MATCHING POINTS

Pour les femmes mais pas seulement...
Actualités Deutsches Echo

[Actualités] #peersfinger ou #schlandkette ?

Ça  y est, à une semaine des élections allemandes, la polémique prend le pas sur le débat de fond.

La  Südeutsche Zeitung publie tous  les vendredis une interview dont le principe est de répondre soit par mimique soit par geste. Cette-fois c’était au tour de Peer Steinbrück, le candidat de la SPD, connu pour son franc-parler mais aussi pour ses  gaffes. La question posée  était en fait un jeu de mots sur son prénom : « Peer à pannes, Peer à problème, Peerlusconi, vous n’avez pas à vous faire de souci pour un surnom »,  il y a répondu  par un doigt d’honneur (Stinkefinger). Encore un de ses dérapages ou une stratégie de com.  Réussi ? En tout cas,  #peersfinger  fait le buzz !

Il y a quelques jours, lors du débat télévisé entre les candidats Merkel et Steinbrück justement, Angela avait elle aussi fait le buzz par son collier aux couleurs de l’Allemagne (Deutschlandkette) #schlandkette –  là aussi, hasard ou choix délibéré ?

Alors le débat autour de ce doigt d’honneur fait rage ! Faut-il prendre ce geste avec humour, ou le juger inconcevable pour un éventuel futur chancelier ?

Lui qui semblait remonter dans les sondages contre une Angela un peu moins invincible, il aura peut-être fait  tourner le Stinkfinger contre lui-même …

 

So knapp eine Woche vor den Wahlen gewinnt die Polemik  gegen die  eigentliche Grunddebatte ! Jeden Freitag veröffentlicht die Süddeutsche Zeitung ein Interview ohne Worte, und die Antworten dürfen nur aus Gestik und Mimik bestehen. Diesmal war Peer Steinbrück dran, der SPD Kandidat, bekannt durch seine Schlagfertigkeit, aber auch durch seine Ausrutscher. Auf die Fage, die aus einem Wortspiel mit seinem Vornamen bestand : « Pannen-Peer,Problem-Peer,Peerlusconi, um nette Spitznamen müssen Sie sich keine Sorgen machen, oder ?  » antwortete er mit einem Stinkefinger. Wieder so ein ein  Ausrutscher oder eine gelungene  Strategie ? Auf jeden Fall macht  der #peersfinger  den Buzz !

Bei der Fernsehdebatte vor einigen Tagen zwischen Merkel und Steinbrück ist auch Angela ein Buzz gelungen mit ihrer Kette in den Farben Deutschlands (Deutschlandkette) « #schlandkette – auch hier reiner Zufall oder eine zielstrebige Aktion ?

Und es wird heftig debattiert über diesen Stinkefinger ! Soll man diese Geste eher humorvoll sehen  oder unschicklich für einen eventuell zukünftigen Kanzler ?

Nach den  Umfragen  zu urteilen schien er Aufwind gegen Angela zu haben, aber vielleicht hat er den Stinkefinger gegen sich gerichtet…

 

28 Comment

  1. J’avoue ne pas tellement m’intéresser à la politique Allemande, j’ai déjà bien de quoi être agacée avec la politique Française. Mais je doute que se comporter en Guignol soit d’un grand intérêt politique

    1. Il y en a qui parlent de courage, comme vous ; mais on se demande courage par rapport à quoi ? Vous voyez, il n’est pas évident d’avoir un avis !

  2. Autant vous le dire de suite, je ne suis pas du tout la politique allemande mais un minimum de sérieux s’impose même si je ne suis pas contre un peu d’humour. J’essaye d’imaginer ça en France, ça serait un tollé général !!!

  3. Déjà le principe de l’interview avec reponse par mimique ou geste est assez « décadent » je trouve… Ceux qui s’y prêtent habituellement sont ils plutôt des personnalités politiques ou show biz? La photo semble bien posée façon James bond sur je ne sais plus quelle affiche : c’est donc mûrement réfléchi …
    En tout cas merci pour cet insight dans la politique allemande : on s’intéresse trop peu à nos voisins, dans notre enfermement franco français autocentré…

    1. A vrai dire, je ne connais pas ce magazine qui est un supplément de l’édition du vendredi – même si j’essaie de me tenir au courant. Heureusement, la politique allemande ne se résume pas qu’à ça ! Mais la forme, comme en France, l’emporte souvent sur le fond.
      Cette interview est un peu un jeu et aussi bien des artistes que des politiques s’y prêtent – ils font tous partie du show-biz, n’est pas ?

  4. J’avais vu la photo, mais c’est tellement idiot que j’avais cru à un photomontage. On n’a peut être pas que des lumières en Angleterre, mais je n’imagine pas une « une » comme ça! C’est du suicide médiatique.

    1. Ce n’est pas le geste que l’on attend d’un personnage public, encore moins d’un candidat. Je vous laisse imaginer les titres…Bonne nuit

  5. J’ai entendu parler de ce candidat et du fait que son franc-parler et son côté provocateur, qui avaient fait son succès, commençaient à se retourner contre lui.

    Je pense en effet que ce type de comportement joue en faveur de Madame Merkel.

  6. Mais reconduire la coalition actuelle des conservateurs avec les libéraux du FDP serait difficile. Actuellement à 4% des intentions de vote, le FDP risque de ne pas atteindre la barre des 5% nécessaire à son entrée au parlement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.