MATCHING POINTS

Pour les femmes mais pas seulement...
Tempora Mutantur

[Tempora Mutantur] Une nouvelle manière d’habiter…

Photo : SPIEGEL ONLINE

L’habitat a subi de nombreuses modifications. Il s’adapte à un autre mode de vie. La cuisine ouverte (américaine) est la tendance absolue ces dernières années. Comme l’open space au bureau, la cuisine, la salle à manger et le salon deviennent un seul et unique espace qui est le centre de la communication familiale. C’est autour de la grande table que la famille se retrouve sans reléguer dans la cuisine séparée celui ou celle qui prépare le repas ?

Nous constatons ce phénomène déjà autour de nous. Les jeunes ne « reçoivent » plus comme avant, les invitations se font plus décontractées et les brunchs à la bonne franquette n’ont pas besoin d’une vraie salle à manger, ni de vaisselle en Limoges et encore moins d’argenterie !

Dans cette pièce unique, l’électroménager est bien plus silencieux. La télé n’est plus le centre d’intérêt du salon, les maisons 0nt plusieurs écrans et, souvent, ceux qui y habitent ont même chacun leur écran. Avant, on avait le souci d’offrir de belles chambres aux enfants pour qu’ils aient la place d’y jouer, mais finalement, ne préfèrent-ils pas rester tous ensemble, avec les petits qui jouent sur le tapis, les grands qui révisent les devoirs ou les parents qui finissent de saisir un courrier sur l’ordinateur ? Pourtant, il faudrait prévoir aussi les années à venir lorsque l’ado veut se replier dans son univers, sa chambre à lui…

Selon le SPIEGEL ONLINE du 5 Février 2018, toutes les pièces vont encore évoluer et seront pensées autrement. La chambre sera plus petite au bénéfice d’un dressing spacieux, la salle de bains deviendra un spa ! Dressing, Spa… on peut rêver !

Et vous, quelle est votre maison idéale ?

 

 

 

28 Comment

  1. Chez nous, nous sommes encore sur d’anciens modèles d’habitation, nous avons une grande cuisine pour tous les jours, recevoir… Un petit salon complètement fermé. En fait nous avons cloisonné les espaces pour simplifier nos vies avec les activités de chacun et respecter les espaces personnels.

  2. Je rêve d’une maison ouverte sur la nature, avec d’immenses baies vitrées et de très beaux volumes.
    Je suis une adepte des espaces ouverts, je déteste les petites pièces qui séparent tout et tous et c’est souvent ce que je reproche aux maisons, d’être trop cloisonnées. Lorsque nous avons acheté l’appartement où nous vivons, nous avons tout cassé ou presque. La pièce à vivre fait plus de 50m2 et se prolonge d’une loggia, elle est baignée de lumière et dans les arbres. Pas encore la maison idéale, mais on s’en approche !

  3. Je trouve ça très bien que recevoir ne soit plus une affaire d’état. J’aime bien les dîners où chacun apporte quelque chose, l’important étant de passer un bon moment ensemble. Bon week-end !

    1. C’est sympathique dans l’absolu, plus difficile à faire rentrer dans les mœurs, surtout à un certain âge 🙂 mais l’important est, bien sûr, de passer un bon moment et ceci dépend en fait du choix des convives. Bon week-end

  4. Nous avons la chance d’avoir une grande maison, construite il y a 10 ans. Nous avons adopté tout ce qui se faisait à l’époque : cuisine ouverte, un cellier juste à côté, une grande pièce de vie, une chambre avec un grand dressing et surtout, surtout … de grandes baies vitrées qui laissent entrer le soleil. J’en profite plus depuis que je suis au chômage. Je reconnais que c’est une chance d’avoir de l’espace.

  5. Je travaille depuis 4 mois dans des nouveaux bureaux en Open space. Quel changement, manque d’intimité, bruit permanent, les jeunes s’y font, moi par force mais heureusement il me reste beaucoup moins d’ années qu’eux à travailler.
    Par contre, cuisine ouverte sur salle à manger salon ne me gêne pas.
    Bonne semaine Mesdames.

    1. Même si l’idée de départ d’un seul espace est similaire, on ne peut pas vraiment comparer l’open Space bureau où l’on doit supporter les « collègues » toute la journée et la grande pièce familiale, forcément chaleureuse.

  6. Nous habitons une ancienne bergerie, qui a évolué au fur et à mesure des époques! Nous avons une cuisine américaine, ouverte sur la salle à manger. Dans son prolongement, se trouve le salon.
    Mon bureau est attenant à notre chambre et il fait souvent office de petit salon car les enfants restent souvent près de moi pendant que je travaille.
    Ils ont leur domaine en rez de chaussée avec de grandes chambres, mais sont peut-être encore un peu jeunes pour en profiter comme le ferait un ado. Cela viendra, ils ont chacun une porte qui ouvre indépendamment sur la cour!
    Bonne soirée les Matching!

  7. Je crois que je suis à contre courant … Nouvelle vie, nouveau train de vie ( hélas à la baisse mais je le vis bien). Pas de dressing pour moi, je réduis mon vestiaire, pas de travaux prévus non plus, je préfère consacrer mon budget aux voyages … mais j’adore regarder les magazine déco quand même !!

    1. Nombreux sont ceux qui préfèrent réduire leur habitat et les complications qui vont avec pour privilégier les voyages. Et pas seulement par obligation mais aussi par choix de vie.

  8. Bonjour Matchingpoints, moi les « space space » ne me font pas rêver. Je préfère des portes que l’on peut fermer (ou laisser ouverte) mais j’aime le côté chacun s’isole dans son coin quand il veut. J’ai vécu dans 44 m2 avec mes parents pendant 25 ans (je dormais dans la salle à manger). D’avoir une pièce à moi, c’était mon rêve mais je n’en suis pas morte de vivre un peu en prosmicuité. Mon s’est réalisé, je vis dans un 59 m2 à Paris pour moi toute seule (sauf quand mon copain est là). Bonne après-midi.

    1. C’est pourquoi nous avons une pensée pour les ados qui aiment bien avoir un espace rien qu’à eux. La conception de l’espace est de toute façon différente selon les villes et même les pays. Bonne soirée

  9. Après avoir beaucoup déménagé et vécu dans différents types d’habitations de la caravane (quand j’étais enfant), au bateau (pendant 3 mois), aux appartements et maisons, je sais aujourd’hui exactement
    ce que je veux en terme d’habitat: un plain pied, une cuisine /salle à manger fermée (ah ça c’est sûr! le bruit des machines et les odeurs ne sont pas trop conviviaux je trouve, ni le bazar éventuel)
    un grand salon avec une cheminée et baie vitrée, un bureau/bibliothèque et pièce plus importante pour moi que le dressing : une buanderie.
    .
    Le luxe total à part le bâtiment, cela reste la vue, cela va de soi.

    C’est à peu près tout et ma maison actuelle est loin de répondre à la totalité de mes critères.

    Cela ne me fera donc rien le jour venu de la revendre. En fait je n’ai jamais eu beaucoup d’attaches avec mes lieux d’habitation, je peux partir sans états d’âme.
    Et pourtant j’ai adoré à chaque fois tous mes nids et j’ai une passion pour la décoration. Mais si on me dit: bon demain on déménage, je dis chouette ! Enfin pas pour une caravane
    ni une tiny house, faut pas charrier non plus, j’ai besoin d’espace!

    1. Une buanderie ! Mais vous avez raison…ce n’est pas la déco, mais tellement utile…le linge qui sèche, la planche à repasser qui peut rester dépliée !
      Nous avons la chance d’avoir les baies vitrées qui donnent sur le jardin, donc un de vos critères est bien rempli.
      Déménager maintenant ? Difficilement, mais cela mérite une réflexion !
      Bonne fin d’après-midi

  10. Mon rêve serait un intérieur lumineux, pas nécessairement très grand et avec une vue, de plus en plus rare ! Un petit jardin aussi ou sinon un balcon. Des rêves qui semblent simples, mais pas nécessairement accessibles en raison du contexte immobilier de plus en plus cher, du moins chez moi au Canada.

    1. La luminosité semble importante pour tout le monde !
      Nous sommes étonnées pour les prix de l’immobilier au Canada ; naïvement nous avons pensé aux grands espaces, contrairement à chez nous…

  11. Je ne sais pas s’il y a une solution idéale mais depuis que notre coin repas communique avec la cuisine je me sens moins seule quand on reçoit.
    Les jeunes ont bien raison car on invite plus volontiers quand c’est en toute simplicité.
    Déjà mes enfants jouaient rarement dans leur chambre mais à côté de moi .
    Et je vois que mes loulous font pareil .ils n’aiment pas se sentir isolés.
    Les ados ont leur période. Mais ça ne dure pas .
    Alors la maison idéale est celle où chacun se sent bien et trouve sa place à mon avis !
    Bonne semaine !

  12. Effectivement nos envies de maison changent ! Et nos manières de recevoir également ! Moi je privilégie les maisons chaleureuses qu’elles soient modernes ou plus classiques et l’important étant de se sentir bien dans son nid ! Des bises les filles

    1. On évolue avec nos maisons – lorsque les enfants sont petits et aussi, lorsqu’ils sont partis ! Comme tu dis si bien, l’essentiel c’est l’âme que nous savons donner à nos intérieurs !
      Bonne soirée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.