MATCHING POINTS

Pour les femmes mais pas seulement...
Ciné, TV, Radio Culture

[Cinéma] The Young Lady

1865, Angleterre rurale. Katherine mène une vie malheureuse d’un mariage sans amour avec un Lord qui a deux fois son âge. Un jour, elle tombe amoureuse d’un jeune palefrenier qui travaille sur les terres de son époux et découvre la passion. Habitée par ce puissant sentiment, Katherine est prête aux plus hautes trahisons pour vivre son amour impossible.

Pourquoi a-t-on changé le titre original « Lady Macbeth » en un autre titre anglais pour la distribution en France ?!

Rarement une affiche a été aussi trompeuse. Quel décalage entre cette jeune femme douce qui tous les jours s’assoit sur ce canapé, bien vêtue et coiffée, et la jeune femme passionnée capable de tout et du pire pour vivre son histoire d’amour !

Mais est-ce une histoire d’amour ou plutôt l’histoire d’une femme seule, abandonnée physiquement et moralement dans cette maison perdue dans la campagne, sans chaleur ni distraction. Elle trouve une échappatoire dans une perversité extrême. Traumatisée par sa nuit de noces, victime de son environnement, elle se transforme en bourreau. Le film devient alors un thriller, nous voulons laisser le suspens !  Lent au départ comme pour endormir et tromper le spectateur, le rythme s’accélère. Quelques scènes sont à la limite du supportable.

Tout se déroule presque à huis clos, il n’y a pas de musique, une originalité que nous avons appréciée parce qu’elle colle parfaitement à l’ambiance. Les décors sont beaux  mais réduits à l’essentiel et la photo reste dans ce parti pris de sobriété esthétique. Florence Pugh  avec sa voix grave joue parfaitement son rôle,  sage et effacée ou volontaire à l’extrême.

Reconnaissons que c’est une oeuvre bien réalisée pour ce premier film de William Oldroyd avec une grande maitrise d’une mise en scène presque minimaliste et servie par de bons acteurs. Nous sommes un peu moins enthousiastes que auroreinparis  peut-être à cause de ces quelques séquences très violentes et le manque de sympathie que nous avons eu envers l’héroïne en avançant dans le récit !

L’avez-vous vu ?

 

 

28 Comment

    1. Comme nous avons un avis un peu mitigé, nous sommes toujours contentes de connaitre les autres avis ! Bonne fin d’après-midi

  1. C’est la transformation de l’agneau en loup que j’ai trouvé particulièrement ben retranscrite dans ce film.
    Merci pour la mention 😉
    Bonne journée !

  2. Bonjour Matchingpoints, je suis d’accord pour dire que j’ai éprouvé peu de sympathie envers Katherine. Cette femme est un monstre. Elle se retrouve seule à la fin: tant pis pour elle. Bonne journée.

    1. Il est rare de voir un tel portrait de femme au cinéma, aucune excuse, elle est monstrueuse ! D’ailleurs, on a froid en sortant du cinéma…
      Bonne journée

  3. « Lady Macbeth » ? ou « l’amant de Lady Chatterley « ?
    Cette histoire ressemble davantage à la seconde lady qu’à la première, non?.

    Et si c’est malsain, il y a de grande chance que ce film puisse concourir au Festival de Cannes
    Plus c’est sordide, glauque et soi disant transgressif, et plus la communauté bobo en mal de sensations fortes, grimpe au rideau ; rouge bien sûr comme la pasión…

    1. L’histoire de Lady Chatterley est érotique et osée pour son époque, mais pas glauque ou sordide. « The Young Lady » par contre est l’histoire d’une passion perverse. Est-ce un critère suffisant pour être sélectionné à Cannes ? A méditer…;)

    1. Ce n’est pas dans nos intentions de vous décourager – ce n’est pas un mauvais film, les images sont belles, mais l’ambiance est plutôt malsaine !

  4. Cette histoire me tente bien !
    Surtout qu’en ce moment rien d’intéressant à l’affiche .
    Samedi soir dernier je cherchais quoi voir et du coup nous nous sommes retrouvés devant The Voîce à la télé .
    Et samedi nous serons avec Nicole et les copines , mais dommage sans vous !
    Bises à vous deux !

    1. Bonsoir Jany, plutôt déprimant un samedi soir devant « The Voice » 🙁 il faut toujours avoir quelques DVD en réserve ! Nous regrettons pour ce samedi, nous attendons le compte-rendu !
      A bientôt

    1. Si vous êtes sensible à l’esthétique, à la photo, ces longueurs ne vous dérangeront pas. Et rapidement l’action s’accélère. Ca reste un film particulier !
      Bon weekend

  5. Oh merci pour ce retour plutôt positif!!!! J’irais bien le voir.
    Je suis allée voir the lost city of z dimanche dernier le soir des élections pour rendre mon attente plus douce… j’ai aimé le film Mais jai prefere ses films précédents qui sont plus magistraux… à mon goût.
    Bon week-end et merci our ces critiques.

    1. Nous aussi avons préféré ses autres films, plus magistraux, vous avez trouvé le mot !
      Alors quel autre film pour l’autre soir des élections ? 🙂
      Bonne nuit

    1. L’affiche est très belle, en effet ! Suivez votre intuition … Et nous serons contentes d’avoir votre avis !
      Bonne fin de journée

  6. Serait-ce un mélange de Lady Chatterley et de Mme Bovary ? Je ne l’ai pas vu, ça me tente car le plus souvent ce sont les femmes qui sont les victimes et les hommes les monstres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.