MATCHING POINTS

Pour les femmes mais pas seulement...
Fashion

[Mode] Le luxe, c’est quoi ?

Nous n’allons pas vous faire une dissert philosophique,  mais nous nous contenterons de quelques remarques concernant le luxe et la mode, femmes futiles que nous sommes !

Question : Où se trouve cette galerie de magasins de luxe ? A Paris, à Londres, à New York, à Bangkok ? Aucune importance, elles sont toutes pareilles…les mêmes enseignes, les mêmes articles !

Le luxe est un plaisir coûteux et raffiné par définition ;  beaucoup en rêvent mais il n’est accessible qu’à un petit nombre.  Pour s’offrir le luxe dans la mode, il faudrait donc appartenir à une élite de l’argent.  L’upper class dans toutes les capitales fréquente les boutiques des mêmes enseignes, c’est devenu depuis déjà quelques années plus qu’un signe extérieur de richesse, un signe de reconnaissance sociale. Ou du moins qui se prétend tel car le luxe lui aussi s’est globalisé.
Ces photos (de très mauvaises qualités, nous le concédons) ont été prises à Bangkok. Les pays émergents veulent rattraper leur retard et consommer eux-aussi le luxe que nous connaissons chez nous depuis longtemps. Avant il fallait aller à Paris pour acheter le luxe à la française, mais maintenant qu’on le trouve partout dans toutes les capitales, est-ce encore du luxe, car du luxe il ne reste que le prix élevé…
Pire encore, des marques de luxe (comme Vuitton) ou de qualité (comme Lacoste) ont vu leurs produits se galvauder, soit parce qu’ils étaient systématiquement contrefaits, soit parce qu’une certaine catégorie de clientèle réussissait à se les offrir et donnait, en les portant, une image contraire à celle que la marque voulait communiquer.
Le luxe dans la modene signifie-t-il  pas  le privilège de porter la pièce unique ou rare ?  Une pièce qui nous correspond, que l’on ne risque pas de retrouver de l’autre côté de la terre, « en édition limitée » (autre expression galvaudée puisque même un certain café est « en édition limitée »), parce que vu le prix de certains vêtements, il paraît inconcevable de les retrouver sur un nombre relativement important d’acheteuses !
Et pour vous, qu’est-ce que signifie le luxe dans la mode ? 
 

41 Comment

  1. Je ne peux qu’applaudir des deux mains à ce billet ! Le luxe dans la mode, bonne question à laquelle je vais manquer de temps pour vous répondre car je dois partir travailler. Le luxe que l’on retrouve cloné aux 4 coins de la planète ne signifie plus grand chose à mes yeux car tristement galvaudé, hélas…
    Je dois faire un billet mode si je trouve le temps autour du jean et de son prix, justement.
    Bonne journée à vous

  2. vaste question 😉
    pour moi, le luxe dans la mode c’est parfois avoir la chance de pouvoir investir dans une pièce d’un jeune créateur.
    maroquinerie, bijoux, vêtement…c’est pour moi à la fois un plaisir et un luxe d’acheter une pièce parfois unique ou expérimentale

  3. Le luxe ! un vrai commerce et un vrai défi pour les folles de mode qui sont prêtes à tout pour s’offrir le dernier sac à la mode ! J’avoue que si j’avais les moyens je me payerais de temps en temps une belle pièce mais pas à n’importe quel prix. J’ai vu dernièrement un reportage où un grand magasin parisien avait mis en place un étage entier réservé à une clientèle chinoise fervente du luxe à la Française. Ces dames sont amenées directement à l’étage pour consommer les produits de luxe. Finalement un bon filon pour l’économie alors pourquoi pas ? Oui au luxe si l’on en a les moyens, non au luxe si on doit s’endetter pour se le payer ! (c’était ma longue réflexion philosophique du jour!!!)

    1. Votre réflexion philosophique est tout à fait juste ! Nous ne sommes pas contre le luxe non plus, et comme vous dites, cet argent fait du bien à l’économie française. Nous trouvons tout simplement dommage que le luxe devient trop uniforme, en exagérant un peu…

      1. Le vrai luxe se perd car il devient trop rare : les marques comme Zadig et Voltaire qui se prétendent luxueuses n’ont rien des grands créateurs légendaires, il suffit de voir la qualité de leurs vêtements, des matières utilisées et surtout : les finitions.

  4. Et oui, on peut se demander ce qu’est le luxe. C’est surtout une sacré économie. Personnellement, je ne suis pas prête à m’endetter pour ces marques de luxe ou parfois le logo est trop mis en avant.

  5. Pour moi LUXE rime ou devrait rimer avec savoir faire produits réalisés pratiquement artisanalement
    Comme chez Vuitton ou Hermes
    Le mot est devenu un grand n’importe quoi qui englobe surtout des marques « nouveaux riches » paraitre au lieu d’être !!!
    Beau billet mesdames

  6. Beau billet en effet, quest ce pour nous le luxe dans la mode: pour moi cest la haute couture qui nous fait encore rêver tout en n’étant accessible qu’aux plus riches, lobjet unique ou presque pas celui tant de fois copie ou la haute joaillerie… Bonne fin de journée

  7. C’est un vaste débat ! Le luxe dans la mode est à mon sens totalement galvaudé à l’heure actuelle. Tout ne peut pas être luxe mais tous le voudraient. IL y a eu les « nouveaux riches », il y a maintenant le « nouveau luxe » …

  8. Je suis moi aussi choquée de voir que tout est pareil d’un pays à l’autre… Et ce qu’on nomme les marques de luxe riment de plus en plus avec bling et tape-à-l’oeil. Si le luxe veut dire qu’on porte des logos indiquant qu’on a les moyens de s’offrir telle ou telle marque, alors c’est le comble du mauvais goût !

  9. Bonjour Matchingpoints, moi, le luxe dans la mode, c’est de beaux tissus, un beau modèle et un modèle (presque) unique. Personnellement, le luxe pour le luxe ne me parle pas. Ce n’est vraiment pas ma priorité. Bonne journée.

  10. J’avoue que ce luxe-là ne m’intéresse guère car tout simplement je n’ai pas les moyens financiers nécessaires. Et d’ailleurs, même en feuilletant des magazines qui parfois affichent les prix de « belles » pièces, je m’interroge: qui peut s’offrir ce type de vêtements?
    Pas moi. C’est certain.

    Alors pour moi, le luxe est ailleurs… Plus personnel, plus pragmatique.

    1. Il y a toutes sortes de luxe, nous sommes restées dans celui de la mode, nous vous avons prévenue, nous sommes des femmes futiles…mais votre luxe à vous a certainement plus de valeur ! Bon week-end à vous

  11. Le LUXE rime pour moi avec « savoir faire », fabriqué artisanalement en petite quantité voir en pièce unique.
    Vous me direz « haute couture ! » et vous n’avez pas les moyens de le payer, je vous rassure … moi non plus !
    J’ai trouvé une parade, je fais les marchés de création à la rencontre de jeunes créateurs ou créatrices (pas ceux recommandés par Anna WINTOUR toujours trop chers).
    Je préfère le petit salon où je trouve des pièces originales produites en très petites quantités et à un prix raisonnable vu le travail; vous en trouvez dans toute la France, tous les styles, tous les prix … renseignez vous à la FREMA (fédération des métiers d’art) par exemple.
    Ce week-end en Alsace à HAGUENAU se tient un de ces marchés de la création; et pour répondre à votre question, le luxe est avant tout un esprit libre loin de tout diktat (imposé par de vieilles peaux notamment) car pour les autres qui fréquentent ces enseignes stéréotypées à prix délirant, elles doivent prouver (ou faire croire à) leur appartenance à une caste de gens se pensant fortunés.

    1. Merci de partager vos bonnes idées…trouver une originalité et de la personnalité, il n’y a pas tout le monde qui en est capable ; il est bien plus facile d’aller dans une boutique de « luxe »…!

    1. Ce nouveau luxe est réservé aux nouveaux riches et pour les autres, ceux qui « bavent devant » comme vous dites, il y a quelquefois la consolation de la contrefaçon ! Nous sommes loin de l’élitisme théoriquement recherché par l’univers du luxe !

  12. Le luxe comme on l’entend ici m’est inaccessible. Mon luxe a moi tient d’avantage dans le fait que je puisse m’offrir un objet ou un service longtemps désiré.

    1. On peut prendre votre définition aussi pour la mode : un objet longtemps désiré, puisque nous n’avons parlé que du « luxe » dans la mode. Ne croyez pas que tous ces vêtements nous font rêver…juste quelques-uns !

  13. Hélas le luxe ne veut plus dire grand chose pour moi, oui de belles matières, de la belle laine, des cuirs qui sentent bon… pouvoir se passer certaines pièces de génération en génération…. J’avais très envie d’un certain modèle de sac Hermès et puis maintenant que je le vois à la saignée du coude de petites « poufs », excusez l’expression un peu rude et bien, je n’en ai plus du tout envie ! c’est dommage et je ne suis pas sure que les grandes maisons soient ravies de cette sorte de succès et de publicité. Je pourrai prendre l’exemple d’autres marques mais si j’entame ce débat, je crains d’être taxée de raciste ordinaire et de réac, donc, je clorai là ma réflexion.

    1. Un beau sac dans une main de pouf, comme c’est bien dit ! Vous n’êtes ni raciste ni réac, ou alors nous le sommes aussi. Mais que c’est dommage pour ces beaux objets !

  14. Article très intéressant. Pour moi le luxe, le vrai ça se définit assez simplement par tout ce qui le fait que tout ce qui est rare et cher. Car oui le prix élevé vient souvent avec pour qu’une minorité puisse se l’offrir, c’est un peu le jeu mais ça ne me choque si le travail et la qualité vont avec. Ce n’est pas le but d’une enseigne de luxe, à mon sens, d’être abordable pour tous, c’est un autre marché et certains créateurs sortent des lignes bis maintenant. Ceci dit une pièce de luxe ne doit pas être reconnaissable par un seul logo comme quelles marques semblent s’en contenter maintenant mais par une réelle plus value. Pour moi les Speedy de LV n’en sont pas, je ne vois pas l’intérêt d’un sac en toile monogrammé ce n’est que mon avis alors oui j’adore le 2.55 et le Boy Chanel, le Birkin, les Céline et tant d’autres sont facilement identifiables mais ils ont le mérite d’avoir beaucoup d’allure eux.

    1. Nous sommes d’accord. Il est évident que le luxe doit rimer avec qualité. C’est d’ailleurs par la qualité et le design que les marques européennes pourront battre la concurrence. Mais de moins en moins de marques jouent la rareté et c’est dommage.

  15. Le luxe c’est une attitude, c’est une industrie, le luxe c’est de désirer fort et d’obtenir enfin, pour mieux savourer, c’est l’intemporel, mais associé à la mode ce n’est qu’un rêve mondialisé et galvaudé comme vous le dites si bien, l’appartenance à un club, une consommation de l’éphémère et un marketing plus fort que tout.

    1. À long terme, on se demande si les grandes marques de luxe (dans la mode) ne vont pas regretter cette évolution parce que du rêve, il ne reste plus grand chose.

  16. Bonjour, merci pour votre article, personnellement le milieu du luxe m’attire beaucoup depuis des années, je lance d’ailleurs mon salon de beauté haut de gamme d’ici quelques mois, j’ai hâte !
    Je me permets de vous partager le site d’un graphiste très talentueux http://www.logoprestige.com avec qui je travaille sur toute mon identité visuelle, si certaines ou certains d’entre vous on besoin.

    Bonne soirée
    Anne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.