MATCHING POINTS

Pour les femmes mais pas seulement...
Anniversaire Culture

[Anniversaire] Il y a 100 ans, la mort de Edgar Degas

Une danseuse classique ne se donne  que sur scène 

Edgar Degas mourut seul le 27 septembre 1917 à Paris.  Il est l’un des grands peintres impressionnistes. Mais contrairement aux autres artistes qui participèrent à ce mouvement il ne peignait pas sur le motif, à l’extérieur, il préférait son atelier. Au lieu de peindre ses impressions spontanément, il utilisait des croquis préalables ou des photos. Les jeux de lumière et de couleur étaient réalisés dans l’atelier.

Ses principaux thèmes sont la grande ville et le monde de la danse. Ce sont surtout des tableaux de la vie quotidienne. Les parisiennes élégantes à l’hippodrome, au musée, au théâtre, au café mais aussi les femmes d’un milieu pauvre comme les repasseuses, ou les prostituées.

Degas est surtout connu pour ses tableaux sur la danse classique. Là aussi c’est le quotidien qui le passionna ; il montra le plus souvent les coulisses, les vestiaires, les répétitions vus sous des angles inhabituels, comme à travers le trou d’une serrure.

Il travailla dans différents styles, dessins, peinture à l’huile, pastels, mais aussi sculpture. A sa mort il laissa dans son atelier 150 oeuvres sculptées en cire ou en terre.

 

Il existe plusieurs exemplaires de cette petite danseuse d’un réalisme saisissant, notamment au Musée d’Orsay.

20 Comment

    1. Toute la « légèreté » de la danse classique est bien montrée dans ses tableaux, les tutus vaporeux à souhait, mais aussi son regard derrière les coulisses est intéressant.
      Bonne soirée

    1. Oui, il y aura une exposition « Hommage à Degas » au Musée d’Orsay du 21 novembre 2017 au 4 mars 2018 ; un hommage largement mérité !
      Bonne fin d’après-midi

  1. Je réagis à votre dernier commentaire. La pauvre petite danseuse! Le nombre de filles qui devaient finir prostituée à l’époque! Quel dessin nerveux ce Degas! J’adore.

  2. C’était mon idole quand j’étais au collège car il peignait les danseuses .
    J’aime toujours autant son oeuvre !
    J’irai bien voir une expo de lui dès que j’en aurais l’occasion.
    Bon dimanche !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.