MATCHING POINTS

Pour les femmes mais pas seulement...
Ciné, TV, Radio

[Cinéma] Café Society

Vous le savez, lorsqu’il y a un nouveau Woody Allen, nous y courons ! La salle de cinéma où nous étions a eu la bonne idée de diffuser la montée des marches sur l’écran,  puis de projeter le film en même temps qu’à Cannes, on s’y croyait…

New York, dans les années 30. Coincé entre des parents conflictuels, un frère gangster et la bijouterie familiale, Bobby Dorfman a le sentiment d’étouffer ! Il décide donc de tenter sa chance à Hollywood où son oncle Phil, puissant agent de stars, accepte de l’engager comme coursier. À Hollywood, Bobby ne tarde pas à tomber amoureux. Malheureusement, la belle n’est pas libre et il doit se contenter de son amitié.
Jusqu’au jour où elle débarque chez lui pour lui annoncer que son petit ami vient de rompre. Soudain, l’horizon s’éclaire pour Bobby et l’amour semble à portée de main…

Le film peut se regarder comme une comédie légère. Mais il est bien plus. C’est une comédie douce amère, élégante et pleine d’esprit. Woody nous promène entre New York et Hollywood, il nous montre le milieu du cinéma de la grande époque des années 30 et, si l’on ne le savait pas déjà, on comprend très vite que, pour lui, la Côte Ouest représente une vie superficielle.  

Jesse Eisenberg en parfait Woody Allen bis, timide et maladroit au départ, veut repartir chez lui. Mais entre temps, il a perdu son amoureuse, Kristen Stewart, ils se sont quittés. Lorsqu’ils se retrouvent, ils ne seront plus les mêmes : elle, qui n’aimait pas les mondanités, est devenue snob et glamour, et lui, devenu riche, a perdu son innocence en rentrant dans le milieu douteux des Night-Clubs. Il a créé un foyer avec Blake Lively. Les anciens amoureux ont su rester loyaux dans leurs couples respectifs ; on parle d’amour, mais aussi de fidélité et de séparation.

La voix off du narrateur donne quelques commentaires utiles et ironiques sans être trop bavard comme Woody Allen peut l’être parfois…

Bien sûr, il y a aussi l’humour juif : le portrait de la famille de Bobby est tout simplement délicieux, les dialogues sarcastico-ironiques fusent et il faudrait retourner voir le film ne serait-ce que pour mieux apprécier les répliques caustiques !

Soulignons le jeu subtil des acteurs (pourtant, au départ nous avions du mal à accepter Kristen Stewart dans ce rôle, mais finalement elle s’en sort très bien !) et la qualité de la photo. Les scènes à Hollywood autour de la piscine, dans l’appartement new-yorkais, dans les clubs de Jazz, sont toutes formidablement cadrées et mises en images et en font un film d’une élégance extraordinaire !

Ce film évoque aussi le temps qui passe, qui marque les personnes, et annonce les bouleversements. Ce n’est sûrement pas un hasard si Woody situe son film dans les années 30, avant les tragiques événements historiques.

Bobby dit à la fin du film : « Life is a comedy written by a sadistic comedy writer”. L’humour noir de Woody Allen nous enthousiasme encore et toujours.

A voir !

39 Comment

  1. Re bonjour!
    J’arrive chez vous et je tombe sur LE film qui m’obsède depuis que ses affiches (même l’affiche est classe d’ailleurs!) ont fleuri partout !
    Je suis certaine que je vais adorer ce film déjà de par son thème et puis Woody est un génie . Il n’y en a pas deux comme lui pour poser une atmosphère de ville, un caractère … Bref il est top!
    Bon dimanche les mouettes !

  2. Moi aussi, je vais y courir comme à chaque sortie de l’un de ses films. J’aime beaucoup quand il recrée l’atmosphère de l’entre deux-guerres, ainsi j’avais beaucoup aimé Magic in the moonlight ainsi que Midnight in Paris. Merci de votre analyse et bonne fin de week-end !

  3. Il est prévu aussi au programme,car avec mon amie nous sommes des inconditionnelles de ce réalisateur.Je vois que vous avez apprécié.
    Nous voulons aussi aller voir « Ma loute » ,nous aimons Lucchini.
    Bon lundi à vous .

    1. Oui, on s’est régalé avec « Café Society »! Nous avons vu aussi « Ma loute », nous ne savons pas quoi en penser, nous n’avons même pas pu faire un post à son sujet pour le moment…Ce serait gentil de nous donner votre avis ! Bonne journée

    2. Je viens de voir « Ma loute » .En effet un peu surprise par l’histoire loufoque de ce film mais j’ai malgré tout ,passé un bon moment.Une comédie policière tragico-comique montrant d’un côté une bourgeoisie dégénérée et de l’autre la misère de prolétaires.Un peu étonnée aussi par les rôles joués par F.Luchini et J.Binoche.Par contre de superbes prises de vues de ces paysages du Nord!

      1. C’est très très loufoque…peut-être n’étions-nous pas dans le mood pour apprécier cette comédie à sa juste valeur ? Nous sommes restées perplexes !
        C’est vrai, la photo est très belle. Merci d’avoir donné votre avis sur un drôle de film…

    1. En effet ! Moins dramatique que Match Points ou Blue Jasmine, c’est une excellente comédie. C’est vrai, Woody Allen est un boulimique de film, et il arrive encore à nous surprendre…

  4. Bonjour Matchingpoints, comme annoncé, j’ai vu ce film lundi soir: très très bien. Après les deux films précédents qui m’avaient déçue, Café Society est une belle réussite. Kirsten Stewart et Jesse Eisenberg forment un couple charmant. Bonne journée.

    1. Depuis Blue Jasmine, c’est le premier film qui nous a vraiment plu. Nous sommes contentes de partager ce même avis ! A bientôt

  5. J’ai vu ce film et je suis d’accord avec votre critique. Une jolie histoire mais surtout un régal visuel, tout est beau, les acteurs, les maisons, les jardins, les vêtements. Et toujours un verre de vin dans la main des acteurs, pour agrémenter le tout … çà fait du bien de rêver un peu !

    Alors maintenant on attend votre article sur « Ma loute » !

    1. Nous sommes contentes que vous partagiez notre avis – c’est vrai, ils ont toujours un verre à la main, c’est bien américain !
      « Ma loute » – oui, nous avons vu le film, mais vraiment, nous ne savons pas quoi en penser…nous avons trouvé ça trop loufoque, trop en tout. Peut-être nous n’avons rien compris ? Si vous le voyez, donnez-nous votre point de vue !
      Bon weekend à vous

  6. Je partage votre avis. J’ai adore l’humour, le jeu des acteurs, le délicieux portrait de la famille juive de Bobby… Mais alors la fin qui n’en est pas une… C’est terrible!
    Bise

    1. Courez-y vite ! La photo est magnifique et les dialogues dignes du meilleur Woody. Nous espérons que vous partagerez notre enthousiasme;

    1. Nous avons passé un bon moment – nous l’avons vu en VO, même si nous ne sommes pas bilingues ! Bon weekend

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.