MATCHING POINTS

Pour les femmes mais pas seulement...
Voyages

[Voyage] Noël au balcon…

L’une est restée sagement en France sous le sapin avec sa famille, tandis que l’autre a pris sa famille pour partir… au soleil des Antilles, à la Guadeloupe plus précisément.

Noël sous les cocotiers ? Pas seulement, c’est aussi la découverte de cette terre de France à plus de 6000 km de Paris.

Dès l’arrivée, mêmes panneaux de signalisation,  mêmes supermarchés, bureaux de poste et banques qu’en métropole et pourtant on est totalement dépaysé : la chaleur humide, la végétation luxuriante, les nuits peuplées d’animaux de toute sorte et bruissantes de leurs cris et de leurs chants, les maisons à galerie de bois,

les habitants en majorité de couleur,

… nous sommes bien sous les Tropiques.

La Guadeloupe, ce n’est pas seulement les plages et les cocotiers mais aussi une diversité de paysages contrastés qui s’offrent au visiteur sur les deux ailes de l’île papillon formées par Basse Terre, l’île volcanique et montagneuse et Grande Terre, l’île aux plages de sable blanc sur la mer des Caraïbes et aux falaises abruptes sur l’Océan Atlantique.

En effet, surprenants paysages bretons de végétation basse et de falaises bordant la côte déchiquetée de la Pointe des Châteaux à Grande Terre, battue par les vents de l’Atlantique et subissant l’assaut des vagues.

Paysages de montagne sur Basse Terre en prenant la route qui traverse le massif des Mamelles. Mais la mer et la forêt tropicale ne sont jamais loin.

La Guadeloupe est aussi un archipel avec une multitude d’îles et d’ilets : la Désirade, Marie Galante, les Saintes sont les plus connues mais l’ilet Gosier

ou l’ilet Caret, encore plus minuscule mais si accueillant, peuvent laisser des souvenirs de far niente ou de découverte de la faune aquatique, un masque et des palmes suffisent pour se croire dans un documentaire du Commandant Cousteau !

Noms de lieu évocateurs retraçant la géographie ou l’histoire de l’île : Morne à l’eau, Vieux Habitants, Bouillante…..

Évocateurs aussi les noms des épices (sauce chien), des fruits (caramboles) et des légumes (christophine),

A manger sur la plage, les bokits, l’ancêtre du hamburger dont la pâte est frite et qui sont vendus dans des camionnettes ambulantes.

Nous avons découvert la palette des couleurs et des parfums de la Caraïbe : le rose des fleurs et de la gelée de goyave,

le blanc du sable et du manioc, le bleu de la mer et du ciel.

« Le pays dépend bien souvent du cœur des hommes: il est petit si le cœur est petit, et immense si le cœur est grand. » (Simone Schwarz-Bart, Pluie et vent sur Télumée miracle.)

10 Comment

  1. Merci pour ces magnifiques photos ! Ça me donne envie de découvrir la Guadeloupe. Les bokits…intéressant, je ne connaissais pas ; ça doit être bon ! J’aime beaucoup la citation de Simone Schwarz-Bart; c’est tellement vrai.

    1. Ce petit territoire présente une grande variété d’attraits touristiques : nature, sports, histoire. Le roman de S.Schwarz-Bart est un de mes meilleurs souvenirs de lecture.

  2. Très bel article ! Photos magnifiques… bien loin de l’image que l’on peut avoir de la Guadeloupe par le seul prisme des médias et d’une information anxiogène.

  3. Merci pour ce rayon de soleil … tant apprécié en ce jour pluvieux et glacial (pas si froid que ça mais rapport aux 20° d’hier ….). Bonne journée.

  4. Cela donne vraiment envie d’y aller! J’avoue que ce n’était pas une destination qui me tentait vraiment, j’en avais une mauvaise image mais cela semble un lieu vraiment beau et intéressant. Une idée de prochain voyage. Merci!

  5. Passer Noël dans les Caraïbes, quelle chance! J’avais justement lu ce livre « Pluie et vent sur Telume miracle », je le conseille vraiment.

Répondre à matchingpoints Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.