MATCHING POINTS

Pour les femmes mais pas seulement...
Actualités

[Actualité] Mais d’où viennent-ils, ces deux-là ?

Nous les rencontrons beaucoup en ce moment, ces deux angelots :  sur les cartes de Noël, en céramique, en porcelaine ; c’est très mignon, mais nous sommes tentées de dire que c’est  très  kitsch !

Aujourd’hui on les appellerait des « produits dérivés », car en fait il ne s’agit pas d’une création originale, mais d’une partie d’un célèbre tableau peint par Raphaël en 1513-1514 sur un thème religieux : La Madone Sixtine  ou Madonna di San Sisto .

Replacés dans le contexte original, ces deux putti  sont merveilleux sous leur allure décontractée, inhabituelle dans ce contexte religieux.

Nous avons profité de notre voyage à  Dresden  pour voir ce tableau magnifique et admirer les couleurs intenses et les amples mouvements des tissus (robes, voile et rideaux). La Madone d’une beauté sereine nous regarde  – il parait que c’est  un de rares tableaux où la Madone regarde directement le spectateur. Dans le musée Gemäldegalerie Alte Meister, il y a le recul nécessaire pour apprécier cette œuvre. Et c’est ainsi que nous avions découvert ces deux angelots avec leur air espiègle qui semblent s’ennuyer.

Ceci nous fait penser à toutes les sonneries de portable et autres publicité qui reprennent des airs d’Opéra que nous connaissons plus ou moins. Mais qui sait encore reconnaitre l’œuvre originale ?

Que penser de cette vulgarisation de l’art : cela permet-il une certaine transmission des œuvres ou est-ce par moment un sacrilège ?

Mais les angelots, nous les aimons bien parce qu’ils sont trop mignons et trop espiègles !

6 Comment

  1. Et bien merci pour cette leçon !!! A force de les voir partout, je pensais que c’était un tableau à eux seuls ces angelots. Aussi mignons soient-ils, je suis contente de me coucher moins bête !
    J’ai regardé ce tableau en détail, les couleurs sont saisissantes et les mouvements des tissus si bien rendus, ce doit être impressionnant de visu !

  2. Je les trouve top mignons, ces anges tous dodus.

    Tels qu’ils sont utilisés aujourd’hui, ce n’est plus vraiment de l’art, mais c’est une bonne idée de nous rappeler qu’ils sont issus d’un tableau d’un célèbre peintre.

  3. Merci pour cet article intéressant, je ne savais pas du tout que ces anges venaient d’un tableau célèbre, encore moins que cela s’appelaient des putti!

Répondre à matchingpoints Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.