MATCHING POINTS

Pour les femmes mais pas seulement...
Culture Evénements Théâtre

[Théâtre] Avignon Off 2015

Malgré la chaleur, et pour ne pas déroger à la traditon, nous avons quitté nos rives pour aller nous immerger dans la touffeur avignonnaise, en profitant de tous les petits recoins ombragés.

Pour nous Avignon, c’est surtout le off, le plaisir de la découverte, le risque de tomber très mal ou d’avoir une heureuse surprise.

Les réservations en ligne sont de plus en plus la norme et de nombreux spectacles deviennent inaccessibles. Une part du spectacle est toujours dans la rue.

IMG_1475

Nous sommes allées tout d’abord au théâtre la Luna

IMG_1474

qui proposait plusieurs spectacles le matin, des places étaient disponibles pour « Réparations en cours ».

Pièce « Meltingpot post féministe » écrite sur la base de textes : plaidoiries, extraits d’œuvres littéraires ou de chansons. Nous craignions à priori les lectures militantes du féminisme engagé mais nous avons été convaincues par le choix des textes et par l’effort d’invention de la mise en scène dans un espace aussi réduit. La pièce s’ouvre sur le fameux plaidoyer de Gisèle Halimi lors du procès pour avortement de Bobigny en 1972. Les 2 actrices sont en scène : l’une est l’avocate, l’autre épluche des légumes. Cette opposition nous a d’abord paru un procédé un peu facile au début mais les scènes suivantes ne sont pas uniquement les déclamations de textes choisis et les rôles s’échangent entre drame et comédie. Nous avons apprécié la volonté de rythmer le spectacle également par des éléments de mise en scène pas évidents dans la toute petite salle 3 : de la valise rouge bourrée de documents que l’on traîne d’un bout à l’autre de la scène et qui dynamise le décor à la préparation de la ratatouille (d’où l’épluchage des légumes) à déguster ensuite dehors, dans la tradition du off.

Petite pause gourmande pour un repas de midi. Café liégeois « Kalorienbombe » adapté à la température…

L’après-midi changement total de décor : direction le cinéma le Palace sur le cours Jean-Jaurès.

« J’aime beaucoup ce que vous faites » est une pièce que nous qualifierons de boulevard et qui fonctionne depuis plusieurs années à Paris. Aucune surprise, des quiproquos, quelques bonnes réparties, d’autres nettement plus faibles, elle suscite des rires dans la grande salle comble qui ne correspond pas à l’idée que nous nous faisons du off. Qualifiée dans la presse « d’excellente comédie de mœurs », elle vise un public large et acquis, mais nous cherchons plus de créativité et d’originalité.

Sur fond de règlement de comptes entre amis elle met en scène, entre autres éléments comiques, une image de la femme stupide à travers le personnage d’une bimbo

En somme deux pièces tout en contraste, des regards opposés sur la femme… Sans le vouloir il y a eu un fil conducteur dans notre errance !

 

Avignon est toujours le plus grand festival de théâtre du monde mais avec, nous semble-t-il un aspect plus clean, des rues plus propres que d’habitude.

Final traditionnel à la Mirande à l’heure de l’apéritif, mais la canicule nous a fait renoncer aux bulles au profit d’un cocktail de fruits rafraichissant

 

 

 

25 Comment

  1. J’aimerai un jour pouvoir participer à ce festival.
    J’ai une cliente qui habite Marseille et qui a monté un spectacle de danse, elle doit jouer en ce moment à Avignon.
    Cet hiver, elle jouait à Paris.

    1. Il y a en effet aussi des spectacles de danse, mais on ne peut pas tout faire, c’est dommage ! Si un jour vous avez l’occasion, venez passer une journée, en plus vous serez pistonnée…

  2. Comme toujours il est agréable de lire vos article et les photos sont magnifiques… J’adorerais être là!
    L’ambiance festival est tellement agréable! Si je m’écoutais (et aussi si j’en avais les moyens…) je ferais le tour de France des festivals comme Astérix et Obélix dans le Tour de Gaule!
    Bisous !

    1. Il y a quelques années, nous étions aussi au festival d’Aix, c’est magnifique ! La semaine prochaine nous irons écouter de la musique à La Roque-d’Antheron, un autre bel endroit. Nous sommes surbookées…

  3. vous avez eu bien du courage d’aller à Avignon pour le festival. Soit dit en passant, je n’ai jamais assisté au festival et cela me semble plutôt sympathique …quand il aura lieu en septembre ^^

    1. En effet, nous étions très très courageuses…mais bien moins que tous ces acteurs qui maquillés et costumés sont dans la rue pour faire la promotion de leurs spectacles ! Nous avons survécu…

    1. Nous aimons chaque année retrouver cette ambiance de fête où on n’a que l’embarras du choix devant la multitude de spectacles proposés. Contrairement à Cannes ici le spectateur est roi !

  4. Le café liégeois est « costaud » ! Sinon, je déplore aussi ces réservations sur internet qui ne laisse pas la place à l’improvisation. Fort heureusement, le mois Molière n’a pas encore mis en place ce système et jusqu’à la dernière minute on garde sa chance. Bon dimanche

  5. Merci pour ce partage. Je suis allée au festival d’Avignon il y a :maintenant plusieurs années, et j’avais beaucoup apprécié le off… Tout cela me donne envie d’y retourner. Je note vos commentaires relatifs à la pièce « J’aime beaucoup ce que vous faites », j’hésitais à aller la voir à Paris mais ce que vous en dites me refroidit.

    1. Nous avons jugé un peu sévèrement cette pièce par rapport aux attentes que nous avons dans le cadre du festival off, à Paris elle correspond tout à fait au spectacle de boulevard. On y va pour se détendre. Mais Avignon vaut le détour, malgré tout !

  6. une journee Avignon off qui bous a manifestement procure des plaisirs varies j’irai bien voir la premiere si elle est cet hiver a Paris l’autre de boulevard nous l’avons vu il est bien aussi dectemos en temps que le theatre soit leger, entrecoupe d’une vraie bombe glacee eg un final quim´avait l’air tres chouette! une belle journee d’ete a Avignon, bonne journee

    1. Nous aimons aussi le théâtre léger que nous allons voir de temps en temps dans les théâtres parisiens avec des acteurs dont la mécanique comique est bien rodée. Avignon procure souvent des spectacles plus inventifs.

  7. J’aimerais découvrir ce festival pour son ambiance, sur scène étrave la rue.
    (La forte chaleur me retient un peu).
    Ravie de savoir que vous avez et savez apprécier.
    Quant au café liégeois, il me paraît somptueux !
    Bonne journée à vous

    1. La chaleur était très présente, même trop, mais elle fait partie de l’été ici ; heureusement, de plus en plus, les théâtres sont climatisés ! Le café liégeois fut notre petite récompense comme notre apéro en fin d’après-midi…nous savons apprécier ces instants ! Bonne journée

Répondre à Armelle Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.