MATCHING POINTS

Pour les femmes mais pas seulement...
Coups de coeur/Coups de gueule

[Coup de gueule] Les vendeuses

A un certain âge on est sensible à l’accueil, au conseil tout autant qu’au produit et, au moment de nous lancer à nouveau dans la course aux cadeaux de Noël, nous appréhendons le passage obligé par les vendeuses.

Il y a les vendeuses que les clientes dérangent : elles téléphonent à leur copain, à leur copine, quelque fois à leur mère et n’interrompent pas la conversation lorsque une ou deux clientes entrent dans le magasin. Certaines lancent à peine un coup d’œil, d’autres restent résolument absorbées dans leurs papotages ; le temps pour les clientes de remuer quelques cintres, de toucher vaguement du tissu et il n’y a plus qu’à sortir de la boutique, ni vues, ni connues en quelque sorte…

Il y a au contraire les vendeuses qui vous sautent dessus dès que vous arrivez dans le magasin, même pas le temps de jeter le plus petit coup d’œil, de flairer l’ambiance ou de se rappeler le but de votre visite ! Elle vous collera et ne vous lâchera pas, comme si vous risquiez d’abimer ses articles et finalement, dépitée, vous quittez les lieux (et vous loupez peut-être le pantalon noir que vous avez tant cherché) !…

Il y a les vendeuses qui ciblent leur clientèle : l’âge et le look sont les critères absolus. Si vous avez dépassé 30 ans ou si vous ne portez pas le dernier it-bag, vous deviendrez transparente aux yeux de la vendeuse. Ne demandez pas le vêtement ou la paire de chaussures qui pourrait éventuellement être à votre taille, on prétendra qu’il n’y en a pas ou plus ; pas de pantalon au-delà du 36, pas de chaussures au-delà du 38. En somme seules les anorexiques peuvent s’habiller, seules les japonaises ont le droit de se chausser ? Non, tout simplement vous n’avez plus 30 ans et vous n’avez plus le look coco !

Et puis il y a l’oiseau rare : la vendeuse qui s’approche vers vous et vous propose de vous aider, qui va chercher les paires de chaussures de plusieurs couleurs, demi-pointures comprises, qui vous dira si telle ou telle forme de vêtement vous va ou pas et qui même vous proposera l’article dont elle a jugé qu’il vous conviendrait le mieux, se risquant à ouvrir des boîtes, à déplier. Elle vous encouragera à essayer sans que vous éprouviez de honte à occuper la cabine et le temps de celle dont  l’essentiel du métier reste malgré tout de…vendre.

Certaines devraient lire ces quelques mots et les considérer comme une charte de leur métier…

Pour être une bonne vendeuse –

Vous devez garder votre sourire en toute circonstance.

Vous devez également conserver votre bonne humeur tout au long de votre temps de travail.

Vous devez être capable de pouvoir répondre aux attentes des clients en les observant et en restant à leur écoute.

Vous devez également connaître parfaitement les produits que vous êtes chargés de vendre.

Au niveau de l’accueil des clients, vous devez toujours être présentable et avoir une bonne élocution.



22 Comment

  1. Je suis d’accord mais je pense que parfois ce n’est pas facile d’être vendeuse, j’ai vu l’autre jour une responsable de magasin parler à ses vendeuses comme à des chiens. Du coup je suis repartie!

    1. Vous avez raison, ça ne doit pas être facile tous les jours – il y les responsables et les clientes qui ne sont pas toujours agréables.

  2. Je crois que lorsqu’on choisit de travailler dans le milieu de la vente, c’est la moindre des choses d’être aimable. Hélas, il y a beaucoup de vendeuses qui ne le sont pas et ce, même à la caisse où elles semblent nous faire une faveur alors que c’est nous qui achetons un de leurs articles. Heureusement, il y a aussi des vendeuses qui se démènent et font de leur mieux. Je comprends que c’est un métier difficile surtout avec le stress de Noël en ce moment, mais quand un client est courtois, il n’y a pas de raison d’avoir aussi un retour sympathique.

    1. Justement, nous aussi nous essayons d’être aimables ! Et pourtant, combien de fois nous avons l’impression de déranger et ça c’est inacceptable !

  3. Le client est roi. Enfin, c’est ce que je croyais naïvement jusqu’au jour où j’ai été traitée de tyran… (oui, vous avez bien lu !) par l’employée d’un magasin de meubles sur Internet. Alors, plus rien ne m’étonne ! 😉 Le client est souvent juste bon à payer, c’est tout. Autant ne pas se faire trop d’illusions à ce sujet !

  4. Une bonne vendeuse doit sourire et savoir recadrer avec tact un client désagréable. Elle doit être à l’écoute mais pas poire.

    1. Parfois il y a des clients vraiment odieux, alors il faut tout le savoir faire de la vendeuse; il doit exister des formations pour cela. Mais nous, nous sommes gentilles !

  5. J’avoue que je fuis les vendeuses jusqu’au moment ou je suis décidée à acheter … sinon, cela m’agace d’avoir quelqu’un derrière moi ..

    1. On déteste les vendeuses « collantes »…mais parfois on a besoin de conseils ou d’une autre taille et c’est là que l’on a besoin de la vendeuse parfaite !

  6. Je n’aurais pu mieux dire ! et comme je ne me tais plus maintenant, je signale le manque d’amabilité (avec courtoisie toutefois) et je m’en vais. Mais quelquefois de très bonnes surprises, de la disponibilité, de la gentillesse et en prime des conseils…
    Dans ce cas-là, je n’oublie jamais de remercier chaleureusement car c’est tellement appréciable.

    1. Vous avez tout à fait raison : il faut aussi savoir faire des compliments à la vendeuse disponible et charmante, parfois même au responsable du magasin. Un bon travail mérite une récompense, même si ce n’est qu’un remerciement.

  7. Oh comme je suis d’accord avec vous ! Le pire étant la pimbêche de moins de 30 ans de la boutique un peu chic qui vous toise alors qu’elle gagne tout juste un smic, ça le rend folle ! Alors comme vous, c’est la vendeuse qui contribue à mon choix de boutique et à celles que j’évite !

    1. Oui, c’est ça, la pimbêche ! On ne comprend pas le ou la responsable du magasin qui n’encadre pas son personnel au niveau des marchandises proposées !

  8. J’ai le souvenir d’être entrée dans la boutique parisienne d’Acne peu de temps après son ouverturei, j’ai été toisée de façon peu agréable par les vendeuses. Certes je ne correspond pas au profil de leur clientèle mais tout de même… Par contre samedi dans mon Zara de banlieue Est, où c’est toujours la foule, j’ai eu à faire à une adorable vendeuse disponible et d’excellent conseil que j’ai chaleureusement remerciée.

    1. Vous avez bien fait de la remercier ! Il faut encourager les vendeuses qui aiment leur travail, surtout dans les magasins de chaîne où les salaires ne sont peut-être pas toujours bien élevés.

  9. J’ai quelquefois rencontré des vendeuses ronchons , mais en géneral elles sont aimables. j’ai eu une tres mauvaise experience une seule fois avec une amie qui faisait du 48 nous avions à peine mis les pieds dans le magasin quand la vendeuse lui a dit : » madame inutile de chercher nous n’avons rien pour vous ! » Inutile de preciser que je ne suis jamais retournée dans cette boutique…..

  10. Hiver 2012 , boutique Maje à Strasbourg;
    Je suis à la recherche d’une parka. Les deux vendeuses sont au fond du magasin avec une jeune cliente et s’extasient sur ce qu’elle essaie. Je salue, je tourne, je regarde. Rien. Personne. Au bout de cinq minutes, une des vendeuses s’approche de moi ….et passe devant sans me regarder.
    – Heu ..bonjour Madame (moi)
    – La vendeuse : ah bonjour , vous voulez quelque chose ?
    – Moi : oui, autrement je ne me serais jamais permis de vous déranger…
    – La vendeuse : enfin il y a des gens qui ne veulent rien !
    – Moi : quel culot ! Mais je voudrais une parka
    – La vendeuse : mais elles sont là
    – Moi : est-ce de la vraie fourrure sur la capuche ?
    – Du tout, c’est du racoon !
    – N’est-ce pas un animal ? Je crois qu’en bon français un racoon est un raton laveur…
    – Mais chez nous ils ne sont pas tués, on nous l’a bien expliqué !
    – Ah ? ils sont tondus et leurs poils collés ?!
    -Vous devriez écrire à notre direction !
    Ce que je fis, sans avoir droit à la moindre réponse.
    Je précise que c’est un cas extrême et que les vendeuses des magasins que je fréquente habituellement sont charmantes et franches…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.