MATCHING POINTS

Pour les femmes mais pas seulement...
Ciné, TV, Radio

[Cinéma] A Beautiful Day – Jeune Femme

Un week-end de cinéma avec un choix de deux films, un film « d’homme » et un film de « femme »…

La fille d’un sénateur disparaît. Joe, un vétéran brutal et torturé, se lance à sa recherche. Confronté à un déferlement de vengeance et de corruption, il est entraîné malgré lui dans une spirale de violence…

Ce polar très noir de Lynne Ramsay  est très actuel puisqu’il parle de pédophilie.

Joaquin Phoenix joue magistralement le vétéran, cette épave humaine physique et psychique, tellement fêlé  qu’il est obligé de se mettre la tête dans un sac plastique soit pour se calmer soit par une tendance suicidaire. Il impressionne par son corps, une masse marquée par un passé traumatisant. Il occupe ainsi l’écran,  est omniprésent en tant que « héros » et pourtant il ne surjoue pas. Le voir faire le justicier avec son marteau à la main, sans faire de détail, est glaçant. Etonnante la grande tendresse avec sa mère et l’extrême violence avec ses adversaires.

La bande-son est surprenante, elle n’est pas musicale. Souvent discordante, elle accompagne parfaitement l’action, elle martèle et annonce les scènes.

La photo aux couleurs sombres comme dans les tableaux de Edward Hopper, est belle, floutée par moment, des images comme dans un rêve, souvent on navigue entre rêve et réalité. Même la violence est esthétique.

Alors, que dire d’un film  dont vous ressortez avec l’impression de ne pas avoir tout compris ? D’un film qui semble thématiquement difficilement accessible ?  Nous comprenons le Prix d’Interprétation Masculine du Festival de Cannes, mais pas celui du scénario. Peut-être aussi cette violence filmée avec autant de complaisance commence à nous agacer…

Nous avons quelques réserves et un avis très mitigé !

 

Un chat sous le bras, des portes closes, rien dans les poches, voici Paula, de retour à Paris après une longue absence. Au fil des rencontres, la jeune femme est bien décidée à prendre un nouveau départ. Avec panache.

Nous suivons l’itinéraire d’une jeune femme un peu « farfelue » et même marginale  qui essaie de se retrouver après un échec sentimental. Elle est insupportable par moments, attendrissante ou touchante à d’autres moments. Paris est une ville anonyme, la vie y est difficile. Elle est seule mais elle fait son chemin.

C’est une comédie un peu déjantée qui se laisse regarder. Malgré une certaine fraîcheur, on ne comprend pas trop le but du film de Léonor Seraille. Le scénario est linéaire et simple et nous avons envie de dire que le film fonctionne surtout à travers son actrice Laetitia Dosch qui joue bien son personnage compliqué, limite bipolaire.

Là encore un avis mitigé. Un film qui se regarde aussi bien sur petit écran

 

 

22 Comment

  1. Je fuis les films difficiles à comprendre. Chez moi, ça tourne à l’obsession. Quand ils passent à la télé, je les visionne 3 ou 4 fois, en vain. Je ne supporte pas de ne pas comprendre un film. Je devrais peut être consulter ?

    1. Non, pas de psy pour vous… 🙂
      Peut-être nous ne sommes pas complètement rentrés dans ce film, peut-être le metteur en scène a voulu garder ce flou ? Un DVD, on peut le regarder plusieurs fois, pour mieux comprendre, du moins pour essayer.
      Nous aimerions d’autres avis !
      Bonne journée

  2. 2 films que je n’ai pas vu et pourtant en 3 jours, je suis allée 2 fois au cinéma (Le film Au revoir La Haut et un documentaire sur le groupe musique Pearl Jam)
    Vu les critiques, je vais attendre les sorties TV.

    1. Nous n’avons pas vu les vôtres – il y a eu pas mal de sorties, nous étions absentes et il fallait choisir.
      « Jeune Femme » peut très bien passer à la télé, le premier par contre perdra pour sa qualité de la photo.
      Bonnes vacances !

  3. Une amie m’a conseillé A beautiful day mais sans me dire pourquoi.. J’avoue que là votre avis me refroidit 🙂
    Quand au 2ème film, rien que l’affiche ne me donnait pas envie d’aller le voir.

    1. Joaquin est une valeur sûre ; on sait qu’il tient parfaitement son rôle. Ici c’est encore le cas. Si jamais vous allez voir le film, donnez-nous votre avis !
      Belle fin de journée

  4. Deux films en un weekend whaou ! Mais mitigés dommage.
    J’ai vraiment aimé Jeune fille mais je peux comprendre qu’elle agace.
    Et je comprends aussi votre sentiments vis à vis du 1er 🙂
    Belle journée !

    1. Parfois il faut revoir les films pour mieux les saisir…et parfois on est déçu par rapport aux critiques enthousiastes !
      Bonne fin de journée

  5. Je ne suis pas adepte des films sur la pédophilie surtout depuis que je vais moins au cinéma
    Je choisis soigneusement ce que je regarde, je vous recommande:
    Mise à mort du cerf sacré
    Bonne fin de journée mesdames

    1. Un sujet que nous évitons à priori aussi, mais c’est l’acteur qui nous avait incitées d’aller voir ce film.
      Merci pour le conseil, encore un film à voir… 🙂
      Bonne fin du weekend

  6. Et bien sur ce coup là (ces coups là), je n’aurais pas trop de regrets … j’adore Joachin Phoenix mais la violence j’ai beaucoup de mal, même si ce n’est que du cinéma !

    1. Il est vrai que le palmarès nous donne souvent l’occasion de cèder à l’ironie car il récompense en général un cinéma social, d’auteur et intellectuel qui se trouve en décalage total avec ce monde de paillettes, de strass et de stars milliardaires. Est-ce un (gros) lot de satisfaction pour compenser les rares entrées que feront ces films ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.