[Voyages] Semaine au ski

Une semaine de grand soleil sur les pistes enneigées des Dolomites s’est achevée il y a peu.

Il a neigé en abondance cette année et les célèbres rochers de la Sella Ronda ont conservé leurs sommets comme saupoudrés de sucre glace ! Le grand plaisir des skieurs est de faire le tour de ce massif sur 40 km de promenade à ski au cœur d’un paysage unique inscrit au patrimoine naturel de l’UNESCO. On peut le contourner dans le sens des aiguilles d’une montre ou dans le sens contraire, il faut compter  5 a 6 heures de ski sur les célèbres pistes de la Marmolada et des stations de Alta Badia, Val di Fassa et Val Gardena. L’immense domaine skiable de près de 1200 km de pistes, Dolomiti Superski , se trouve dans la région du Trentin-Haut-Adige au nord-est de l’Italie, à la frontière avec l’Autriche.

De piste en piste on passe, dans ce paysage grandiose, de la Province de Trente plus italienne à la Province de Bolzano plus autrichienne. Les couleurs de certaines bâtisses rappellent Innsbruck.

Les restaurants d’altitude présentent leur carte en allemand et italien ; canederli (sorte de knödel), strudel aux pommes (avec crème fraîche) et bière sont souvent au menu, heureusement la longueur des pistes permet de tout éliminer !

Cette région officiellement bilingue est même trilingue si on rajoute le dialecte local, le ladin.

Car dès la préhistoire elle a été peuplée par les ladins. Autrichienne puis italienne depuis 1919, elle maintient le patrimoine culturel et linguistique de cette minorité ladine par des traditions qui se transmettent de génération en génération comme celle du Carnaval.

L’origine du Carnaval ladin se perd dans la nuit des temps. L’hiver, pendant près de deux mois, les jeunes défilent dans les rues des villages et passent dans les hôtels pour attirer les spectateurs.

Ils proposent des représentations burlesques où sont mis en scène des personnages aux masques de bois appelés « facères ».

Il faut maintenant ranger skis, chaussures et anoraks. Le printemps est arrivé. L’hiver a, malgré tout, ses charmes !

32 commentaires

Laisser un commentaire