MATCHING POINTS

Pour les femmes mais pas seulement...
Anniversaires Fashion

[Fashion] Il y a 50 ans : La mini-jupe de Mary Quant

Il y a cinquante ans, ce fut une véritable révolution, non pas politique, mais dans le monde de la mode lorsque la mini-jupe est apparue. La création de la britannique Mary Quant fut jugée comme scandaleuse lors de la première publication dans le magazine anglais « Vogue« .

C’est en 1955 que Mary Quant ouvrit sa boutique « Bazaar » dans King’s Road qui, avec Carnaby Street, devenait le centre du Swinging London.

Son « Lolita-Look » lui a permit de percer. Les petites robes courtes soulignant ni taille ni poitrine donnaient un air androgyne.

Twiggy, le mannequin de l’époque  (le terme « topmodel » n’existait pas encore), portait si bien ce look

et  Vidal Sassoon créa le bob

Malgré toute la polémique,  la mini-jupe réussit  à  conquérir même une Amérique puritaine.

Et finalement oui, ce fut  une révolution dans la société, la mini-jupe dépassait le simple cadre de la mode, c’était plus qu’un caprice-fashion. Ce fut un véritable « statement » du mouvement de la femme : Les jeunes femmes en mini-jupe du début des années 60 voulaient se libérer des chaînes de la société – et exigeaient le libre accès à la contraception, entre autres.

Bien que Mary Quant ait révolutionné la mode autant qu’un Poirier ou  Christian Dior avec son New Look, on ne parlait jamais de Haute Couture. Ses créations devaient rester populaires et non pas élitistes. N’oublions pas que nous sommes à l’approche des années 68…

C’est en 1966 que Mary Quant reçut l’Order of the British Empire – pour sa contribution dans la hausse du bilan du commerce extérieur…Lors de la remise du prix, elle apparut en mini-jupe, of course !

A l’heure actuelle,  on a du mal à croire qu’une mini-jupe pouvait être « so shocking » !

11 Comment

  1. Oui, de nos jours, on a du mal à croire que c’était choquant. J’ai toujours bien aimé Twiggy, plus fraîche et naturelle que les top models d’aujourd’hui.

    1. Malgré ses yeux ultra-maquillés (toute une époque…), Twiggy faisait naturelle, mais sa maigreur était beaucoup critiquée, déjà.

  2. j’aime beaucoup le 1ère photo! et puis, la mini-jupe, j’aime bien l’idée, mais je n’en porte pas, je suis bien trop souvent à vèlo pour ça!

  3. D&jà 50 ans… Une révolution, c’est vrai. Son nom me rappelle le maquillage également un packaging très beau, ma grande soeur en était fan…
    Cela ne me rajeunit pas !
    Bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.