MATCHING POINTS

Pour les femmes mais pas seulement...
Ciné, TV, Radio

[Cinéma] Trois souvenirs de ma jeunesse

 

Paul Dédalus va quitter le Tadjikistan. Il se souvient… De son enfance à Roubaix… Des crises de folie de sa mère… Du lien qui l’unissait à son frère Ivan, enfant pieux et violent…Il se souvient… De ses seize ans… De son père, veuf inconsolable… De ce voyage en URSS où une mission clandestine l’avait conduit à offrir sa propre identité à un jeune homme russe…

C’est le premier film de Desplechin que nous allons voir, attirées par les critiques dithyrambiques !

Après un très bon début : intrigue de faux espionnage de l’époque de la guerre froide, récit d’une enfance marquée par la maladie de la mère, on tombe dans du narcissisme-nombrilisme, des dialogues interminables d’ados sur leurs amours, leurs doutes, leurs séparations, leurs réconciliations etc…

On cherche vainement un lien entre le début et toute la partie centrale du film qui est trop longue, on se lasse, on ne s’intéresse plus aux personnages. La fin rebondit un peu grâce au coup de gueule d’Amalric qui ne veut pas jouer le jeu des retrouvailles entre vieux potes et des relations mondaines et c’est bien dit.

La partie la plus longue (dans tous les sens du terme !) du film est un mélange de Rohmer et de Truffaut. Les personnages à la Rohmer, la lenteur et le bavardage sans fin, un genre de cinéma qui a vécu. Côté Truffaut, on a compris que Paul Dédalus était un nouveau Antoine Doisnel, et d’ailleurs Paul jeune joue faux comme Jean-Pierre Léaud. Et puis  Dédalus…clin d’oeil bien sûr à l’Ulysse de Joyce ! N’oublions pas une scène à la Hitchcock au début. Cet usage excessif de références cinématographiques ou littéraires nous a paru quelque peu prétentieux. Et pourtant nous qui aimons tant le cinéma nous nous amusons  souvent à repérer quelques références, fières de notre « culture » cinématographique !

Mathieu Amalric  est, comme d’habitude, très convaincant, ici dans le rôle d’un homme blessé, la jeune fille est pulpeuse à souhait et le jeune garçon a le physique romantique de l’emploi.

Mais c’est l’ennui qui l’aura emporté !

 

31 Comment

    1. Ce film n’est pas déprimant, mais il ne fait certainement pas rêver. Il est surtout très bavard…Bonne nuit

  1. Le titre me plaît, mais à la lecture de votre résumé je ne pense pas aller voir ce film, bien que j’aime bcp Mathieu Amalric.
    Bonne nuit Mesdames.

    1. Nous ne voulons pas décourager les « fans » de Mathieu Amalric…c’est une critique très subjective ! Si jamais vous allez le voir malgré nous, donnez-nous votre avis, d’accord ?
      Bonne journée

    1. Nous avons un peu mauvaise conscience de « descendre » un film, mais c’est notre avis qui ne peut être que subjectif… « Le labyrinthe du silence » par contre nous a passionnées ! Ce serait bien de nous donner votre avis
      Bon film

    1. Oui, mais nous ne nous sommes quand même pas endormies. Nous avons déjà vu pire, nous aimons vivre dangereusement 😉

    1. Cela dépend du genre de cinéma que vous aimez ? Vous pouvez toujours le regarder sur le petit écran, mais si le canapé est trop confortable…

    1. Un poil beaucoup trop long à notre avis, pourtant nous ne sommes pas contre le cinéma romantique ! Bon dimanche

    1. En effet nous aussi avions trouvé ce film assez nul. D’ailleurs nous ne sommes pas des inconditionnelles de ce couple que l’on porte souvent aux nues. Cotillard dirigée par Audiard dans « De rouille et d’os », cela valait la peine. Grâce à qui ? A Cotillard ou à Audiard ?

  2. Du coup, je ne pense pas que j’irai le voir …
    (Dans un tout autre registre, je n’arrive plus à publier de commentaires sur votre blog de mon portable ??? Vous avez une idée du pourquoi de la chose ?)

    1. Cela nous arrive aussi, de l’Ipad surtout, on voit que les commentaires n’arrivent pas, mais malheureusement, nous ne comprenons pas les raisons techniques.
      Bonne journée

    1. Cet automne il y aura des séances de rattrapages, et en plus les nouvelles sorties. Ce sera une rentrée cinéphile !

  3. Ah quel dommage ! Je l’attendais avec impatience et n’ai pas été déçue. J’ai beaucoup aimé les films précédents aussi : Rois et reine, Un Conte de Noël… Oui, c’est très, très bavard, mais pas ennuyeux !

    1. Nous apprécions aussi les avis qui ne sont pas d’accord avec nous 🙁 C’est la richesse de la blogosphère ! Bon dimanche à vous !

  4. Toujours pas vu, pourtant j’avais très envie de retrouver Paul Dédalus …et comme les avis divergent, il faut vraiment que je me fasse ma propre opinion !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.