MATCHING POINTS

Pour les femmes mais pas seulement...
Actualités

[Actualité] Après #RadioLondres, ici #RadioLol

Dimanche 22 Avril grâce à #RadioLondres, l’imagination était au pouvoir et l’humour au rendez-vous. La presse de plusieurs pays s’en est fait l’écho :

En France   Benoît Raphaël a parlé dans « Le Nouvel Observateur, le plus », du nouveau hashtag : Radio Lol, Lol pour Laugh out loud, autant dire « mort de rire » :

« Et beaucoup de « Lol ». Entre #radioLondres et #radioLol on avait envie de sourire, car les internautes français aiment rire, mais on souriait parfois jaune. On est passé d’un journalisme politique à un journalisme poétique. Aucun média, à part l’AFP à un niveau tout relatif, n’aura osé briser le ridicule de la situation. »

Mais selon lui « au final, c’est le citoyen qui a été lésé. Car en muselant les médias, la loi a laissé se répandre tout et n’importe quoi. De bons chiffres, mais aussi pas mal d’intox ».

En Allemagne, selon le sueddeutsche.de, « la véracité des chiffres compte peu, mais on s’amuse ».

En somme ce n’est pas le résultat qui compte mais le jeu et l’excitation que l’on éprouve à contourner la loi par des messages codés pleins d’imagination : « French Twitter-sphere gets around ban with Second World War code » a titré The Telegraph qui a poursuivi : « Twitter users had a field day concocting new names for candidates, imaginary news headlines of outcomes and officially unverifiable reports. »

Faut-il se préparer à vivre à nouveau un combat « Loi contre Lol » ce dimanche ? Certes on ne retrouvera pas la spontanéité et l’effet de surprise du premier tour mais il nous tarde de voir comment les Twitter-users font de la Résistance !

A nous de déchiffrer à nouveau les codes…

4 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.