MATCHING POINTS

Pour les femmes mais pas seulement...
Fashion

[Mode] Carla, Valérie et le look F…

…F comme First Lady ou F comme français ?

Il paraît que Carla se laisse aller dans sa nouvelle vie de femme « normale » . On peut lire les critiques de la presse féminine à son sujet : « low profile », « loose », « trop cool ». Nous aimions bien son côté sobre beige-gris-bleu-marine qu’ont souvent les italiennes (du Nord) contrairement à l’image véhiculée par les outrances versaciennes. Maintenant les vestes sont trop ajustées, les pantalons tirebouchonnent et les ballerines (absence de talons oblige) sont usées. On est loin du top model porte-manteau des plus grands couturiers ou de l’invitée de la Reine d’Angleterre !

Valérie, qui n’est plus une femme « normale », veut porter des fringues de femme normale, et elle y réussit très bien car l’ensemble manteau col rond sur robe col en V le jour de l’investiture est digne du fashion faux pas de la cousine de province. Tara Jarmon aurait pu lui fournir la robe qui allait avec le manteau. Pour la bouffe on peut faire une partie chez Carouf une autre chez Picard, pour les fringues il vaut mieux miser sur le total look quand on pèse plus de 50 kilos et qu’on va être filmée par tous les medias de France et de Navarre !

Rassurez-vous, ce n’est pas notre préoccupation principale, c’est l’été et nos lectures sont parfois vraiment légères sous le parasol. Ces dames font couler de l’encre, pauvres victimes innocentes des journalistes, surprises de faire les premières pages des magazines, elles qui ne recherchaient que l’anonymat de la normalitude !


9 Comment

  1. J’avais lu que la marque de sa robe était  » Apostrophe ».
    Et je n’aime son look: elle fait mémère. Mais ça n’engage que moi, hein ..

  2. C’est votre conclusion qui m’amuse « ce n’est pas votre préoccupation princpale » .. tiens donc ! Votre analyse est amusante et pertinente en tout cas !!

  3. Pour Carla, j’ai toujours regretté qu’elle ne porte pas de tenues plus excentriques (genre Gaultier) ou au moins des gros bijoux ou des chaussures fun. Elle pouvait tout se permettre. Chez Mme V., on peut déplorer un goût excessif et qui frise le ridicule (la visite de la Maison Blanche avec les autres First Ladies) pour les talons super hauts et le port de tenues assez ordinaires (trenchs, tailleurs marines) de marques ordinaires elles aussi alors qu’elle pourrait et devrait porter du sur-mesure venu des plus grandes maisons. S’il y en a une en France qui peut se le permettre et à qui on le pardonnera, c’est bien elle. Vive Chanel, Dior, LVMH, Gaultier, Hermès! Enfin on suppose quand même qu’elle ne va plus faire refaire chez son petit coiffeur de quartier.

    1. Nos premières dames sont peut-être tenues à être un peu classiques, passe-partout. Mais au moins elles se doivent d’être élégantes et comme vous dites, elles ont du choix !

Répondre à Une porte sur deux continents Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.