MATCHING POINTS

Pour les femmes mais pas seulement...
Trendy

[Trendy] Le mobilier 50’s

C’est la grande tendance dans l’ameublement – le retour vers les années 50 ! Les jeunes adorent.

La période des 50’s, pour les français, c’est le début des Trente Glorieuses, une période de plein emploi. Pour les allemands, c’est l’oubli de la guerre, le redémarrage, le début du « Wirtschaftswunder » – le miracle économique allemand. Cette table réniforme est même devenue un des symboles de la période où Adenauer était chancelier de l’Allemagne de l’Ouest, une période bien illustrée dans le film  « Le labyrinthe du Silence » dont nous avions parlé  ici . Est-ce le contexte de notre époque incertaine, marquée par une crise économique avec un taux de chômage élevé, des conflits, des guerres et des mouvements massifs d’immigration, qui pousse les jeunes adeptes de ce style à se rassurer en retrouvant l’ambiance de sérénité qui semblait régner ces années là ? D’ailleurs, la série « Mad Men », située au début des années 60, ne doit-elle pas son succès à cette nostalgie où le monde allait bien, le chômage était un mot rare, où chaque chose était encore à sa place ? Ou alors est-ce une simple tendance de mode, sur la vague du vintage, on fait du neuf avec du vieux ? Manque de créativité ? Peut-être, en tout cas pour rendre démodé nos intérieurs et faire consommer. Il est en effet difficile de faire cohabiter ce style avec un autre genre de décoration, pas d’autre solution : on vire tout et on repart à zéro !

Eh bien nous, nous ne changerons pas nos meubles ! Ce style ne nous ne plait pas car il nous ramène à notre petite enfance. Bien qu’elle ait été très heureuse pour chacune de nous deux, nous gardons le souvenir d’une vie qui, avec le recul, nous semble avoir été  étriquée, dans un monde petit avec les « comme il faut » et « ça ne se fait pas », les interdits de toute sorte. Certes, lorsqu’on se remémore aujourd’hui le bonheur suscité par les premiers objets achetés à l’aube de la société de  consommation on éprouve de la nostalgie pour cette sérénité perdue : la cuisine en Formica, le salon regroupé devant la nouvelle acquisition si précieuse, la télé en noir et blanc et sa chaine unique qu’on était auparavant aller admirer chez des voisins, une maman avec son tablier, émerveillée devant son frigo, son aspirateur et plus tard sa machine à laver (mais ne crachons pas sur ces progrès techniques dont nous profitons tous les jours) et un papa devant le journal télévisé ou en train de laver la voiture qu’il a attendue pendant plusieurs mois, sa fierté ! Mais nous ne souhaitons pas nous replonger dans cet univers-là.

C’est  un sentiment très personnel. Est-ce une question de génération ? Pourtant, nous apprécions la musique et le cinéma de cette époque, mais pas question d’installer ce vintage-là dans notre quotidien !

Et vous, aimez-vous le vintage dans la décoration ?

34 Comment

  1. Je pense comme vous! Si j’ai gardé la table en formica de mon ex-mari (de ses parents en fait) pour ma cuisine (mais la garderai-je quand je déménagerai?), je n’aime pas trop ce mobilier que je trouve froid.
    Mon vintage à moi remonte aux années 20 et 30. Soit des meubles de famille, soit des petits meubles trouvés sur internet. Du vrai bois, des moulures, du vieillot qui me va bien!

    1. Il existe des meubles avec un attachement sentimental comme la table en formica de votre ex…et cela se comprend 🙂
      Les années 20 et 30 nous plaisent aussi beaucoup ! Bonne journée

    1. Nous avions constaté que les éléments années 50 ne cohabitaient pas forcément bien avec d’autres styles et le total look est déprimant !

  2. Non pour de la récupération à 100% mais par petites touches, je ne dis pas non ! Sinon, je me souviens de notre première télé couleurs avec un bouton pour chaque chaîne en remplacement de celle sur laquelle il fallait tourner le bouton pour changer de chaîne … comme si c’était hier !

  3. il faut de la mixité, mais perso (et bien que je ne sois pas de première jeunesse), j’aime le vintage ! Je n’ai pas la chance d’en avoir à la maison (et là, je parle du mobilier), mais j’aimerais beaucoup en avoir.

    1. Si l’on aime des choses qui datent un peu, ça s’appelle du vintage, et c’est bien de mélanger. C’est le style des années 50 qui nous déplait !

    1. Entre nostalgie et cafard ! Ceux qui ont connu ce style dans leur vie quotidienne semblent moins enthousiastes que les nouvelles générations.

  4. Le mobilier style « scandinave » chêne clair s’est également emparé de cette tendance et ils le déclinent très bien
    Il n’y a pas que les jeunes qui aiment je viens de terminer un chantier déco et ma cliente qui n’est pas une jeunette branchée a été séduite par ce style
    Il y a en pour tout le monde …
    Bonne soirée

  5. Par petites touches dans un intérieur moderne, j’adore ! Par contre, en mode « total 50’s », ça me rappelle trop la déco de ma mère-grand à Moscou… qui n’est pas aussi jolie que celle des photos ! 🙂

    1. Bien sur, une pièce bien sélecte dans un intérieur bien sélect, nous sommes d’accord. Mais comme nous, ce style évoque quelque chose qui ne vous fait pas rêver. Bon week-end

    1. Vous êtes du même avis que d’autres, un bel objet oui, mais pas le total look vintage. C’est valable pour tout, selon nous ; un objet « autre » apporte de la phantaisie. Bon dimanche sous la pluie lyonnaise…

  6. Jai eu la même impression en voyant les magazines deco ou les vitrines de certains magasins comme maisons du monde présentant leur nouvelle collection  » vintage » je me suis revue petite fille avec ma maman au foyer et son tablier… Un style qui ne se mélange pas et en total look je n’aime pas trop… Bien peut-être pour les jeunes qui meublent un l’appartement pour la première fois en souhaitant l’epurer! Mais acquérir un bel objet pourquoi pas, bonne journée pluvieuse sur Paris

  7. Par petites touches, pourquoi pas, j’étais très contente de mon petit bureau style 50 déniché à 20 euros il y a près de 10 ans et je l’aime toujours autant. Mais cette invasion de lignes 50 et de style scandinave tourne actuellement à une sorte de prêt-à-penser de la déco de « bon goût » qui uniformise les intérieurs et finit par me lasser. Je ne suis probablement pas la seule dans ce cas et le grand balancier de la tendance repartira sans doute dans l’autre sens, finissant par ringardiser ce qui semblait si intemporel ?

    1. On aime bien votre expression « prêt-à-penser de la déco de bon goût » ! Quelques touches pour rester tendance, d’accord, mais pas le total look. D’ailleurs, pour la mode c’est pareil, on aime bien garder une personnalité. Bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.