MATCHING POINTS

Pour les femmes mais pas seulement...
Cogito ergo sum

[Cogito …] Le châtiment de Dieu

Nous avons l’occasion de pratiquer, dans notre travail et notre vie privée, plusieurs langues. Il nous arrive parfois d’éprouver des difficultés : nous cherchons nos mots, nos conjugaisons…  Et ne parlons pas de nos chers compatriotes français bien connus à l’étranger pour être peu perméables aux langues étrangères ! Alors nous revient en mémoire l’épisode biblique de la Tour de Babel, fondateur de la diversité des langues… pour le malheur des hommes.

Peu après le Déluge, alors qu’ils parlent tous la même langue, les hommes atteignent une plaine où ils entreprennent de bâtir une ville et une tour dont le sommet touche le ciel.

« Or Yahvé descendit pour voir la ville et la tour que les hommes avaient bâties. Et Yahvé dit : « Voici que tous font un seul peuple et parlent une seule langue, et tel est le début de leurs entreprises! Maintenant aucun dessein ne sera irréalisable pour eux. Allons! Descendons! Et là, confondons leur langage pour qu’ils ne s’entendent plus les uns les autres. » Yahvé les dispersa de là sur toute la face de la terre et ils cessèrent de bâtir la ville. Aussi la nomme-t-on Babel car c’est là que Yahvé confondit le langage de tous les habitants de la terre et c’est de là qu’il les dispersa sur toute la face de la terre » (Genèse, XI)

Les différentes langues seraient donc à l’origine une vision de désordre, de malheur et de conflit puisque Yahvé provoque la confusion des langues et disperse les hommes sur toute la surface de la terre.

L’apprentissage d’une langue étrangère nous a demandé beaucoup d’efforts mais nous a apporté aussi beaucoup de satisfactions.

Et pour vous les langues étrangères sont-elles  un châtiment de Dieu ou bien  une source de découverte ?

12 Comment

  1. J’aime découvrir une langue avec les cultures du pays. Mais honnetement je ne suis pas experte dans ce domaine. J’aimerai tester l’immersion dans un pays afin de savoir si cela est plus facile.

    1. C’est de loin la meilleure façon d’apprendre une langue étrangère pour acquérir des mécanismes et entendre « la musique » de la langue, chacune a la sienne.

  2. Quelle chance de parler plusieurs langues.

    Moi-même je me débrouille plus ou moins bien en allemand, anglais et espagnol. Quel plaisir quand on voyage, d’arriver à se faire comprendre !

    Mais je regrette de ne pas avoir plus de temps ou d’occasions pour m’exercer.

  3. Ça me fait penser à la tentative de l’espéranto…
    Pour ma part, je suis bilingue (français-anglais) et je me débrouille en grec. S’il y avait une langue universelle, on gagnerait en compréhension, mais on perdrait en identité locale. Finalement, le langage universel existe: celui des expressions corporelles. J’ai remarqué qu’il est assez le même peu importe la culture, quoiqu’on peut toujours se tromper et qu’il y a des différences de ce côté là aussi… 😉

    1. Le langage des gestes est parfois différent selon les cultures et il faut le connaitre pour ne pas commettre d’impair selon le pays où on se trouve. Mais si l’expression corporelle est la danse; comme les autres arts (musique, peinture) ce langage-là est souvent universel.

  4. J’adore parle anglais et faute de me déplacer au Royaume Uni, discuter avec les touriste reste un vrai plaisir. Pour les espagnols, je fais des efforts mais c’est dur … mes compétences linguistiques se limitent à ça !!!

  5. Les langues sont pour moi une source de découverte toujours renouvelée… Je parle anglais et français, j’ai parlé allemand dans un passé lointain, et ma vie de famille recomposée fait que je me suis mise au cantonais !

  6. Ca a longtemps été un châtiment car mon père passait des heures à me faire écouter, réciter de l’allemand et j’en pleurais. Ca reste un châtiment quand je dois réviser mes conjugaisons espagnoles le soir! Et quand j’apprenais ma grammaire latine (quoique j’aime bien la grammaire). En fait c’est bien de parler, lire, comprendre plusieurs langues. C’est très satisfaisant quand on a une petite maîtrise d’une langue, qu’on peut discuter un problème de billet de train dans une gare ou réserver quelque chose par téléphone. Si j’avais le temps, j’apprendrais le russe (j’ai un peu commencé) et l’arabe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.