MATCHING POINTS

Pour les femmes mais pas seulement...
Voyages

[Week-end] De Baden Baden à Karlovy Vary

Visiter des villes thermales donne toujours l’occasion de se retrouver dans une ambiance XIXème.

En Allemagne, la plus connue est sans aucun doute Baden Baden dont les thermes furent construites sous Caracalla.

 

Karlovy Vary (l’ancienne Karlsbad allemande, non loin de Marienbad, (qui ne se souvient pas de  L’année dernière à Marienbad ! ) est une ville thermale située dans la partie occidentale de la République Tchèque. 

 

Ce qui réunit ces deux villes, comme beaucoup d’autres villes thermales, c’est le passé omniprésent. Les thermes et les hôtels de luxe des siècles passés nous renvoient vers un passé glorieux, lorsque les grands de ce monde se retrouvaient pour les cures et les instants de villégiature. C’étaient des endroits de loisirs, de promenades, de concerts, de théâtre et de mondanités raffinées. Les restaurants et les magasins de luxe par contre sont bien de notre époque, on dirait même que ce sont les lieux de rendez-vous des nouveaux-riches, les plus grandes marques sont là.  Il suffit de regarder les parkings et les limousines ! Et bien sûr, les Casinos,  endroits chics et décadents à la fois – d’ailleurs c’est à Karlovy Vary que furent  tournées quelques scènes du  James Bond  « Casino Royal » –  donnent  l’occasion de porter  des tenues vestimentaires extravagantes.

Quel plaisir de flâner dans les rues élégantes, de se promener dans les parcs luxuriants, d’aller dans les cafés  de la Belle Epoque.  On se met à rêver  de vêtements de soie, de dentelles et de lin, s’imaginer que l’on va pouvoir côtoyer les « people » de l’époque – les « anciens riches » (têtes couronnées et grands bourgeois), mais aussi l’élite intellectuelle (écrivains, peintres ou musiciens) –  et partager quelques moments exquis de ce temps-là …

A condition de se trouver du bon côté, bien sûr !

7 Comment

  1. c’est vrai que souvent, les thermes apportent (et rapportent) beaucoup aux villes, leur permettant de continuer à briller. J’aime bien le côté un peu désuet de tous ces établissements … et j’aime encore plus profiter des soins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.