MATCHING POINTS

Pour les femmes mais pas seulement...
Actualités

[Actualité] Il y a d’abord eu le 11/09…

Le 11/09/2001 ou comme on dit aux USA Nine Eleven. Et chaque année à la date anniversaire tout le monde se rappelle ce qu’il faisait au moment où les avions ont percuté les tours. C’est seulement en rentrant chez soi, en allumant la télévision que nous avons mesuré l’ampleur de l’attentat. Et avait-on vraiment compris que plus rien ne serait comme avant ?

Et puis il y a eu un autre 11, le 11/03/2004 à Madrid, plus près de chez nous… Et encore le 7/07/2005 à Londres ; nous étions plus concernées pour des raisons familiales.

Et puis ici, en France, il y a eu Charlie en début d’année et le Bataclan en fin d’année.

La liste des jours où tout le monde se souvient de ce qu’il faisait à ce moment-là ne cesse, hélas, de s’allonger.

Le 7/01/15 et le 13/11/15 resteront-ils autant dans les mémoires que ce fameux 11 septembre ?

17 Comment

  1. c’est vraiment terrible ce qui se passe. J’ai du annuler mes vacances, samedi je devais être à paris avec ma fille avant d’aller en Belgique.
    Je sais que je vais souvent y penser, je traine toujours entre République et Bastille pour réapprovisionner mon magasin.

  2. Personnellement, je n’ai pas la moindre intention de changer quoi que ce soit à mon quotidien. Je vis dans la région parisienne et je me rends régulièrement à Paris pour m’y promener, visiter des expositions, des monuments… J’aime profiter de la vie et je ne vais laisser personne me dicter ma conduite. Il faut être conscient du fait suivant : si nous nous laissons intimider par les terroristes islamistes, alors il auront gagné sur tous les plans. Ne courbons pas l’échine et sachons nous montrer forts et dignes dans cette épreuve que nous devons surmonter à tout prix !

  3. Oui, c’est fou comme l’on peut se souvenir de ce que l’on faisait à ces moments précis, tout nous reste gravé en mémoire.
    Ce vendredi 13, j’étais dans ma voiture , je revenais du ciné, j’ai entendu deux mots : Bataclan, fusillade et là j’ai paniqué : ma fille était sur Paris. J’ai eu peur jusqu’à ce que j’étende sa voix au téléphone.
    Elle était en lieu sur, ce qui n’était pas le cas de ces victimes….

    1. Chacun se souvient et chacun se sentait concerné directement, tout le monde connaissait quelqu’un à Paris. Nous étions comme vous, rassurées d’avoir nos enfants au téléphone…

  4. Je me souviens comme si c’était hier de ce 11/09 ou nous nous sommes tous sentis américains puis espagnols londoniens et désormais parisiens et impuissant contre cette barbarie qui ne cesse pas alors oui. Nous ous en souviendrons et nous resterons debout et nous continuerons a aller au concert, sortir au restaurant car c’est la vie et vivre dans la peur et s’empêcher de vivre normalement ne changera malheureusement rien… C’est ce que fait d’ailleurs Mrpresque gendre qui a pu s’échapper à temps du Bataclan et qui are pris sa vie comme avant avec juste un peu plus de tristesse dans son regard

    1. Votre Mr presque gendre a eu de la chance et assez de force pour reprendre une vie normale. D’autres rescapés de nos connaissances ont du mal à récupérer. Il faut laisser du temps au temps…

  5. je me souviens du 11 Septembre ce que je faisais ce jour là, et je me souviendrais toujours du 13 Novembre, je rentrais d’un concert d’un pianiste russe qui nous avait fait 4 rappels absolument mémorables, et je remets en route mon portable et des appels arrivent et j’entends ce qui se passe à Paris ;
    en arrivant chez moi j’ouvre la télévision et je n’en crois pas mes oreilles, mes yeux, c’est horrible et je reste devant cet écran jusqu’à 1 H 1/2 du matin
    lorsque je décide d’aller dormir j’ai vraiment du mal à m’endormir
    je pense surtout à tous ces gens jeunes pour la plupart et à mes enfants qui sont souvent à Paris pour leur travail, mon fils ses bureaux sont dans le quartier et il va régulièrement mangé ou prendre un café dans les restaurants attaqués, mais le vendredi il évite Paris car dans le train pour rentrer sur Lyon il y a trop de monde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.