MATCHING POINTS

Pour les femmes mais pas seulement...
Vagabondage

[Vagabondage] Le MuCEM bis

Une  deuxième   visite rapide au MuCEM juste pour admirer l’ensemble architectural qui réunit les différents sites du Fort Saint-Jean, l’ancien fort millénaire, vigie à l’entrée du port de Marseille,

le hangar J4, il faut dire « LE » J4 , l’œuvre de Rudy Ricciotti et sa désormais célèbre résille de béton,

IMG_0287

la Villa Méditerranée de l’architecte milanais Stefano Boeri. Elle est aussi blanche que le J4 est sombre. De son Belvédère en avancée sur la  grandiose esplanade on peut d’ailleurs l’apercevoir

 

IMG_0289

Devant cet ensemble stupéfiant, nous ne pouvons nous empêcher de penser à l’île des musées de Berlin, « Museumsinsel« , qui regroupe elle aussi plusieurs lieux d’exposition, peut-être aussi à cause de la présence de l’eau, même si le MuCEM offre, lui, de magnifiques perspectives sur la mer et les bâtiments environnant. Comme le Palais du Pharo, construit sous Napoléon III,

ou la Cathédrale de la Major, de style romano-byzantin, autrefois entourée d’un réseau de voies rapides, et maintenant mise en valeur malgré sa qualité architecturale jugée assez médiocre.

Sur le quai de l’esplanade on peut embarquer sur des bateaux navettes et et gagner la haute mer.

Nous prendrons peut-être le large une autre fois, lorsque le flot des touristes aura regagné  « le Noord », nous qui restons dans « le Sud » !

 

 

 

 

 

 

24 Comment

  1. Définitivement, il faut que je revienne faire un tour à Marseille … j’y étais venu il y a 2 ans de cela mais en déplacement professionnel ,je n’ai eu le temps de parcourir la ville que le soir et uniquement autour du vieux port …

    1. En deux ans la ville a beaucoup changé, surtout cette année où les travaux du Vieux-Port et du site du MuCEM ont été achevés.

  2. Si on aime le béton on ne peut que s’incliner devant cette résille très en contraste avec ce qui l’entoure et jusqu’au bleu limpide du ciel et de la mer. Nos villes changent, muent, se transforment et les musées sont souvent des introductions à ces mutations. En 2006, j’ai sursauté en voyant Branly. Aujourd’hui, le bâtiment se patine, souffre de ses premiers défauts dans sa cuirasse et devenant plus entouré de verdure et plus vulnérable parce que plus vieux, me plait « mieux »… Bonne journée à vous

    1. Marseille avait bien besoin de muer car elle était en retard sur d’autres métropoles qui se sont transformées il y a déjà quelques années, pensons à Bordeaux. Être capitale européenne de la culture constitue une opportunité financière et médiatique ; espérons que la ville évoluera dans un sens de plus en plus positif.

  3. J’avais vu les prémices du bâtiment quand le Fort Saint-Jean était à peine restauré (je suis plus ou moins proche du domaine). Le site est superbe. L’architecture est très réussie. L’exposition actuelle moins de ce qu’on m’a dit. Je verrai tout ça en novembre.

    1. Il y a plusieurs expositions ; nous avons parlé de 2 expos du J4 essentiellement dans notre précédent post: l’une que nous qualifierons de gadget opportuniste sur les genres (masculin/féminin), l’autre sur l’évolution du monde méditerranéen entre ombre et lumière (le noir et le bleu), belle et très bien documentée ; l’expo permanente du J4 est aussi très instructive. Nous n’avons pas encore exploré les 2 autres musées. Nous attendons vos commentaires en novembre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.