MATCHING POINTS

Pour les femmes mais pas seulement...
Théâtre

[Théâtre] Cendrillon, de Joël Pommerat

 

 

C’est dans le joli théâtre du Jeu de Paume d’Aix en Provence que nous avons vu ce spectacle.

Joël Pommerat revisite le conte de fée pour le transformer en une histoire d’aujourd’hui tout en gardant les éléments du récit comme la marâtre, la fée, le prince, les sœurs. Au début, bien qu’averties, nous étions perdues, déboussolées. C’est beau, émouvant, très original, fascinant et bouleversant, cruel et poétique, mais complètement détourné et décalé avec un clin d’œil au monde moderne – le portable est là, le bal se situe dans une boite de nuit…et le prince est joué par une femme ! Quelle surprise aussi d’entendre une chanson de Cat Stevens. C’est un vrai théâtre inventif avec une parfaite harmonie entre l’image, le son et la gestuelle.

 « La très jeune fille », nommée ainsi par une voix off qui parle avec un accent italien, une sorte d’anti-héroine, est un personnage frêle, touchant, mal élevé, mais révolté en même temps qui n’a pas sa langue dans sa poche…une ado à tendance maso. Parce qu’elle a mal compris les derniers mots de sa mère mourante, elle restera marquée et traumatisée toutes ces années, comme le prince d’ailleurs, lui aussi à la recherche de sa mère. L’enfance avec ses cauchemars, la solitude, la culpabilité, la mort.

Il y a la « future femme du père », toujours selon la voix off, qui représente bien une certaine femme actuelle,  superficielle et obsédée par son image et la peur de vieillir.

Il y a la fée, une anti-fée qui rate ses coups, fume comme un pompier et jure comme un charretier…

Et il y a le père, l’homme faible et lâche…

La troupe des acteurs du Théâtre National de Bruxelles est formidable et le décor d’une sophistication simple, pure et belle.

Nous ne voulons pas tout dire, parce que ce conte-là est surprenant, il y a des scènes franchement drôles et on s’amuse beaucoup malgré un contexte tragique. Nous ne dirons pas non plus s’ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants ! En revanche, si jamais vous avez l’occasion de voir cette pièce, oubliez Disney et allez ici, c’est un conte pour les grands et les petits.

PS : Un grand merci à la personne qui nous a offert ces places !

18 Comment

  1. Le théâtre comme j’aime, inventif, surprenant, qui déroute et fait réagir.
    Merci pour votre bel article.
    Conseil aux lecteurs: Amenez vos enfants (pas trop jeunes quand même) voir les adaptations des contes de Pommerat, ça leur permettra d’avoir une première expérience de théâtre qui peut les surprendre, mais au moins ne devrait pas être ennuyeuse et éveillera leur curiosité!

    1. ..et ils retourneront volontiers au théâtre, vous avez raison. Les enfants sont tellement formatés par la vision de Disney, que la découverte d’une interprétation tout à fait différente du conte de fée les intriguera et permettra aussi un échange avec les parents, ou avec les grand-parents…

    1. C’est vraiment un théâtre innovant, allez-y, mais attendez avant d’emmener votre petit garçon, il est un peu trop petit encore 🙂

  2. J’ai eu la chance de voir ce spectacle, avec notamment ma fille de 10 ans.

    Au début elle a été un peu destabilisée, ou du moins surprise, puis elle s’est laissée prendre au jeu, elle a été impressionnée et une chose est sûre, c’est que ce spectacle ne l’a pas laissée indifférente !

    Même si le conte est largement détourné, on retrouve les éléments principaux de l’histoire, ce qui est agréable.

    Il y a beaucoup d’humour (on a bien ri), des décors et effets visuels impressionnants. Des moments de réflexion.

    On est entrés dans l’univers de Joël Pommerat et on en est sorties 1h40 plus tard, en ayant le sentiment de s’être évadées et d’avoir vécu des tas d’émotions.

    C’est un peu le but du théatre, et de l’art en général, non ?

    1. Vous et votre fille avez donc ressenti un peu la même chose que nous. C’est vrai, la pièce nous a transportées. Du coup, nous irons voir les autres pièces de Pommerat si l’occasion se présente.

    1. Comme nous l’avons dit à Armelle, la saison se termine bientôt. Il faudra chercher sur Internet pour les prochaines saisons, parce que la pièce va se rejouer. Bonne soirée

  3. J’aime beaucoup le conte de Cendrillon et je suis certaine que cette pièce me plairait beaucoup. Hélas, je ne vais du côté d’Aix en Provence… Bon weekend

    1. Mais c’est plutôt à Paris que tout se passe…(jalousie provinciale). Cette année la saison se termine sûrement bientôt, mais la pièce va se rejouer un jour ou l’autre. Mais un petit avertissement, vous n’allez pas retrouver le conte de fée de votre enfance ! Bonne soirée

  4. je n’ai pas l’habitude de voir ce genre de spectacles mais bon, pourquoi pas hein….

    Pour répondre à votre commentaire, alors puisque vous revenez, je vous répondrais….

    1. Mais non, nous comprenons tout à fait votre argument parce qu’il est vrai, ça demande du temps de revenir sur le blog pour répondre à tous les commentaires. Peut-être juste répondre aux commentaires qui complètent l’article ou qui posent une question ou qui apportent une info ? Voilà nos suggestions !
      Bon week-end

  5. Vous me rappelez que ça fait tellement longtemps que je ne suis pas allée au théâtre ! D’autant plus que c’est le genre que j’aime, déroutant et soulevant de nombreuses questions.

    1. Entre les sorties au résto, ciné, les invitations entre amis et quelques soirées tranquilles, il ne reste pas beaucoup de place pour le théâtre qui ne s’improvise pas puisqu’il faut réserver sa place avant. Pour cette pièce, on nous a offert les places…Cet été, nous essaierons de retourner en Avignon pour le festival, mais le off bien sur.
      Bon dimanche

    1. C’est très bien d’avoir su garder l’âme d’un enfant, voilà un moyen pour rester jeune, sans chirurgie esthétique ! Bonne nuit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.