MATCHING POINTS

Pour les femmes mais pas seulement...
Culture Expos

[Exposition] Sophie Debazac à La Mareschale – Aix en Provence

Nous avions déjà rencontré cette artiste spécialisée dans les œuvres d’étoffe à l’Abbaye de Salagon en Haute Provence. Nous avons eu la primeur d’une nouvelle exposition à La Mareschale  à Aix en Provence.

« J’ai la chance d’assouvir deux passions prioritaires dans ma vie, La Sahara et l’étoffe » dit Sophie

Nous avons donc pu admirer plusieurs œuvres de grand format aux couleurs du désert.

L’artiste pose devant une œuvre très riche qui représente la tempête de sable. Un voile en intissé flotte au-dessus d’un assemblage minutieux de bandes de laine tricotées dans les tonalités changeantes du désert lorsque souffle la tempête.

L’oasis est le seul point d’eau dans le désert. Il y pousse des cultures vivrières et quelques autres végétaux, dominés par les palmiers qui fournissent une ombre protectrice. Les tons chauds du désert recouvert d’un tulle teinté servent d’écrin aux cultures représentées par des bandes de tissu pliées finement. Ce cœur dense est entraîné dans un grand mouvement dynamique.

Sur les traces des caravanes, laissons-nous tenter par ces chemins sinueux faits de cordonnets qui sillonnent un patchwork de cotonnades entre dunes et minéraux, et qui partent à l’infini.

img_3074

Dans le désert, il n’y a pas que du sable et de la poussière. Les minéraux sont présents eux aussi. Ils sont illustrés ici par morceaux d’étoffe cousus un à un sur des carrés de mousse. Un relief que la photo, hélas, ne peut pas rendre totalement.

img_3071

Toujours du relief pour les deux œuvres suivantes :

Ce tissu plissé et ondulant img_3072

et la sculpture déjà vue à Salagon, « Résistance », faite de tubes de mousse recouverts de cotonnades.

Le désert, un thème récurrent mais inépuisable. L’artiste élabore ses œuvres au fur et à mesure, au gré de son imagination fertile.

Tout est cousu main à petits points.  « Je plie, je plisse, je froisse, je couds, je brode, je tricote, je sculpte le tissu… » dit encore Sophie. Vu de près c’est un travail d’une minutie impressionnante.

Pour rester sur le thème du Sahara, des calligraphies de Abdou Amri alternent avec les œuvres d’étoffe.

img_3073

L’exposition dure jusqu’au 9 décembre. On peut y rencontrer Sophie Debazac les jeudis et vendredis après-midi.

22 Comment

    1. Nous ne sommes pas très douées pour la photo, en plus la lumière n’était pas encore en place lors de notre visite. Mais en réalité, ces œuvres méritent d’être vues !

  1. Des oeuvres très originales !
    Je ne peux pas dire que j’adore mais je reconnais que l’artiste fait du beau travail.
    Merci les filles pour vos partages toujours enrichissants !
    Belle journée .
    Bises à vous deux !

  2. c’est très original et singulier les œuvres de cette artiste; ça ne peut qu’aider à faire vivre des murs d’intérieur d’une maison en y ajoutant de la chaleur. Merci pour cette découverte !

  3. je lis seulement aujourd’hui vos commentaires, j’ai malheureusement pu voir cet exposition cela m’aurait fait plaisir, j’aime beaucoup cette expo qui me rappelle un ami Joseph CIESLA qui fait des sculptures petites et immenses, qui sont quelquefois enrubannées par des étoffes, c’est son épouse qui fait cela, si un jour vous voyez CIESLA allez voir leurs expo, toujours intéressantes et le personnage est à rencontrer
    vous êtes formidables de vous nous faire découvrir tout. Je vais noter le nom de cette artiste pour voir où elle expose ailleurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.