MATCHING POINTS

Pour les femmes mais pas seulement...
Ciné, TV, Radio

[TV] Engrenage

 

Le 2ème DPJ est appelé sur une scène de crime exceptionnelle : un tronc humain retrouvé dans un tas d’encombrants dans le 20e arrondissement. Une enquête éprouvante et complexe démarre, alors que chacun cherche sa place au sein du groupe avec l’arrivée d’un nouveau commissaire. L’enquête mène le groupe dans une banlieue nord où le commissaire Herville a été muté. Ils vont mettre au jour corruption et achat de paix sociale dans un quartier rongé par la délinquance et la pauvreté. Corruption qu’affrontent également de leur côté Roban et Joséphine alors qu’ils vivent des épreuves intimes inattendues.

C’est connu, les séries sont addictives. Nous hésitons toujours avant de nous engager à en regarder une parce que, une fois commencée, elle ne nous lâchera plus ! Engrenage nous aura dévorées, complètement, nous en sommes déjà à la sixième saison. Berthaud, Gilou,  Tintin, le juge Roban, et les autres sont devenus des vieilles connaissances, nous partageons leur vie professionnelle mais aussi un peu de leur intimité. Ils ont des failles, des qualités, ne sont pas plus beaux que nous autres. Ce n’est pas une série qui nous fait rêver, loin de là. Mais on la vit !

Bien sûr, le personnage de la commissaire Berthaud nous touche beaucoup, même si nous ne la comprenons pas toujours. Elle évolue dans un monde traditionnellement masculin et doit  prendre des décisions, assumer des responsabilités parfois lourdes de conséquences. Comme pour toute son équipe, il lui reste très peu de temps pour une vie privée, le cliché du flic solitaire, certes. Elle a du mal à assumer son rôle de mère, trop passionnée par son métier qui prend toute son énergie. L’autre rôle féminin,  une avocate, plus dans la séduction, est aussi tourmentée qu’elle.

Les enquêtes sont dures et mettent en avant des fait sociétaux. Elles semblent coller au plus près à la réalité de la criminalité française. Mais elles jettent aussi un regard sur la relation complexe entre intégrité et corruption comme sur le rapport entre la police et la  justice. Du coup, le spectateur a l’impression de voir un reportage au lieu d’une fiction.

Les acteurs sont formidables, nous pourrions tous les citer !

Nous avons déjà visionné toute la série, mais rassurez-vous, on ne dévoilera rien ! Il parait qu’après la saison 7 tout s’arrêtera. Nous portons déjà notre deuil, nous aurons bien vieilli ensemble…

Et vous, suivez-vous aussi cette série ?

13 Comment

  1. J’ai regardé les premières saisons. A noter que cette série est aussi diffusée sur la BBC à la télévision anglaise, en version originale sous-titrée !

  2. Ah ces séries !
    Non je ne la suis pas.
    Mais je me connais j’en ai suivi quelques unes et je sais qu’après je n’arrive plus à les quitter.
    Alors maintenant je priviligie les courtes .
    Bonne semaine qui commence avec du soleil

    1. Oui, les séries sont de véritables pièges…il faut s’en méfier 🙂
      Le mois d’octobre commence en douceur et nous l’apprécions aussi !

  3. Je visionné ce soir les 2 derniers épisodes de la série 6 je suis addict également et moi aussi je porterais le seuil lors de la 7… Bonne soirée mesdames

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.