MATCHING POINTS

Pour les femmes mais pas seulement...
Vagabondage

[Vagabondage] Collioure

Pourquoi ne pas profiter de ces belles journées de l’Eté Indien ? Et aller à la découverte d’autres départements très fréquentés l’été mais qui retrouvent leur calme dès septembre.

L’année dernière, nous avons franchi la frontière vers l’Espagne pour visiter Cadaques  ici.  Cette année nous sommes restées en France, dans les Pyrenées Orientales pour une escapade à Collioure, une autre petite ville qui, comme sa voisine espagnole,  attira de nombreux peintres parmi lesquels Matisse, Braque, Derain, Picasso, Dufy.

Après la promenade dans les petites ruelles animées de la vieille ville, nous avons pris un verre de Banyuls,  délicieux vin doux local,  face à ce panorama lumineux qui a tant inspiré les artistes.

Art et gastronomie faisant bon ménage dans cette région, le lendemain nous avons vu une autre spécialité de Collioure…nous voulons parler des anchois !

En poussant la porte de cette entreprise familiale  Desclaux  qui date de 1903, nous avons pu observer « les petites mains » en train de faire les filets

Il faut une bonne  dextérité et combien de filets pour remplir une si belle boîte…

Bien sûr, nous en avons profité pour faire le plein pour l’hiver : anchois au sel et  à l’huile, brandade de morue et la délicieuse  anchoïade au fenouil…

Au fil de nos visites des deux côtés de la frontière, nous apprécions à chaque fois l’art de vivre catalan et, la veille du retour, nous admirons encore les couleurs du coucher du soleil dans ce coin de France si pittoresque.

32 Comment

    1. Lorsqu’on peut visiter Collioure hors saison, et que l’on a du soleil, on profite d’un endroit un peu sauvage et …rustique, comme les anchois !
      Bon week-end à vous aussi !

  1. Là vous ravivez en moi des souvenirs très anciens, de 1981, la seule fois où je suis allée à Collioure dont je garde un souvenir lumineux ! Je vois que rien n’a vraiment changé et c’est heureux. Bon weekend à vous

    1. C’est toujours mieux de profiter de l’arrière saison, malheureusement ce n’est pas toujours possible. Tout est plus calme, mais plus authentique aussi. Bonne soirée

    1. Nous n’avons pu résister de faire un petit tour en Espagne, à Cadaques encore une fois !
      La culture et la table font bon ménage avec nous 🙂
      Bonne soirée

  2. Vieux souvenirs aussi… Quand jhabitais Font-Romeu entre 76 et 79 j’y passais presque tous les week ends de printemps pour échapper au long hiver cerdan. Ce village est si paisible et vivant hors saison (l’été c’est plus agité-bondé que vivant). Je finissais par y être bien intégrée… J’ai des souvenirs fabuleux d’aperos joyeux entre pêcheurs, peintres et photographes (les anchois étaient aussi de la partie ) sur des barques catalanes ou sur la terrasse du château…

    1. C’est cette même ambiance qui se dégage encore maintenant, mais hors saison, bien sûr ! D’ailleurs, ceci est valable pour tous les endroits qui vivent en partie du tourisme, affichent complet pendant la saison, mais retrouve leur véritable âme après !

  3. Ahhh, voilà qui ferait grand bien d’aller se promener là-bas.
    Je n’y suis jamais allée, je suis passée pas très loin mais jamais un arrêt y a été programmé!

    Merci pour cette visite.

    Et hors saison, c’est sûr ça doit être EXTRA!

    1. Vaut le détour, sur la route de l’Espagne ou carrément en choisissant la route du bord de mer pour arriver à Portbou et après…

    1. Une région qui offre en effet de belles balades au bord de la mer ou plus à l’intérieur comme Céret et son musée. Et ensuite la montagne (Font-Romeu, les Angles) n’est pas loin.

  4. Au hasard de pérégrinations sur le net, j’arrive sur votre billet concernant Collioure. Catalane de sang à 50% et de coeur à 100%, je n’y vais que hors saison estivale pour mieux en profiter. Et pour avoir habiter du côté de Font-Romeu, puis du côté de Canet-plage, et par intermittence maintenant être à Céret, cette dernière est ma ville de coeur. Ses ruelles, son marché le samedi matin, son musée d’Art Moderne, le mont Canigou qui la domine, la douce folie de sa feria en juillet… quand j’y arrive je pousse un énorme soupir de contentement : je suis chez moi.

    1. Les Pyrénées orientales sont une de nos destinations préférées. Tout y est : mer, montagne, vignobles et la chaleur des catalans !

  5. La prochaine fois que vous passez à Collioure, ou à Paris, ou à New York, faîtes signe, je serais ravie de faire votre connaissance. Merci et bravo, je trouve votre blog extra !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.