MATCHING POINTS

Pour les femmes mais pas seulement...
Coups de coeur/Coups de gueule

[Coup de gueule] Les kids et la rentrée…

C’est la rentrée, pour tout le monde, pour les enfants à l’école, ou est-ce  la rentrée  pour les enfants à la mode ?

C’est trop mignon d’habiller les petits garçons et les petites filles, de leur trouver des vêtements pratiques et jolis en même temps.  On se régale. Mais nous ne sommes pas prêtes à habiller un enfant en Burberry ou en Gucci dans la vie de tous les jours – même nous (et pourtant ce n’est pas l’envie qui nous manque !) nous ne sommes pas habillées ainsi ; c’est réservé à quelques Happy Few !

Ce que nous voyons dans les magazines nous agace vraiment. ELLE ou L’EXPRESS Styles, pour n’en citer que deux, nous offrent des pages et des pages remplies de petits êtres angéliques et hyper-sophistiqués, pour ne pas dire déguisés. Quand les enfants le font eux-mêmes, en fouillant dans les malles, en piquant le rouge à lèvres ou les chaussures à talons de Maman, c’est un jeu, c’est normal. Mais pourquoi leur imposer cette pression de la mode ? On le sait pourtant, les enfants d’aujourd’hui sont sensibles aux marques, alors si dès le départ, pour se faire plaisir, on les habille ainsi, que feront-ils plus tard ? L’enfant est devenu une cible du marketing, d’ailleurs on les appelle les « kids », ce terme semble nous renvoyer aux manuels d’économie  ! La première cible des produits pour les tout petits kids sont les parents, plus tard ce sont les kids qui choisiront eux-mêmes les différents articles. C’est de toute évidence un marché porteur et les stylistes pour tous les budgets s’y sont tous mis !

Le petit enfant doit rester enfant. Il a le droit de se salir, de se râper les genoux, de porter donc des vêtements à cet usage et non pas être un porte-manteau pour le plaisir du monde adulte. Ça aussi c’est un droit à l’enfance.

Ce que nous avons déjà observé chez  des enfants de stars semble se dessiner pour le « next door kid » ; il va être stylé très jeune  dans le genre chic ou branché ou même ordinaire selon l’entourage. Un adulte en miniature !

12 Comment

  1. bien dit! quoiqu’encore une fois, comme pour les grands kids (!), il s’agit plus d’inspirations que d’un mode d’emploi! ceci dit, dans le dossier de Elle, le seul truc qui m’ait vraiment plu, c’est l’incroyable banane de la petite brune, so cute!

  2. Dans le Elle, les prix des vêtements n’apparaissent pas : ils doivent être horriblement cher. Je ne suis donc pas la seule à trouver cette mode inapproprié. J’en suis heureuse.

  3. Encore une fois, j’approuve vos propos, ce délire m’ennuie profondément… Cela frise même le ridicule… C’est bien simple je ferme sans même les regarder !!!
    Bonne soirée

  4. Malheureusement on instrumentalise les enfanst de plus en plus… Ce que je recherche dans un vêtement pour enfant: le confort, la solidité, l’esthétique bien sûr mais aussi un prix raisonnable…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.