MATCHING POINTS

Pour les femmes mais pas seulement...
Ciné, TV, Radio Culture

[Cinéma] Ocean’s 8

 

Cinq ans, huit mois, 12 jours… et le compteur tourne toujours ! C’est le temps qu’il aura fallu à Debbie Ocean pour échafauder le plus gros braquage de sa vie. Elle sait désormais ce qu’il lui faut : recruter une équipe de choc. À commencer par son « associée » Lou Miller. Ensemble, elles engagent une petite bande d’expertes : Amita, la bijoutière, Constance, l’arnaqueuse, Tammy, la receleuse, Nine Ball, la hackeuse et Rose, la styliste de mode…

En attendant l’ouverture du stade pour le concert des Stones, nous nous sommes réfugiées dans une salle bien fraîche pour voir ce film en VO. Ce n’est pas un chef d’œuvre, ce n’est pas le film du siècle, mais nous avons passé un bon moment ! Le genre  de film à voir entre copines.

La réussite du film vient en grande partie des formidables actrices qui semblent s’amuser. Certaines ont récemment fait appel à de très bons chirurgiens esthétiques, Sandra Bullock a des faux airs de Michael Jackson au début de sa mutation (nous ne sommes pas les seules à l’avoir remarqué…), Cate Blanchett ne vieillit pas non plus, elle est superbe. Pour compléter un casting politiquement correct, il faut des actrices de couleur dont l’une n’est rien moins que Rihanna. Anne Hathaway est épatante en bécasse, tout comme Helena Bonham Carter en vraie-fausse Vivienne Westwood…

Le braquage, très sophistiqué, est préparé minutieusement, sur un bon rythme, on ne s’ennuie pas. Les complices déroulent leurs plans et leur talent respectif. Elles n’ont pas besoin d’hommes mais savent bien les utiliser, loin de l’image de la femme passive et faible. Bien au contraire, il y a de la vengeance dans l’air…

De l’humour à l’image du grand frère, « Ocean’s 11 », avec moins de surprises cependant, moins de rebondissements, un air de déjà vu. La copie n’a pas le même niveau, Gary Ross n’est pas Soderbergh. Mais c’est léger, ça coule tout seul, de l’humour, quelques gags, c’est simplement un film de divertissement. Le glamour est assuré par le choix du plateau de tournage : Le Metropolitan Museum lors du Met Gala, tout strass et paillettes…

Pour résumer le film, en restant dans le cliché féminin,

Diamonds are a girl’s best friend…

 

 

10 Comment

  1. Bonjour, j’hésitais à aller voir ce film mais votre article confirme l’idée qu’en effet, ce serait l’occasion d’une bonne sortie entre copines ! Merci.

    1. Vous allez passer un bon moment entre copines, ou sur le petit écran, sur le canapé,un soir d’hiver…Tout un programme !
      Bonne soirée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.