MATCHING POINTS

Pour les femmes mais pas seulement...
Voyages

[Voyages] De retour – 1

De retour après un grand voyage, on reste décalé pendant quelques jours ; et lorsque le voyage vous plonge dans un univers complètement différent de votre quotidien, on a encore plus de mal à se retrouver. C’était la première fois que nous allions dans un pays d’Afrique (en dehors du Maghreb). Nous nous attendions au dépaysement et nous l’avons eu dès la descente de l’avion sur le tarmac du petit aéroport d’Arusha : chaleur moite, odeur douceâtre. Nous avons attendu pour les formalités de visa dans une salle d’un autre âge, bondée, au plafond à moitié effondré et d’où pendaient des fils électriques, ajoutait à l’ambiance. Nous étions bien en Afrique- Jambo, jambo (bonjour), karibu (bienvenue) des mots qui feront partie de notre quotidien.

Autant dire tout de suite que nous avons fait un voyage dépaysant et merveilleux ! Se retrouver face aux animaux dans leur environnement naturel comme un paradis perdu nous a remplis de joie ; nous étions comme des enfants, émerveillés en voyant les premières girafes ou éléphants. Les photos ne pourront jamais traduire cette proximité.

Après une nuit dans un premier lodge, assez simple, mais décoré selon les dernières tendances éco-branchées,

 

nous nous sommes retrouvés au milieu de la nature dès le lendemain autour du Lac Manyara où les pélicans et autres oiseaux mènent une existence paisible.

Nous y avons vu nos premières girafes, à la fois immenses et inoffensives. Il y en aura beaucoup d’autres…

Nos premiers zèbres, il y en aura aussi des troupeaux innombrables.

Et n’oublions pas les Babouins qui s’épouillent en famille sur le bord ou au milieu de la route.

Le soir un autre lodge, le Lake Manyara Wildlife Camp,  avec ses cases/tentes individuelles, dans un beau cadre naturel offre un accueil charmant.

Ce qui nous permet de ne pas perdre nos bonnes habitudes !

Ceux qui ont vu le Roi Lion reconnaîtront l’expression  (« pas de problème ») qui prendra bonne place à côté de notre Carpe Diem favori.

Et puis ce sera le départ pour deux journées à sillonner le Parc National du Serengeti, plaine sans fin (« endless plain »), le Royaume des animaux. Un site sauvé grâce à l’obstination de Bernhard Grzimek, un zoologiste allemand, qui consacra sa vie à la sauvegarde du lieu.

Installés dans notre 4×4 nous avons longtemps parcouru les pistes poussiéreuses et longé la savane. Il fallait être patient, mais cette patience a toujours été récompensée car notre chauffeur avait l’œil affuté pour discerner, même de très loin, les animaux et s’en approcher.

Et dès la première matinée, nous fîmes une très belle rencontre…

Notre premier Big Five !

Incontestablement le roi des animaux !

L’éléphant d’Afrique n’est pas domestiqué comme celui d’Inde.

Le buffle, le troisième des Big Five

Et le quatrième, animal solitaire, que l’on peut apercevoir très rarement : le léopard.

Le cinquième, le rhinocéros, nous ne l’avons vu que de loin !

Le Serengeti est un parc national où aucun humain n’a le droit d’habiter. Notre hôtel s’intégrait parfaitement à la montagne environnante, respectant les couleurs et les matériaux naturels. Comme dans tous les autres hébergements le petit déjeuner est rigoureusement britannique, témoin du passé en plus de la conduite à gauche et la langue anglaise.

Et partout le même accueil souriant, la même gentillesse… Jambo, Karibu !

A suivre …

 

 

28 Comment

  1. Waow, vous devez être rentrées avec tant de souvenirs à partager ! Je rêve d’aller visiter un pays aussi dépaysant pour y voir les animaux sauvages dans leur élément naturel, comme un retour au paradis perdu.

    1. Les nuits passées dans les lodge font partie de nos bons souvenirs – entendre le bruit des animaux, des moments magiques !

    1. Nous ne pouvons pas comparer, nous n’avons pas visité le Kenya, sûrement une autre belle expérience !

  2. Quel voyage !! Je crois que c’est les heures en 4×4 qui me feraient le plus peur mais le jeu en vaut la chandelle à vous lire. J’ai tellement de retard de lecture que j’ai cru que le voyage était pour plus tard et vous êtes déjà revenues … peu importe, j’ai hâte de lire la suite !!

    1. Nous sommes revenues en excellente forme avec de beaux souvenirs. Les heures de 4×4 sont nombreuses sur des pistes cahoteuses et poussiéreuses mais cela ajoute à une aventure somme toute très organisée. Nous n’étions en général pas déçus de l’effort fourni 🙂

  3. Ça fait tellement rêver et j’avoue que vous avez tellement de chance. Je rêve de faire un voyage pareil, rien que pour admirer les animaux sauvages.

    1. Nous en avons rêvé depuis très très longtemps, et c’est vrai nous avons la chance d’avoir pu réaliser ce rêve, nous en sommes conscientes !

  4. J’avoue que votre récit me rend nostalgique et c’est pour cela que j’ai un peu tardé à venir vous lire, car il y a un peu plus d’un an j’étais en Namibie et dans le même état que vous, émerveillée et avec des yeux d’enfant devant autant de merveilles, et des animaux sauvages si proches de nous .
    L’afrique est un pays qui me fait rêver depuis toujours, et je pense que j’y retournerai tant j’ai été enchantée .je vais regarder la suite de vos aventures avec autant de pincement au coeur .
    Merci pour ce partage et vos sublimes photos .
    Belle soirée !

  5. Cette ambiance « out of Africa » (ou plutôt in Africa) m’enchante. Je rêve de faire un tel voyage. Je m’en vais dévorer tous vos billets. Merci pour l’évasion:-)

    1. Nous ne pouvons que vous conseiller ce voyage ! Nous étions dans une bonne période, en dehors des mois Juillet et Août, donc loin de l’invasion touristique. Par contre, nous n’étions pas pendant la migration des gnous qui parait être extraordinaire. Armée de votre appareil photo, vous vous régalerez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.