MATCHING POINTS

Pour les femmes mais pas seulement...
Deutsches Echo

[Deutsches Echo] « Cousinade » ou Cousinentreffen #3

Déjà dans le train je suis un peu en Allemagne…j’adore voyager bilingue, entendre les deux langues et  les accents des contrôleurs

Je croise le TGV allemand, le Intercity-Express

avec son wagon restaurant

C’était notre 3ième cousinade ! Il y a eu la première dans le pays natal de mon père  ici, ensuite celle d’il y a deux ans dans le Palatinat, et maintenant en ex-RDA.

Des retrouvailles un peu nostalgiques, deux cousines sont mortes entre-temps (je suis la benjamine de la ronde) mais joyeuses dans la durée ! On se connait maintenant,  pas besoin de composer, dès le petit déjeuner en commun la bonne humeur s’installe.

Bien sûr, des souvenirs pour les uns et les autres. Des souvenirs qui ont du mal à remonter à la surface pour ceux qui ont souffert de la séparation causée par le Mur. Les deux frères emprisonnés, l’un pour avoir tenté de passer cette frontière infranchissable et son frère condamné pour complicité répondent avec quelques réticences à mes questions. Pourtant il est temps que je les pose. Après avoir visité Berlin et ses fragments du mur cet été   ici,  je suis encore plus intéressée par ces témoignages.  Ce petit rappel m’était nécessaire pour comprendre la complexité de cette histoire ! Encore que, comment comprendre, que l’un des cousins pouvait passer à l’ouest, la RFA l’avait « racheté » à prix fort avec toute sa famille ?  On le savait, et pourtant, encore maintenant, cela nous parait tellement énorme, inimaginable et incroyable, qu’un pays puisse vendre des citoyens dérangeants…

Promenade dans la forêt de la Thuringe,  le beau temps était avec nous.

Nous avons visité quelques petites villes baroques. Tant délaissées pendant toutes ces années d’après-guerre et de régime communiste. Elles ont été  rénovées et ont retrouvé leur couleur et leur splendeur d’antan …

Bien sûr, Kaffee und Kuchen dans un café baroque aussi…

Rendez-vous dans deux ans, peut-être dans le sud de la France dans quatre ans ?

Im Zug bin ich schon ein bisschen in Deutschland…es gefällt mir, zweisprachig  zu reisen und die Akzente der Schaffner zu hören.

Wir begegnen dem deutschen TGV, den Intercity-Express mit seinem Speisewagen !

Es war nun unser drittes Cousinentreffen ! Das erste in der Heimat meines Vaters hier, dann vor zwei Jahren in der Pfalz und jetzt in der ehemaligen DDR.

Ein anfangs etwas nostalgisches Wiedersehen, da zwei Kusinen mittlerweile verstorben sind (ich bin die jüngste), aber auf die Dauer doch fröhlich ! Man kennt sich nun und braucht keine Rolle zu spielen, schon beim gemeinsamen Frühstück stellt sich die gute Laune ein.

Und natürlich die Erinnerungen. Erinnerungen, die nicht einfach sind für diejenigen, die unter der Mauer und der Trennung leiden mussten. Die zwei Brüder, die in der ehemaligen DDR inhaftiert waren, der eine, weil er über die unüberwindbare Grenze kommen wollte und der andere wegen Beihilfe, beantworten sehr zurückhaltend meine Fragen. Ich musste sie einfach stellen nach meiner Berlin-Reise und der Mauerbesichtigung in diesem Sommer hier. Ihre Aussagen schienen mir notwendig, um die Komplexität dieser Geschichte zu verstehen ! Aber, wie soll man verstehen können, dass der eine Cousin in den Westen gehen konnte, weil die BRD ihn samt Familie teuer « gekauft » hatte ? Man wusste es, und trotzdem erscheint es uns heute noch so enorm, unvorstellbar und unglaublich, dass ein Land unbequeme Bürger « verkaufen » konnte…

Spaziergang im Thüringer Wald bei  schönem Wetter !

Wir haben kleine Barockstädte besichtigt, die in all den Nachkriegsjahren unter sozialistischer Regierung sehr vernachlässigt wurden. Mittlerweile sind sie renoviert und haben  ihre Farben und alten Glanz wiedergefunden…

Kaffee und Kuchen gab es natürlich in einem Barock-Café

Wir wollen uns wieder in zwei Jahren treffen, diesmal in Norddeutschland. Vielleicht in vier Jahren in Südfrankreich ?

 

 

 

32 Comment

    1. Cela nous parait tellement incroyable avec le recul de maintenant ! Toute mon enfance était marquée par cette séparation de la famille de mon père, les colis avec les denrées rares comme le café, et encore, il fallait scrupuleusement respecter les limites…

  1. Un témoignage très émouvant et toujours de magnifiques photos. C’est vrai que nous avons du mal encore maintenant à imaginer cette Allemagne coupée en deux, ces familles séparées. Heureusement tout est derrière vous mais j’imagine que les blessures sont toujours très présentes. Il faut se tourner vers l’avenir sans pour autant oublier le passé surtout pour ne pas qu’il se reproduise ! Ces moments en famille sont précieux et j’imagine que ce fut un très beau week end !
    Très bonne semaine à toutes les deux.

    1. Bonjour Corinne, c’était surtout difficile pour la génération d’avant, parce que du jour au lendemain, les familles se sont trouvées séparées ! Cette cousinade a pris une notion qui va bien au-dela d’une notion familiale !
      Encore une belle journée sous ce magnifique soleil

    1. Mais il a fallu faire pas mal de kilomètres pour votre cousinade, un peu plus « exotique » que la mienne ! Bonne journée

  2. ils étaient de quels côté les camps où on avait concentré les familles ? hier y avait un mur à BERLIN aujourd’hui en ISRAEL et bientôt d’autres murs un peu partout pour éviter que les familles immigrès se séparent ,et on ne parle pas des murs toujours plus haut pour nous séparer de nos voisins. Décidément…

  3. On a du mal à imaginer ce que ça devait être pour les familles séparées par ce terrible mur…Vous avez raison de vouloir savoir et de poser des questions…

    1. Mais il y aura un bon rosé pour l’apéro, ou alors vous allez nous faire goûter vos cup-cakes à l’heure du thé ! Qu’en pensez-vous ?

  4. très émouvant je ne connais absolument pas l’Allemagne, mais une de mes amies parisienne, y faisait des séjours réguliers pour apprendre l’allemand et son père était juif , et elle y retourne régulièrement, et elle parle très bien. Je dois partir un jour avec elle voir ce pays. Ma sœur a été un an en Allemagne pour apprendre la langue et nous a même ramené un jeune homme mais cela n’a pas été plus loin, ma mère n’approuvant pas cette alliance, il peignait des tableaux très beaux, souvenirs ,

    1. Profitez de cette amie pour aller visiter l’Allemagne, il y a de très beaux endroits ! C’est un pays pas très connu en France pour son tourisme, pourtant il mérite le détour !
      A bientôt !

    1. Heureusement que ce mur fait parti du passé et que les cicatrices se referment petit à petit. Mais c’est vrai, il faut du temps pour cela.
      Bonne soirée

  5. Belle initiative la cousinade. J’ai plusieurs amis qui se retrouvent entre cousins, tous les ans ou tous les deux ans.

    Un de mes souhaits les plus chers est que mes enfants et mes neveux et nièces, qui s’entendent très bien, restent proches lorsqu’ils seront adultes, Et peut-être qu’ils organiseront à leur tour des cousinades !

    1. Les familles s’agrandissent, aujourd’hui les gens bougent plus, il est donc difficile de rester très proche, mais cela se travaille… !

  6. Ce doit être tellement passionnant d’écouter ces histoires familiales et plonger dans la grande Histoire. Il faut faire parler les plus anciens, écouter leurs témoignages. C’est vrai que cela nous semble invraisemblable ce mur!
    Je ne connais pas encore l’Allemagne, et ce pays me tente de plus en plus. Les enfants adorent y aller, chez leurs correspondants.

    1. Il y a eu aussi de bons films qui parlent de cette époque, comme « La vie des autres » ou « Goodbye Lenin », deux film que nous recommandons !
      Il faudrait découvrir l’Allemagne, certainement pas aussi spectaculaire que les Grands Canyons…mais il y a de belles choses à voir !

    1. Ces deux films, l’un une comédie, l’autre plus dramatique, illustrent parfaitement la situation et l’ambiance. Quel bonheur de vivre dans des pays libres…
      Bon weekend

    1. …pour le mur mexicain, espérons que ce ne soit qu’une promesse de campagne vite oubliée – par « chance », un projet très coûteux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.