MATCHING POINTS

Pour les femmes mais pas seulement...
Poil à gratter

[Poil à gratter] French Phénomène ?

Hommes politiques avec épouses ou compagnes journalistes : Kouchner et Ockrent, DSK et Sinclair, Baroin et Drucker, Borloo et Schoenberg, Montebourg et Pulvar, etc… Elles sont toutes obligées à un moment donné, le temps d’un mandat, d’abandonner leurs activités dans la presse écrite ou télévisée.

Qu’en sera-t-il de la Première Dame de France  ?

On parle souvent de connivence entre journalistes et politiques et chaque camp crie au scandale mais force est de constater que le tandem homme politique/femme journaliste fonctionne bien.

Est-ce avec la remontée des Champs Elysées un autre French Phénomène ou est-ce pareil dans d’autres pays ?

9 Comment

  1. On verra avec le temps comment cela va se passer. Dans le Elle, il y a eu un bel article sur cette nouvelle première dame de France qui finissait par cette conclusion : si on avait un premier homme de France, on ne serait pas étonné qu’il continue de travailler…

    1. Ce n’est pas tant le problème de travailler ou non mais celui des relations étroites entre le monde de la politique et celui du journalisme ; y a-t-il d’ailleurs et aussi des maris de ministres femmes qui sont journalistes ?

  2. Vous faîtes bien de le souligner. C’est vrai que c’est récurrent ces relations entre journalistes et hommes politiques, mais il y a moins d’exemples qui me viennent en tête au Canada. Peut-être est-ce donc une particularité française ou européenne…

    1. En Allemagne il y avait l’épouse de Chancelier Schröder qui était journaliste qui a abandonné son travail le temps du mandat. C’est le seul exemple à notre connaissance, donc apparemment une spécificité française !

    1. Prompte à se révolter Mme Beauté, lorsque une once de sexisme semble se manifester! Honteux ! mon dieu pourquoi pas « passible des assises ». Force est de constater que cela pose problème. Le cumule des mandats pour les politiques qui en ont usé & abusé est dans le collimateur de toutes les forces qui luttent pour l’exemplarité des dirigeants. Si un conjoint de président s’investie dans les affaires, participe aux voyages officiels, aux réceptions etc… ET officie par ailleurs dans le journalisme, cela ressemble fort à un cumule, non ? Sans oublier les problèmes de sécurité, de statut, et de financement.

  3. amusant, je lis votre billet au moment même où sur Europe 1, on discute du cas Pulvar, fraîchement débarquée de France Inter depuis que son mari a été nommé ministre … il semble que ce soit très français !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.