MATCHING POINTS

Pour les femmes mais pas seulement...
Mood

[Mood] Voici venu le temps de… la saison de l’impudeur

…et de l’étalage de la chair humaine !

Nous avons la chance d’habiter dans le sud, au bord de la Grande Bleue. Chance parce que nous pouvons nous baigner presque toute l’année. Mais avec l’arrivée de la chaleur et des touristes nous sommes confrontées à un spectacle peu réjouissant. Nous avons pesté, avec d’autres, sur le retour systématique des propositions de régimes faites par les magazines féminins dès le mois d’avril-mai. « Comment maigrir avant l’été », « Gardez la ligne », « Objectif joli ventre » etc…. Si les rédactrices de ces articles venaient par chez nous, elles se rendraient compte à quel point leurs revues ont peu d’écho ..

Il s’agit bien sûr d’autochtones, mais beaucoup viennent aussi d’ailleurs. Le fait d’être loin de chez eux semble les libérer de leurs inhibitions et ils arborent des tenues que jamais ils n’oseraient porter chez eux.

Il ne faudrait pas nous accuser de racisme envers les gros, loin de nous cette idée !  Nous sommes contre la dictature de la maigreur, du corps et de la chair ! Mais il s’agit juste de pudeur et de bon sens. Ce manque de pudeur ne concerne pas que les gros. Voir les corps des minces, des beaux et des laids, exhibés en dehors de la plage n’est tout simplement pas de bon goût !

Ce que nous appelons la pudeur semble se dissoudre dans la canicule de cet été pour tout le monde et partout.  Coline   déplore une tendance qui attire des « like » sur Instagram, celle de photos de filles et de femmes montrant leur décolleté plongeant, leurs dessous de dentelle ou leur maillot de bain. « On se dénude un peu, on suggère beaucoup. ». Les réseaux sociaux permettent des débordements narcissiques en tout genre : confidences intimes, témoignages privés et, de plus en plus, exhibition de sa chair.

Et vous, ça vous choque ?

 

 

 

57 Comment

  1. C’est bien simple, je suis rarement choquée et je ne suis pas pudique alors 🙂
    Par contre, moi, ce qui me dérange c’est tout ce qui n’est pas beau.

    Que la fille soit ronde ou mince, elle peut bien montrer ce qu’elle veut sur ses réseaux sociaux, du moment que cela reste beau et surtout non vulgaire, ça ne me choque pas.
    Les bimbos aux gros lolos et à string léopard me « choquent » bien plus qu’un joli décolleté, une jolie photo de lingerie tout en délicatesse.

    1. Peu de choses nous choquent et nous sommes tolérantes, mais nous sommes étonnées de voir à quel point certaines personnes sont « exhibitionnistes »…
      Mais nous sommes d’accord, le pire c’est la vulgarité sous toutes ses formes !
      Bonne journée

  2. Merci pour le « ping » 🙂 et pour répondre à la question, je dois dire que voir tout le monde en tongs, short ou maillot se promener dans les rues d’une ville (même en bord de mer, cela reste une ville) c’est peu élégant… Le côté, « je suis touriste et me comporte différemment de ce que je ferais chez moi » est très déplaisant.

    1. Il n’y a pas que les rues, il y a aussi les supermarchés, les cabinets médicaux et même les études notariales où le maillot est de rigueur pour certains ! Peut être pour être sûr de l’amortir !

  3. Je suis aussi de votre avis. En bord de mer, on voit beaucoup de silhouettes pas toujours jolies.
    Je pense qu’il y a un grand manque d’éducation ou de politesse envers les autres sans pour autant être habillée de façon puritaine.

  4. C’est drôle, je pensais à ça hier après avoir croisé une femme vraiment peu couverte en plein Lyon…En fait ça ne me choque pas, et j’aime j’admire cette impudeur parce que je ne serais jamais capable d’être aussi à l’aise! J’envie les rondelettes qui s’assument, les plus si jeunes qui n’ont pas froid aux yeux, moi qui ait toujours été complexée…Après, évidemment, il y a la question de la distance, ce qui me fait sourire avec sympathie de loin pourrait me gêner si c’est exhibé trop près, comme c’est souvent le cas sur les plages!

    1. Ne pas exhiber sa chair pour attirer l’attention veut-il dire qu’on est complexé ou qu’on préfère être remarqué pour autre chose de plus subtil ?

  5. joli texte! sur une plage, cela ne me dérange guère… (enfin dans les limites du raisonnable bien sûr)… c’est presque attendu… dans un autre lieu, cela peut etre un peu incongru et dérangeant….
    je suis en auvergne actuellement et les gens ont des tenues corrects… c’était à apris la dernière fois que j’étais choquée de voir la longueur d’une robe…

    1. Comme dans tous les domaines, les critères se discutent…mais parfois nous sommes même plus amusées que choquées, tant de mauvais goût mérite une médaille ! 🙂

    1. Nous choisissons nos moments, en plus nous avons une piscine chacune, il y a pire comme vie…mais c’est vrai, à partir de septembre, la mer sera de nouveau à nous !

  6. C’est amusant car lundi dernier j’étais à la plage avec ma fille et alors que moi je ne remarque plus, elle m’a fait remarqué beaucoup de gens très à l’aise avec leur corps … voire un peu trop ! Surouyt des femmes et le monokini passé un certain age et avec autant de kilo en trop, c’est vrai que c’est limite … Dans le sud-ouest, comme chez vous, vivement septembre que nous retrouvions nos plages différemment peuplées !!!

    1. …quelque soit le physique ou le poids, c’est tout à fait ça ! On a l’impression que la chaleur fait reculer les limites, pas toujours pour notre plaisir esthétique ! Bon week-end

  7. Bonjour, il est sûr que des personnes n’ont aucun complexe. Je suis rarement choquée mais je trouve que certaines personnes devraient être un peu plus couverts car parfois les chairs ne sont pas appétissantes. Bonne après-midi.

    1. Comme vous, peu de choses nous choquent – il nous arrive à être amusées, avoir presque de la pitié et être gênées, mais pour eux…Bon week-end

  8. en Normandie, les tenues de plage restent à peu près corrects (il ne fait pas assez chaud!). Mais en ville, ces pieds qui trainent dans des tongs (quand interdira-t-on les tongs?!), ces jeunes filles qui débordent de leurs shorts (en effet, elles ne lisent pas les magazines) et les déchets partout sauf dans les poubelles, ça m’irrite. En semaine, ça va à peu près, mais le dimanche, c’est l’horreur. Toute la banlieue de Paris et de Rouen débarque pour la journée, je ne mets pas le nez dehors!

    1. Ce que vous décrivez, c’est un laisser-aller au complet, la totale ! L’espèce humaine laisse à désirer…

  9. Je comprends tout à fait ce que vous écrivez !
    Je passe (comme presque tous les ans) mes vacances dans un village naturiste en Gironde. Nous sommes dans une forêt de pins près de l’océan. Nos proches voisins de chalet sont pour la plupart allemands, néerlandais, anglais, mais aussi français.
    Notre nudité est naturelle, les regards et conversations bienveillants.
    Sur la plage, les corps nus ne sont pas exhibés, nous sommes des êtres vivants. Petits et grands.
    Partager ainsi sa vie quotidienne (les courses, le sport, la façon de se parler, de bouger…) incluent le respect de l’autre et celui de soi.
    L’année dernière, plusieurs personnes n’étaient pas vraiment dans « le ton » de l’endroit (gros tatouages vulgaires, piercings sur le sexe, vocabulaire et attitude incorrects…). Ils n’ont pas traînés ici, et ne sont pas revenus !
    C’est sur les plages dites textiles que nous avons vu et subi des personnes irrespectueuses.

  10. l’impudeur me choque quand elle est imposée aux autres, c’est sûr! D’ailleurs, à Bandol, s’attabler en maillot de bain est interdit sur les terrasses de café ou de restaurants ou même pour déambuler en ville. Cela me convient tout à fait !

    1. C’est tout de même incroyable qu’il faille faire des lois pour inciter certaines personnes à rester « correctes » ! Bon week-end

  11. Le pire que j’aie pu voir, c’était l’an dernier en Malaisie, des touristes italiennes qui venaient au restaurant de l’hôtel en… maillot de bain ! Elles sortaient de la mer, et il n’était pas question de perdre une miette de soleil, donc elles continauient leur bronzette quasi intégrale à table. Pas très agréable pour les autres !

    1. Et surtout dans un pays étranger avec d’autres moeurs – quel non respect ! Le genre de touriste détéstable.
      Bon week-end

  12. La vulgarité dans le domaine public ne me choque pas, ce qui me choque
    se sont les gens qui me regardent comme une bête de cirque parce que porte une jolie robe avec un chapeau. Bref que je soie élégante.

    1. Un autre aspect très intéressant, parce que l’élégance ou ne pas être « comme tout le monde » peut déranger certains…vous savez bien, les goûts se discutent ! Gardez votre personnalité !

  13. L’ illustration est superbe, elle à même un petit côté élégant dans la rondeur des formes…. Bravo au graphiste ou peintre…quand à vos commentaires tout à fait d’ accord.Pour certains on ne sait ou se place la laideur et la beauté…J en viendrais à dire la laideur de la beauté et vice versa…….!!!!!
    Vivement septembre pour commencer la dépollution des yeux…et du reste.
    Bonne continuation, mais aussi bonnes vacances..!!

    1. Laideur et beauté sont des critères qui peuvent être subjectives parce que chacun a son propre jugement, d’où la « problématique » – personnellement nous sommes sensibles à l’élégance et la pudeur – là encore on peut en discuter…attendons la dépollution des yeux, une belle expression que nous retenons !
      Bonne journée

  14. Hi hi hi ‘ Je viens de lire tous les commentaires et je ne vais pas en rajouter une couche puisque tout à été plus ou moins dit. Je reste quand même très prudente quant à l’avis que je pourrais donner car à moins en effet de fixer des règles bien précises (« ne pas venir au restaurant en maillot de bain par exemple ou buste nu si on est un homme ») il est difficile de se positionner. Cette vulgarité contre laquelle nous nous élevons toutes peut être perçue et surtout définie différemment selon la personne, l’éducation que l’on a reçue -ou pas d’ailleurs -, la culture …Moi qui ne suis pas du tout partisane des règles d’ordinaire je suis cette fois pour le « ça va de soi mais ça va mieux en le disant »…
    Belle semaine et des bisous plein les joues à toutes !

    1. C’est le manque d’éducation, le manque de respect et de goût qui nous gênent le plus, mais justement, les critères sont variables…C’est pour cela que certaines personnes ont besoin de règles, vous avez raison !
      Bonne journée

  15. Cela ne me gêne pas sur la plage par contre je n’aime pas quand cela sort des limites du rivage!!!

    Pour moi, t-shirt obligatoire en dehors de la plage (je pense aux mecs notamment).

    1. Mais les mecs aussi devraient mettre leur t-shirt…les bedonnants comme les beaux qui veulent montrer leur six-packs ! 🙂

    1. Les Allemands pratiquent beaucoup le nudisme, à Munich aussi vous pouvez trouver les gens nus dans les parcs dès qu’il y le moindre rayon de soleil. Eux au moins sont à l’aise avec le corps…Bonne soirée

  16. Comme vous je trouve que les choses doivent rester à leur place, les maillots à la plage et les ventres dodus et abdo dégonflés sur le sable ou chez soi
    Une fille est beaucoup plus jolie avec un short même mini et un joli haut qu’en maillot au bar de la plage et je ne parle pas des hommes bedonnants, ou pas, torse nu au super marché ….Stop SVP
    Là ou je ne vous rejoins pas, ni Coline d’ailleurs, c’est sur le fait de se montrer en maillot sur Instagram
    Tout le monde n’est pas en quête éperdue de like et se montrer en maillot en apporte moins qu’une jolie tenue sur la plage …
    Beaucoup ont un compte IG pour raconter leur vie donc leur vacances et les photos de plage en maillot ou pas en font partie je ne pense pas que ce soit pour récolter quoi que se soit
    Tout le monde n’a pas la même pudeur et on suit les comptes qui nous correspondent
    Un compte de pin up en dessous un jour sur deux n’attire que ceux et celles qui fonctionnent comme ça
    Personne n’est obligé d’aller voir chacun fait comme il veut …

    1. Vous faites bien la différence entre se promener en ville en tenue de plage, c’est à dire s’imposer, et les photos montrées sur Internet via facebook, IG ou d’autres réseaux sociaux – vous avez raison, on est libre de les regarder, personne ne nous oblige ! Merci de nous donner cet avis nuancé.
      Bonne soirée

  17. J’ai un peu l’impression que la société dans laquelle on vit prône la minceur et l’impudeur en même temps qu’elle les combat… Drôle d’époque que nous vivons!
    A la mer du Nord, on a moins le soucis vu nos températures :p

  18. La dictature des minces… Et des magazines d’ete … Pourquoi les personnes fortes le mot grosses est si désagréable à entendre ne pourraient se mettre en maillot de bain ou s’exhiber dans des tenues plus légères du moment que ce n’est pas vulgaire, se promener en bermuda ou en short après tout c’est être bien dans son corps qui compte et pour le vivre au quotidien c’est déjà difficile de faire avec sans en plus devoir se cacher sur la plage ou ailleurs, ne pas arriver dans une eglise denudee, ni au restaurant reste le Minimum … un peu de pudeur meme de la part des minces et le monde ne s’en portera pas plus mal… J’adore votre choix d’ illustration, bon week-end Mesdames

    1. Un peu de pudeur (et d’éducation) c’est justement ce qui permet d’évaluer quand, où et comment on peut se mettre à son aise. Les kilos n’ont rien à voir.

  19. Comme dit avant moi, c’est la vulgarité, qui choque plus que la morphologie. Et les tatouages, on en parle ? J’en connais peu de vraiment réussis. J’ai été frappée tout récemment en découvrant le site Our breasts, qui part d’une louable intention affichée, celle de présenter la diversité des corps (et donc surtout des seins) pour mieux la faire accepter, des poses prises par certaines contributrices, entièrement nues, qui n’y exposent d’ailleurs pas que leurs seins. Ce n’est pas là le jugement d’une pudibonde, juste une interrogation sur ce narcissisme qui pousse à s’exposer ainsi.
    Et merci au passage de m’avoir fait découvrir le blog de Coline !

    1. Le narcissisme, c’est tout à fait ça !
      Vous évoquez un autre phénomène à la mode, le phénomène des tatouages ! Même si parfois il peut s’agir de véritables oeuvres d’art, nous l’avouons, nous ne sommes pas fans, bien au contraire. Un petit papillon pourquoi pas, mais le reste nous semble une mutilation.
      Nous aimons bien citer des blogs que nous apprécions…
      Bonne soirée

  20. Merci pour mettre des mots sur mon ressenti face à cet « étalage de viande » que vous décrivez si bien ! 🙂 J’ai vu 2-3 cas cet été qui ne manquaient pas d’impudeur… Je n’en dirais pas plus au risque de passer pour une mauvaise langue :).

  21. Oui c’est abusé, beau ou pas beau c’est une question de goût mais certains s’exhibent carrément sans pudeur. Par contre j’adore les 2 tableaux que tu as mis pour illustrer ton article.

  22. Je viens de lire tous les commentaires et réponses et je rejoins la plupart d’entre eux. Nous nous faisions la réflexion il y a quelques jours en marchant le long de la plage avec mon mari. Lorsque nous étions enfants (nous sommes de jeunes cinquantenaires), il y avait beaucoup moins de laisser aller sur les plages et aussi beaucoup moins de personnes très fortes (Merci Mc Do et autres fast food, plats touts préparés, etc. ) et les vacanciers faisaient tous plus ou moins un effort d’élégance (Ma mère partait toujours avec une valise pleine de robes de plage !). Ce temps semble bien révolu et je vais passer pour une vieille c…e avec mon commentaire.

    1. Rassurez-vous, vous faites seulement preuve de bon sens et de goût! La mode offre tellement de possibilités et chacun et chacune peut s’avantager sans crever le budget!En ce qui concerne l’alimentation, c’est un autre très gros chapitre…Bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.