MATCHING POINTS

Pour les femmes mais pas seulement...
Ciné, TV, Radio Culture

[Cinéma] Trois films

Nous avons vu trois films d’un genre complètement différent.

Bohemian Rhapsody retrace le destin extraordinaire du groupe Queen et de  leur chanteur emblématique Freddie Mercury, qui a défié les stéréotypes, brisé les conventions et révolutionné la musique. Du succès fulgurant de Freddie Mercury à ses excès, risquant la quasi-implosion du groupe, jusqu’à  son retour triomphal sur scène lors du concert Live Aid, alors qu’il était frappé par la maladie, découvrez la vie exceptionnelle d’un homme qui continue d’inspirer les outsiders, les rêveurs et tous ceux qui aiment la musique.le 

Le film débute dans les années 70, lorsque Freddie Mercury rejoint le groupe Smile et leur insuffle un grain de folie. Il se termine par le concert Live Aid de 1985, reconstitué à l’identique…il suffit de revoir la video sur You Tube, c’est impressionnant.

Comme est impressionnant Rami Malek dans son interprétation, surtout sa  gestuelle. Il paraît que l’élaboration du film a connu quelques vicissitudes : changement d’acteur protagoniste, changement de réalisateur… Le résultat est néanmoins convaincant. Seules quelques scènes comme l’annonce de la maladie ou le comportement des familiers lors du concert qui marque la réconciliation de Freddie avec son entourage forcent vraiment sur le mélo.

Un bon moment, des souvenirs en musique…

Odette a huit ans, elle aime danser et dessiner. Pourquoi se méfierait-elle d’un ami de ses parents qui lui propose de « jouer aux chatouilles » ? Adulte, Odette danse sa colère, libère sa parole et embrasse la vie…

Nous sommes sortis sonnés de ce film, parce que le sujet est terrible ! Mais il est maitrisé ce qui donne un film proche de la perfection.

Le scénario est très original : Les séances avec la thérapeute en alternance avec les moments importants de son enfance en flash-back, parfois même incrustées dans le passé,  les scènes de danse plutôt physiques que classiques pour exprimer toute la souffrance par le langage corporel, à défaut de pouvoir les exprimer en paroles.

Le film nous épargne les scènes de viol,  le spectateur ne devient pas voyeur. On assiste impuissant à ce que l’on devine, on sent la révolte monter. Comment les parents n’arrivent pas à comprendre la souffrance de leur fille, comment la fille n’arrive pas à en parler ! Karin Viard en mère égocentrique et Clovis Cornillac en père gentil et terriblement passif sont parfaits ainsi que le « gentil » ami de la famille Pierre Deladonchamps. Et que dire d’Andrea Bescond qui raconte ici sa propre histoire ! Elle est puissante et bouleversante. A deux, avec son compagnon Eric Metayer, ils ont fait un film qui, parait-il, est trop souvent une réalité. On pense à nos enfants, à tous les enfants.

A voir, une séance de  rattrapage à la télé s’impose…

Chicago, de nos jours. Quatre femmes qui ne se connaissent pas. Leurs maris viennent de mourir lors d’un braquage qui a mal tourné, les laissant avec une lourde dette à rembourser. Elles n’ont rien en commun mais décident d’unir leurs forces pour terminer ce que leurs époux avaient commencé. Et prendre leur propre destin en main…


Le film de Steve McQueen est un thriller politique très classique dans sa construction – après un début qui démarre en trombe, le film prend ses marques. Comme tous les films du genre, il mélange les milieux, les  politiques et la pègre, il y a des black, des latinos, et tous les milieux sociaux pour être politiquement correct.  On brouille  les pistes pour arriver à un rebondissement, assez prévisible finalement.

Les acteurs et les actrices sont parfaits dans leurs rôles.

Mais le scénario est plutôt brouillon, il manque une structure. L’histoire est très peu crédible et le film trop long. Ces personnages de femmes fortes ne suffisent pas à en faire un film qui sort du lot. Il reste un divertissement avec du suspense et quelques  retournements.

Un  film un peu décevant par rapport aux critiques…

11 Comment

  1. Je note le second film, il me semble bien. Le premier, j’ai vu et je l’ai trouvé bien car ce film est resté sur la formation du groupe Queen et de sa vie et non celle de Fredy Mercury. On passe un superbe moment.
    Je me suis régalée avec leurs tenues tout au long de ce film.
    Pour le troisième, je vais passer mon tour.

    1. Vous avez raison. Il était intéressant de voir l’influence des autres artistes du groupe, comme par exemple lors de la création de « We Will Rock You”.

  2. Freddie Mercury j’adore, donc j’irai voir le film.
    Les Chatouilles, en voyant le titre, je me suis dit, j’irai avec ma petite fille pour rigoler un peu, mais à la lecture du résumé…… trop terrible.
    Les veuves, pas pour moi.
    Bon week-end Mesdames.

    1. Ah non, ce n’est pas un film pour rigoler avec votre petite fille. Par contre, vous pouvez aller le voir ; c’est un avertissement pour nous tous, pour rester extrêmement vigilant ! Le dernier film vous pourrez le regarder sur le petit écran
      Bonne journée

  3. Bonjour, le dernier film m’est totalement inconnu et ne semble pas être une réussite selon vous. En revanche j’ai beaucoup entendu parler des deux premiers que je n’ai pas encore eu le temps d’aller voir. Je pense que ce sont en effet deux films à ne pas rater. Bon week-end.
    Anne

    1. Bonjour Anne, nous sommes peut-être un peu trop sévères parfois – le film n’est pas un film raté, mais n’est pas un film indispensable selon nous. Il se regardera bien sur le canapé, bien au chaud chez vous, pour finir le weekend…
      Bon week-end à vous

  4. Bonsoir Matchingpoints, les deux premiers : pas vus. Et quant au 3ème, j’ai déjà dit le bien que j’en pensais. Pas le film de l’année mais cela se laisse voir. Bonne soirée.

    1. Tout à fait ça – on passe un bon moment. Il y a souvent une petite déception après avoir lu les critiques !
      Passez un bon dimanche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.