MATCHING POINTS

Pour les femmes mais pas seulement...
Poil à gratter

[Poil à gratter] Ce qui cloche au cinéma

Nous qui sommes cinéphiles, nous n’aimons pas ces petits détails qui clochent !

Vous aussi vous avez très certainement remarqué :

Qu’au cinéma les valises, même les grosses, ne sont jamais lourdes. Les belles actrices perchées sur leurs talons les portent avec souplesse et élégance. Pas comme nous …

Que dans les films, la table du petit déjeuner est déjà dressée au réveil, avec les croissants bien frais, les bols bien assortis… ils boivent une gorgée et puis s’en vont, personne ne range jamais… Pas comme chez nous ! Que le héros trouve toujours à se garer juste devant sa porte d’entrée et ne ferme jamais sa voiture à clef… Ce qui n’est pas notre cas !

Que les cadres moyens ont des appartements d’au moins 150m2 avec cuisine américaine hyper équipée, si ce n’est pas escalier intérieur.

Les professions libérales c’est carrément stucs au plafond, boiseries aux murs et parquets vernis…

Mis à part les inspecteurs de police (qui eux aussi ont droit à des apparts déco), les héros travaillent dans l’édition, la pub, la mode ou autre métier hors du commun, et évoluent dans un milieu branché…

Tout le monde accepte ces codes qui ne correspondent pas aux réalités sociologiques ou tout simplement à la vie quotidienne du citoyen lambda.

Et cette connivence obligée avec le spectateur nous agace !

6 Comment

  1. C’est vrai ce que vous décrivez, et en même temps, cela fait parfois partie du charme !

    C’est encore plus vrai pour les séries télé (vous vous souvenez de « Sous le soleil » ?).

    Un autre exemple : les femmes se réveillent super bien coiffées et maquillées !

    1. Surtout dans les films plus anciens, au petit matin le trait d’eye liner est impeccable ! Un cinéma trop réaliste, sans sans ces détails invraisemblables aurait sûrement moins de charme et d’humour… même s’il est souvent involontaire !

  2. Bonjour
    Si vous voulez un film avec des « détails » de la vie quotidienne « en vrai » (valise et chaussures), regardez donc The Holyday (une Anglaise en Californie… et vice-versa!).
    (s) ta d loi du cine, « squatter » chez dasola

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.