MATCHING POINTS

Pour les femmes mais pas seulement...
Bell'Italia Expos

[Expos] Le Caravage à Montpellier

L’exposition « Corps et Ombres : Caravage et le caravagisme européen » se tient encore jusqu’au 14 octobre au Musée Fabre  à Montpellier. Sept ans ont été nécessaires pour réunir 9 œuvres du Caravage, 7 de Georges de la Tour et une soixantaine de tableaux de caravagesques italiens, français et espagnols.

Né en 1571 et mort en 1610, Michelangelo Merisi dit Le Caravage a révolutionné la peinture de l’époque par son utilisation du clair-obscur, le cadrage rapproché de ses compositions, une palette de couleurs restreinte, l’introduction de thèmes populaires et de modèles vivants, pris parmi le petit peuple romain pour représenter les personnages de sujets plus religieux. Sa mort violente en a fait un mythe, s’il fut un voyou recherché et sans cesse en fuite, il a été aussi un artiste célébré. Sa révolution picturale a fait des émules appelés caravagesques et créé un mouvement intense et bref : le caravagisme.

Du Caravage on peut admirer des œuvres qui se trouvent au musée des Offices de Florence, à la National Gallery de Londres ou encore dans différents musées des États-Unis.

Caravage : Le sacrifice d’Isaac

Le Caravage : Salomé portant la tête de Jean-Baptiste

Parmi les suiveurs les plus célèbres et que nous apprécions particulièrement : Orazio Gentileschi et sa fille Artemisia qui sont peu connus en France :

Orazio Gentileschi : Judith et sa servante

Artemisia Gentileschi : Danaé

Le musée Fabre de Montpellier Agglomération et le musée des Augustins de la ville de Toulouse proposent aussi un cheminement caravagesque dans le Sud de la France depuis Arles jusqu’à Cahors en passant par Montpellier, Narbonne, Pézenas, Toulouse et Albi.

Enfin quelques conseils de lecture pour introduire ou poursuivre cette exposition. Deux livres-romans passionnants : « La course à l’abîme » de Dominique Fernandez sur le Caravage et « Artemisia, un duel pour l’immortalité » d’Alexandra Lapierre sur Artemisia Gentileschi.

Même si nous aimons les expos parisiennes, il est réconfortant de voir que l’on peut faire des expositions d’œuvres majeures également en province.

 

 

8 Comment

  1. Ces tableaux et beaux et repoussants à la fois … Ils sont déjà impressionnants en photo alors en vrai, j’imagine qu’ils doivent être époustouflants.

    Et merci pour ces nouveaux conseils de lecture !

  2. C’est en effet super que tout ne se passe pas uniquement dans la capitale, surtout que là, c’est une très belle exposition !

  3. Je suis descendue à Montpellier le week end du 22-23 et je devais visiter l’expo. Manque de bol j’ai passé trois jours couchée, j’en suis tellement déçue, surtout quand je vois cet article …

    1. C’était en effet une belle exposition même s’il y avait assez peu d’œuvres du Caravage. Il faut prévoir un voyage à Rome !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.