MATCHING POINTS

Pour les femmes mais pas seulement...
Actualités Bell'Italia Evénements Expos

[Evénement] Expo Milano 2015 (1)

Nous sommes allées visiter l’ Exposition Universelle  de Milan et faire « un voyage à travers les saveurs et les traditions des peuples de la Terre ».

01_Cover_Logo_1280x400_OK

Le thème principal est en effet : « Nourrir la planète. Énergie pour la vie ». L’objectif de l’exposition, « être la première Exposition à passer à la postérité pour son apport au débat et à l’éducation en matière d’alimentation, de nourriture et de ressources au niveau planétaire », nous a semblé atteint car les différents pays exposants (130 au total) se sont tous soumis à l’exercice imposé de présenter des aspects de leurs productions agricoles et de leur gastronomie.

L’Expo se déploie sur un espace de 110 hectares, telle une cité romaine déclinée autour d’un Decumanus de 1, 5 km où déambule une foule nombreuse abritée du soleil par d’immenses velum,

et un Cardo de 325 mètres, dont le croisement (ou forum) est matérialisé par des tours en forme d’hélices.

Au bout du Cardo, l’arbre de la vie où ont lieu des animations nocturnes : jeux de lumière et feux d’artifice.

Comme les autres expositions universelles elle est aussi appréciée pour sa contribution architecturale. Un beau terrain de jeu pour architectes !

Nous avons donc visité sur 2 jours quelques pavillons et leurs parcours thématiques.

Commençons par le Pavillon français. Cocorico !

Une structure en bois sobre et élégante,

des ouvertures de cathédrale moderne.

L’intérieur est distrayant avec les accrochages au plafond représentant aussi bien la diversité des productions

que le matériel culinaire,

P1030715

P1030716

 

P1030721

 

P1030717

quelques clins d’œil au patrimoine gastronomique français connu dans le monde entier, la France avec ses vins

P1030719et ses nombreux fromages odorants,

P1030720

sans oublier la renommée de ses chefs.P1030723

Un petit tour et en sortant on peut goûter la fameuse baguette.

Simplicité et humour. Nous avons apprécié, d’autant plus que la circulation était fluide contrairement à d’autres pavillons qui, rançon du succès ou mauvaise organisation, sont restés inapprochables : 3heures de queue pour le Japon, 2 heures pour l’Allemagne.

Partons ensuite à la découverte des pavillons du monde entier …. ou presque !

 

 

 

 

 

26 Comment

  1. nous voulions justement nous y rendre pour les vacances de la Toussaint ^^ J’ai lu que le thème n’avait pas vraiment été traité par les pays qui s’étaient contentés de rester dans les clichés touristiques alors que le thème , c’était tout autre chose.

    1. Dans l’ensemble les pays ont joué le jeu du thème général mais veulent aussi attirer les touristes chez eux, c’est évident. Tous ceux qui, dans notre entourage, ont visité l’expo n’ont pas été déçus.

    1. Impressionnant par la dimension de certains pavillons et du site. Celui du Royaume Uni à notre grand regret est assez décevant ; nous en reparlerons !

  2. jusque là pour ma part je n’ai eu que des retours négatifs… j’avoue que j’hésite à poursuivre mon boycott ou à me rendre compte sur place in extremis avant la fermeture des portes… D’un point de vue milanais, l’Expo a synthétisé tout ce qui ne marche pas dans cette ville, et n’est pas tout à fait étrangère à ma décision de la quitter…

    1. C’est la première expo universelle que nous visitons. Nous avons apprécié l’organisation des navettes parking/expo, la propreté générale, l’abondance de lieux de détente et le nombre de toilettes. Quant aux pavillons, ils ne sont certes pas égaux : de la prouesse architecturale au stand de kermesse pour les pays les plus pauvres (comme Haiti), mais malgré tout présents. Vu d’un œil pas tout à fait extérieur mais qui s’efforce de ne pas pratiquer systématiquement le « vittimismo » et l’autoflagellation c’est globalement positif ! Nous attendons votre avis si vous vous décidez 😉

  3. Cela doit être vraiment chouette comme exposition. Malheureusement, je sais que je ne pourrai pas aller la voir.
    D’un point de vue architecture, cela doit aussi être superbe.

  4. A voir ce que vous en montrez, je regrette d’autant plus de n’avoir pas profité de l’opportunité que j’avais d’y aller cet été avec une amie guyanaise de passage à paris qui souhaitait programmer ce voyage( comme une « quiche » je lui ai rétorqué qu’il y aurait trop de monde ! Comme je le regrette maintenant!)… Heureusement que j’ai quand même un petit aperçu grâce à vous !!!
    Belle journée!

    1. Il y avait beaucoup de monde et certains pavillons sont restés inaccessibles mais nous avons pu en visiter un bon nombre. Le reste pouvait de toute façon être vu de l’extérieur et c’était déjà très impressionnant;

  5. Une de mes amies y est allée en mai presque à l’ouverture et il ne semblait pas y avoir autant de queue… Merci pour cette visite virtuelle ne manque que le pain frais… Bonne journée

    1. Nous avons préféré visiter le maximum de pavillons et donc d’éliminer ceux qui nécessitait plusieurs heures de queue. Nous les avons souvent admiré seulement de l’extérieur.

  6. Je ne suis jamais allée à la moindre exposition universelle, pourtant la précédente n’était pas si loin ! Par contre, j’ai vu des reportages sur le pavillon français, cela faisait quand même très qualitatif et j’ai été bluffée par l’architecture, entièrement démontable (et remontable). Merci pour la balade … faute de mieux !

  7. En effet, merci de nous faire voyager, j’aurai du y aller car il y eu des interventions de personnes de mon organisme aux Mercredis du Pavillon de France, mais restrictions budgétaires oblige !!!

  8. J’y vais dans les prochains jours, vite avant qu’elle ne ferme ! Ravie de lire votre debrief pour savoir ce qui est à ne pas manquer. En deux jours c’est court ! (je n’en aurai pas davantage)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.