MATCHING POINTS

Pour les femmes mais pas seulement...
Voyages

[Voyage] Jaïpur

Après notre escapade tropézienne, reprenons notre circuit indien avec Jaïpur, la ville rose, capitale de l’Etat du Rajasthan.

Un des plus célèbres édifices est le Hawa Mahal ou Palais des vents. Il  est pour le moment en réfection avec des échafaudages à l’indienne … qui couvrent les 953 fenêtres incurvées de la magnifique façade.

 Ces fenêtres permettaient de capter les courants d’air qui aèrent les chambres ; cet édifice a très peu de profondeur et il a été conçu pour qu’on puisse assister au spectacle de la rue sans être vus grâce à des vitraux et des jalis.

P1030058

 

 

 

P1000491

L’observatoire Jantar Mantar fut construit au début du XVIIIème siècle par un prince passionné d’astronomie, Jai Singh II.

P1030046

L’immense cadran solaire (haut de 30 mètres et large de 50) indique l’heure locale, celle des distances zénithales et des méridiens ainsi que la position des étoiles.

P1030048

Chacun peut y trouver représenté son signe du zodiaque.

Nous avons pu  assister à des cérémonie hindouistes. Une, empreinte d’une grande ferveur, au temple de marbre blanc Birla Mandir, construit en 1988, et une autre au temple voisin appelé Ganesh Mandir où quelques fidèles venaient faire bénir leur nouvelle voiture ou nouveau scooter par un énorme Ganesh orange fluo qu’il était malheureusement interdit de photographier !

P1020990

Nous avons aussi tenté l’expérience Bollywood au Raj Mandir, le cinéma le plus célèbre d’Inde

P1030078

En plus du film, il faut assister au spectacle donné par les spectateurs dans la salle qui participent à l’action par des commentaires à haute voix et des sifflets lorsque la séquence projetée est trop « chaude » !

La visite de Jaïpur peut être complétée agréablement par la lecture de l’autobiographie de Gayatri Devi, « Une princesse se souvient ». La maharani de Jaipur, morte en 2009, raconte, à travers sa propre histoire, l’histoire de l’Inde, de l’époque des Maharadjahs jusqu’à l’établissement d’un pouvoir démocratique mais autoritaire par le parti du Congrès en passant par l’indépendance du sous continent et sa partition en 1947.

 

12 Comment

    1. L’Inde procure à chaque instant des motifs d’étonnement car il y a en effet de nombreux contrastes et paradoxes. Bon week-end à vous aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.