MATCHING POINTS

Pour les femmes mais pas seulement...
Swinging London Voyages

[Voyage] Londres sous le soleil

Incroyable ! Il n’a presque pas plu depuis près d’un mois. Les jours se suivent et le ciel est toujours bleu, la pelouse des parcs de plus en plus jaune, la grève de la Tamise fait office de plage…

On sort les parasols, comme ici à l’American Bar du Stafford Hotel,

un lieu de délices en plein cœur du quartier St James.

Avec ce beau temps, une promenade à  Southbank et Southwark , le long de la Tamise, s’impose.

Auparavant, un arrêt à Westminster en ce jour de contestation anti-Trump. Nous arrivons un peu tard pour photographier le Trump Baby Balloon qui a flotté quelques instants dans le ciel bleu (merci BBC News pour la photo que nous avons ratée !).

Heureusement, les manifestants n’ont pas encore rangé leurs pancartes

et le policeman est souriant même si Big Ben ne retentit plus. La plus célèbre tour horloge du monde est sous des échafaudages pour quelque temps.

Nous traversons le fleuve et profitons du calme des quais dont les arbres procurent quelques haltes ombragées, avec, en ligne de mire, l’omniprésente skyline des tours de la City.

Devant le National Theater, emboitement de terrasses bétonnées dont nous éviterons de commenter l’esthétique années 70 (!), la statue de Laurence Olivier, inoubliable Hamlet et premier directeur artistique du théâtre.

 

En poursuivant courageusement notre balade vers Tower Bridge, nous remontons le temps.

Un pont du milieu du XIXème siècle, comme souvenir d’une Grande-Bretagne invincible à l’époque de la révolution industrielle.

Dans les rues des anciens Docks, Winchester Palace est un vestige du Londres médiéval. Construit au début du XIIIème siècle et détruit par le feu en 1814, il fut la résidence des puissants Evêques de Winchester.

Borough Market, un des plus anciens marchés alimentaires du monde, est incontournable et … donc, bondé !

Mais la modernité est de plus en plus présente de ce côté-ci de la Tamise aussi. Non loin du Shard ont poussé de nouveaux immeubles

 

qui rivalisent avec ceux de la City, néanmoins toujours impressionnante : Walkie-Talkie, Cheesegratter (la râpe à fromage), Gherkin (le cornichon)… de gauche à droite pour les non initiés… ces gratte-ciels nous sont devenus familiers.

Londres, formidable terrain de jeu pour les architectes… Malgré (ou à cause ?) d’un Brexit  imminent, il y a encore des grues partout !

Nous atteignons petit à petit notre but : Tower Bridge. Devant la Mairie (City Hall), nous retrouvons un air de villégiature

 

et le pont se lève pour nous … et quelques centaines de touristes dont, bien sûr, nous ne faisons pas partie !

 

 

 

 

 

21 Comment

  1. Magnifique Londres sous le soleil! Une perspective tout à fait différente. Je suis allée à Londres quelques fois mais je n’avais jamais fait cette balade le long de la Tamise (sous le soleil cela va sans dire), Southbank donc, qui mêle modernité et tradition. Le skyline de Londres a en effet tellement évolué. Et la manif anti-Trump, j’ai suivi cela de près à travers la presse. J’aime beaucoup le Eat, Tweet, Cheat, Repeat! Merci pour ce post très instructif et ces photos très belles qui donnent envie d’y être.

    1. Cela faisait un peu loin puisqu’il s’agissait d’une promenade à pieds. Mais nous connaissons bien Camden, son marché, ses « stables » et ses écluses.

  2. Je ne suis allée que deux fois à Londres, mais j’ai ressenti un vrai bien être dans cette ville !
    Par contr,e je n’y ai encore jamais vu le soleil, vous avez eu de la chance 🙂

  3. Bonjour Matching Points, Londres sous le soleil, j’aimerais connaître cela un jour. C’est sûr que c’est autre chose que Londres sous la pluie! En revanche, les gratte-ciel: bof. Je préfère les « vieilles pierres » pour ce genre de ville. Bon dimanche ensoleillé. Pas à Paris, pour l’instant.

    1. La plupart des villes sont plus belles sous le soleil. Malheureusement Londres a subi des destructions qui ont fait disparaître beaucoup de vieilles pierres 🙁

  4. merci de cette visite de Londres que je n’ai pas revu depuis bien longtemps, j’y suis allée trois semaines au mois d’Août il y faisait très beau avec une amie et nous logions chez ma sœur et son mari ils étaient l’un enseignant au Lycée Français de Londres et ma sœur à l’Alliance Française, j’ai beaucoup aimé cette ville qui à l’époque était cosmopolite tous les peuples se côtoyaient, ils avaient acheté une maison près d’un parc et on pouvait s’y promener sans problèmes, si je peux y retourner je pense que je ne reconnaitrais pas certains endroits

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.