MATCHING POINTS

Pour les femmes mais pas seulement...
Ciné, TV, Radio

[Cinéma] Heidi

(affiche

Heidi, une jeune orpheline, part vivre chez son grand-père dans les montagnes des Alpes suisses. D’abord effrayée par ce vieil homme solitaire, elle apprend vite à l’aimer et découvre la beauté des alpages avec Peter, son nouvel ami. Mais la tante d’Heidi, estimant quil ne s’agit pas là d’une éducation convenable, place la fillette dans une riche famille de la ville. Heidi va-t-elle supporter cette vie, loin de la montagne et de son grand-père ?

Ce sont les vacances scolaires,  pourquoi ne pas emmener les enfants (pour nous les petits enfants…) voir ce film, nous qui avons tant aimé le livre dans notre enfance ! On se rappelle la série des dessins animés japonais qui a eu beaucoup de succès dans les années 70. Mais cette nouvelle version cinématographique d’un classique de la littérature pour enfants va bien plus loin que les dessins plutôt kitsch et reste plus fidèle au livre de Johanna Spiry.

La petite Heidi, délicieusement et malicieusement jouée par Anuk Steffen,  découvre les Alpes, une découverte qui va lui donner force et courage pour se protéger de l’incompréhension et de la brutalité de son entourage. Heidi, nullement brisée par son enfance, se jette dans les bras d’un grand-père misanthrope incarné par  un Bruno Ganz touchant qui se trouve désarmé devant  cette petite fille si naturelle et spontanée.

Geissenpeter (Quirin Agrippi) und Heidi (Anuk Steffens)
Geissenpeter (Quirin Agrippi) und Heidi (Anuk Steffens)

Après quelques difficultés d’adaptation, Heidi a  trouvé un ami en la personne du garçon chevrier Peter, et c’est là qu’elle doit partir pour Francfort pour tenir compagnie à Claire qui est dans un fauteuil roulant. Heidi a le mal du pays et dépérit dans ce foyer dirigé par une gouvernante stricte, la fameuse Mademoiselle Rottenmeier, coincée dans les conventions bourgeoises de la fin du 19ième siècle.

Suppe isst man mit dem Löffel: Der Hausdiener Sebastian (Peter Lohmeyer) bringt Heidi (Anuk Steffen) Tischmanieren bei, Tinette (Jella Haase) und Fräulein Rottenmeier (Katharina Schüttler) mustern sie
Suppe isst man mit dem Löffel: Der Hausdiener Sebastian (Peter Lohmeyer) bringt Heidi (Anuk Steffen) Tischmanieren bei, Tinette (Jella Haase) und Fräulein Rottenmeier (Katharina Schüttler) mustern sie

Heidi est une petite fille courageuse qui essaie d’ affronter ce nouveau monde de la grande ville, mais l’éloignement de la nature, l’anonymat et le système d’éducation rigide font qu’elle tombe malade. Elle apprend à lire, avance dans son apprentissage, mais ne peut renier ses racines et ses élans du cœur spontanés. Il n’y a pas pire opposition entre la vie libre à la nature – écolo avant l’heure… et une vie citadine et « comme il faut ». Mais Heidi ne va pas se laisser faire, elle trouve même une alliée en la grand-mère de Claire, une femme maternelle et compréhensive.

Sa complicité avec Claire est formidable ; après avoir appris à contre-coeur à se tenir à table, c’est Claire qui va découvrir le bonheur de boire son lait dans un gros bol  et de s’essuyer la bouche d’un revers de la main…

Wiedersehen in den Bergen: Heidi (Anuk Steffen) und Klara (Isabelle Ottmann)
Wiedersehen in den Bergen: Heidi (Anuk Steffen) und Klara (Isabelle Ottmann)

Tous les personnages sont riches et ont leurs propres problèmes, même la gouvernante, la seule un peu trop caricaturale, qui pourtant ne veut que le bien de cette petite « sauvageonne ». Mais Heidi rêve de marcher pieds et bras nus au lieu de se tenir convenablement dans une robe et des bottines, tout un symbole…

La photo navigue entre la beauté des paysages et la réalité d’une vie extrêmement dure et misérable du monde de petits paysans, manque de confort, la boue, la pauvreté. Le film, dans ces moments-là, prend une autre dimension, il dépasse le stade de carte postale pour devenir même un drame social. Le récit est linéaire, le scénario assez classique, la reconstitution très soignée et les acteurs connus du cinéma allemand semblent se régaler.  Le résultat est un très bon film, réalisé par le metteur en scène Alain Gsponer, loin de l’ambiance Disney !

A voir, c’est un  film familial qui fait du bien !

 

23 Comment

  1. Vous en dites beaucoup de bien ! C’est vrai qu’Heidi a marqué mon enfance aussi, pourtant, aller voir cette histoire au cinéma ne me tente pas plus que ça. A voir selon le temps et les sorties ciné à venir !

    1. Nous avions une double motivation, les vacances avec les petits enfants et l’origine germanique de l’une de nous deux…

    1. Par hasard nous avons trouvé votre commentaire dans les indésirables, allez savoir pourquoi ! 🙁 Nous ne pouvons donc répondre que maintenant… C’est vrai, vous pouvez passer un bon moment avec un DVD !

  2. Je n’aimais pas plus que ça le dessin animé mais le feuilleton fin des années 70 ou début des 80, qu’est ce que j’aimais ça … alors sans aucun doute vous me donnez envie de revoir ce grand classique !

  3. bonjour

    Hier j’ai emmené ma cadette voir entre fille ce film,, nous avons adorés et nous avons été très émue.c’est un film riche en émotion, qui nous rappelle les petits bonheurs délicats du quotidien.A voir et à revoir en famille.
    Ps: nous avons pleuré toutes les deux, devant ce grand père si touchant conquis par sa petite fille si espiègle et douce
    .

    1. On passe un bon moment en famille, les enfants adorent cette petite fille qui ne se laisse pas abattre. Beaucoup de bons sentiments, voua avez raison ! Merci de partager cet avis

  4. Heidi c’est mon enfance aussi… Je n’ai pas de petits enfants comme alibi et pas trop de temps pour le ciné ces temps ci mais je ne le manquerais pas s’il passe a la télé, bon weekend a vous Mesdames.

Répondre à Une Porte Sur Deux Continents Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.