoire sans fin… ? On finit par se le demander, mais surtout on s’interroge sur les conséquences de ce Brexit pour l’économie anglaise… Qui en seront les grands perdants ? Bon week-end à toutes les deux !

  5. C’est navrant….
    Mais ce pays reste somptueux. Je n’y suis allée qu’une fois. A Londres et dans la campagne au bord des white falls. Superbe.

  6. Quelle situation terrible et qui semble définitivement inextricable… en tous les cas je ne connais pas la campagne anglaise, elle semble si paisible. Belle semaine à vous !

  7. Mais quelle histoire sans fin !
    Vous avez bien fait de profiter d’une jolie escapade.
    Il faut toujours voir le bon côté des choses .
    Pour le reste wait and see !
    Bonne journée mesdames !

  8. Je dois bien avouer que je suis ça de très près, même si je ne suis pas personnellement concernée, c’est un véritable feuilleton à multiples rebondissements !
    Sinon, le Sussex que je ne connais pas a l’air magnifique … ça donne envie de sauter dans le premier avion, surtout si les tarifs restent raisonnables 😉 !

    1. Et le feuilleton de poursuit… demain ? Le 30 juin ? L’an prochain ? Les prix des billets d’avion sont bas en ce moment et surtout en semaine mais ils risquent de remonter pour Pâques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.