MATCHING POINTS

Pour les femmes mais pas seulement...
Culture Expos

[Expositions] Expos à Paris – Entre GJ et portes closes…

Pas facile de tenter la visite d’expositions à Paris depuis le 17 novembre ! Nous avons réussi à nous faufiler entre manif et fermetures intempestives de musées.

Un des must de la saison :  « Picasso. Bleu et rose », exposition organisée au Musée d’Orsay en collaboration avec le Musée national Picasso-Paris. Il fait chaud, il y a foule, l’accueil est défaillant, Orsay est plus que jamais un hall de gare ! Pour les inconditionnels…

Nous avons trouvé une ambiance nettement plus calme pour l’exposition « Magiques Licornes » au Musée de Cluny où on peut admirer la célèbre tapisserie de la Dame à la Licorne.

Surprise ! Il y a six tentures sur ce sujet, chacune représentant un sens (plus un), réunies dans une bel espace.

Licornes du Moyen-Age (souvenir de la couverture du Lagarde et Michard XVIème siècle) ou licornes à la mode des petites filles ou des start-up du XXIème siècle… la Licorne c’est magique !

Un musée encore plus petit et calme, le Musée Yves Saint-Laurent, avenue Marceau. Ambiance feutrée des salons où défilaient les collections du « maître ». « L’Asie rêvée d’Yves Saint Laurent » présente des modèles haute couture inspirés de l’Inde, de la Chine et du Japon. Le Musée national des Arts asiatiques – Guimet a prêté des objets de son fonds pour accompagner les somptueuses tenues du soir.

On y voit aussi les ébauches qui ont précédé la création des flacons pour le parfum le plus « asiatique » de Saint-Laurent : Opium, à laquelle l’une de nous est fidèle depuis 40 ans !

Toujours à taille humaine mais plus fréquenté, le Musée du Luxembourg expose les œuvres d’Alphonse Mucha. Nous ne connaissions que ses affiches publicitaires et son style Art Nouveau. Sa production de sculptures et peintures fut aussi très importante. Nous ne nous souvenions pas de sa participation aux vitraux de la Cathédrale Saint-Guy de Prague.

Il n’y a pas photo, nous préférons ses affiches … surtout celle-ci !

Même si on connaît Venise, on ne se lasse pas de revoir les Canaletto et autres Guardi.

« Eblouissante Venise », au Grand Palais, met en scène la ville au XVIIIème siècle lorsque, alors sur son déclin, elle ne vivait que de fêtes, de musique et de toutes sortes de divertissements.

Une installation dans le grand escalier rappelle cette légèreté de vivre et l’élégance des vêtements.

Nous avons revu avec plaisir les pièces qui proviennent de la Cà Rezzonico, le musée du XVIIIème siècle vénitien, comme les scènes de genre de Longhi.

Retour sur terre et dans la triste réalité contemporaine à l’Institut du Monde Arabe.

Voyage virtuel au cœur de 4 sites, Mossoul, Palmyre, Alep et Leptis Magna, détruits par la guerre au Moyen-Orient. Il s’agit de projections, sur les murs du musée, de prises de vue faites par des drones. Des reconstitutions en 3D permettent d’imaginer ce qu’étaient les principaux monuments endommagés, elles serviront aussi à la reconstruction de ces sites dans l’avenir.

Retour à notre réalité : l’expo que nous avons ratée : Basquiat et Schiele. La Fondation Vuitton a fermé ses portes le(s) week-end(s), craignant que les hordes des Champs Elysées n’aillent jusqu’au Jardin d’acclimatation… les émeutiers de la Bastille sont bien allés à pied jusqu’à Versailles !

Paris brûle-t-il ? Heureusement pas partout !

22 Comment

  1. J’ai réussi à faire l’exposition Basquiat et Schiele.
    Pour Picasso, la période bleu et rose, il n’y avait plus de place.
    Les autres ont l’air intéressantes, je vais faire lire votre article à mes enfants qui recherchent des idées d’exposition pour le weekend du 5-6 janvier.

  2. Je suis justement à la recherche d’une belle expo à faire avec ma meilleure amie !! La période bleu-rose de Picasso m’aurait bien dit, mais je crains qu’il n’y ait en effet trop de monde à mon goût. Le musée YSL et l’expo sur Venise sont de très bonnes idées auxquelles je n’aurais pas forcément pensé sans votre article. Donc merci à vous !! Bonne soirée et surtout bonnes fêtes à toutes les deux. Je vous embrasse.
    Anne

    1. Nous espérons que vous et votre amie ne serez pas déçues. Bonne soirée et joyeuses fêtes de fin d’année à vous aussi.

  3. L’exposition Kupka est très intéressante car on voit bien d’autres oeuvres que ses affiches les plus connues (d’ailleurs magnifiques). Et on suit son parcours, depuis le peintre à succès jusqu’au renouveau nationaliste.
    Celle sur Venise m’a heureusement surprise. J’y étais allée par défaut.
    Pas encore vu Picasso.
    Je recommande l’excellentissime exposition sur le cubisme à Beaubourg. J’y suis allée à reculons et en suis sortie enthousiaste ; l’exposition Freud au musée d’art et d’histoire du judaïsme et la merveilleuse exposition sur la naissance du gothique au musée du Moyen-Age.
    De quoi faire!
    Bonnes fêtes!!

    1. La peinture nationaliste de la 2ème partie nous est apparue comme une sorte d’isolement de Mucha alors qu’aileurs en Europe fleurissaient des recherches plus créatives. Le Musée de Cluny est toujours une halte enrichissante. Il s’est modernisé. Nous aimions bien son côté Abbaye de province 🙂
      Merci pour les autres bons plans Bonnes fêtes à vous aussi.

  4. Me rendant souvent à Paris, j’ai l’occasion et la chance d’aller voir comme vous, les musées et les expositions. Qelle belle idée qu’a eu un de nos anciens Présidents de la République de transformer cette gare qui est devenue un monument magnifique avec une richesse de peintures, de sculptures, de photographies etc….
    Bonnes fêtes de fin d’année Mesdames.

    1. La réhabilitation de la Gare d’Orsay a été une réussite. L’accueil, le retrait des billets, les queues aux diverses expos sont assez mal gérés. C’est dans ce sens qu’Orsay nous apparaît parfois rendu à sa destination première : un hall de gare chaotique. De plus, de nombreuses personnes circulaient dans l’espace d’exposition Picasso avec d’énormes sacs à dos, frôlant des tableaux inestimables. Les musées sont d’habitude plus tatillons sur les distances à respecter.

  5. J’ai bien envie de voir le voyage virtuel que nous offre l’institut du monde arabe. Sinon de manière générale, j’ai des plus en plus de mal avec les expos trop fréquentées, on se marche dessus et au final on n’y prend pas de plaisir ! Et oui Paris le samedi c’est compliqué en ce moment …

  6. J’étais à Paris en décembre, nous avions prévu une expo photo en haut de la grande Arche de la Défense pour fuir les gilets jaunes … mais c’est le vent qui en décidé autrement ! Pas d’expo donc pour moi !

  7. Pas moyen d’avoir des billets pour l’expo Picasso le samedi même en s’y prenant à l’avance sur le net, j’ai réussi à voir l’expo Basquiat le premier week-end des GJ mais j’ai raté l’expo Dorothea Lange au musée du jeu de Paume le même jour, j’ai heureusement pu me faire rembourser mes billets…

    1. Cette période de fin d’année qui se prête aux visites des musées parisiens, a été gâchée. Quel dommage !

  8. Hello
    Oh oui, je suis passée à côté de plein de visite durant décembre car je ne voulais pas aller sur Paris le samedi… J’espère que ça va se calmer pour pouvoir retrouver un peu de sérénité et qu’on puisse aussi visiter plein de musées et expo !
    Belle semaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.