MATCHING POINTS

Pour les femmes mais pas seulement...
Anniversaire Fashion

[Anniversaire] Il y a 75 ans, naissance de Kenzo

IMG_1015

Le créateur japonais Kenzo Takada est né le 28 février 1940. Seul étudiant masculin,  il étudia à l’école renommée Bunka Fashion College de Tokio. En 1965 il s’installa à Paris où sa première collection de 1970 fit sensation. Avec un mélange inouï de différents tissus achetés aux Puces, Kenzo combina la coupe simple du kimono traditionnel avec des éléments européens, orientaux et américains pour en faire des créations colorées, fantaisistes et jeunes, cassant un classique parisien monochrome.

Après ce succès, il ouvrit sa première boutique « Jungle Jap » dans la Galerie Vivienne, décorée avec des tapisseries florales dans le style de la jungle. Kenzo présenta des kimonos, salopettes et robes portefeuille, avec des motifs floraux et ethniques avant l’heure. Ses défilés au Japon, à Paris et New York, devenaient de véritables shows et se tenaient à la fin des années 70 sous de grands chapiteaux ; pour le final, Kenzo arrivait en éléphant. Sa boutique Place des Victoires était devenue un lieu où soufflait le vent de l’Extrême Orient.

En 1993, l’entreprise fut rachetée par le groupe LVMH. Depuis, de nombreux stylistes se sont succédé à la tête de la marque qui a gardé son nom. Il semble presque oublié, et pourtant, par ses imprimés et ses coupes japonisantes, la qualité de ses tissus et le mélange des influences il a apporté la nouveauté d’un métissage culturel à notre génération. Une mode jeune et gaie relativement accessible à l’époque où dominaient les grands couturiers aux prix exorbitants.

36 Comment

    1. C’est une réussite formidable, et étonnant comme il est presque oublié…Bon dimanche à vous aussi

  1. Je suis une admiratrice de longues dates de ces créations et portes chaque hiver de jolis gants de sa marque, tellement coloré que l’on peut les porter avec differents manteaux.

  2. Bonjour, merci pour ce billet sur un monsieur dont on connait le nom et ses créations. En revanche, depuis 20 ans, que devient Kenzo ? Bonne journée.

    1. Bien sûr, il a même travaillé dans la déco et ses parfums ont eu pas mal de succès. Vous êtes encore ne vacances alors profitez bien…

  3. Quelle belle idée de parler de kenzo qui a enchanté mes jeunes années. Et pour l’an 2000 il a créé un parfum one shot que j’ai beaucoup aimé. Dommage que ce »Time for peace » soit désormais introuvable.

    1. « Enchanté » c’est tout à fait terme qui convient!
      Par contre, nous ne connaissons pas trop ses parfums…Peut-être un tort ?

  4. Quelle bonne idée que de parler de Kenzo! Ah Kenzo Jungle! Quelle joie de vivre ressortait de ses collections! Heureusement que la marque ait pu se relever grâce à Lim et Leon. Elle avait bien souffert depuis le départ à la retraite du maître fondateur.

    1. Peut-être devrions nous regarder de près les dernières créations ? Il manquera sûrement ce vent nouveau qui caractérisait les créations de Kenzo !

    1. Il y en a eu d’autres qui ont profité de cette nouvelle idée de la mode et ont su continuer et faire évoluer la mode dans l’esprit de Kenzo, mais la maison mère a beaucoup souffert de son départ. Et nous non plus n’avons plus mis les pieds dans une boutique Kenzo !

    1. Sans être mode, vous avez rencontré ces beaux tissus, même dans la déco, en plus avec une maman abonnée à ELLE ! C’était beau, coloré, et surtout très gai, peut-être l’époque aussi était moins morose que maintenant. On sait que la mode traduit aussi la société

  5. Il est l’un de ceux qui ont rendu presque « ordinaires » des mélanges autrefois jugés audacieux. J’ai longtemps rêvé de ses jacquards et de ses imprimés fleuris et vivre moins au Kenzo d’aujourd’hui… sans Kenzo et un peu trop marketé à mon goût.

    1. C’était déjà marketé à l’époque, mais peut-être plus justifié par rapport à son esprit innovateur. A bientôt

    1. Il avait tellement d’idées ! Le temps passe a passé si vite, on le voit toujours jeune homme…Bonne nuit

  6. Etonnant comme aujourd’hui il fait parti de notre quotidien ! Je suis fan des parfums, un peu moins de ses collections qui sont trop colorées à mon goût !

    1. Le total-look en Kenzo est assez chargé, nous l’avons toujours « coupé », ce qui est permis dans la mode…par contre nous ne couperions pas un verre de bon vin…

  7. Je lui donnais 10 ans de moins. Kenzo, c’est mon adolescence et les pièces que ma maman m’offrait… Je n’y ai plus remis les pieds depuis des lustres. Comme Georges Rech d’ailleurs !

Répondre à Isa.B Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.