MATCHING POINTS

Pour les femmes mais pas seulement...
Bell'Italia Expos Voyages

[Expos] Venise, la France et l’Art contemporain

Un préalable universellement reconnu (du moins nous l’espérons!) : Venise c’est magique et c’est unique au monde !

Au mois de Juillet il vaut mieux fuir la Place St Marc, la Basilique du même nom  et le Palais des Doges, quant aux ponts les plus célèbres, Rialto et le Pont des Soupirs,  ils sont prêts à  s’écrouler sous le poids des touristes.

Cette année comme tous les 2 ans la Biennale propose, en plus des espaces  traditionnels des Jardins et de l’Arsenal, une multitude de lieux voués à l’art contemporain. Et les œuvres et autres performances animent cette ville musée qui connut son heure de gloire aux XIV et XVe siècles ; l’anachronisme devient joyeux et amusant (« ludique » comme on dit maintenant).

En bonnes Françaises nous avons visité le Palazzo Grassi

et la Punta della Dogana (la pointe de la douane),

les deux monuments historiques achetés par François Pinault pour en faire sa fondation et y exposer ses collections lorsque ce projet lui a été refusé en France.

On peut y voir jusqu’à la fin de l’année deux expositions intitulées  « Le monde vous appartient » et « L’éloge du doute »

Nos coups de coeur : Jeff Koons : le chien ballon au Palazzo Grassi

le coeur (Hanging Heart) à la Punta della Dogana

On a apprécié l’esprit satirique et iconoclaste de Maurizio Cattelan qui  détourne deux thèmes traditionnels : le trophée de chasse

(eh oui, justement il manque la tête !)

et les gisants :

(eh non, on ne voit ni leur tête ni leur costume!)

De nombreuses infos sur le site des activités culturelles de Venise  Venezia da vivere

6 Comment

  1. Les deux dernières photos font un peu froid dans le dos …

    On est loin des « clichés » sur Venise (couple d’amoureux sur une gondole par exemple).

    1. Il y a toujours beaucoup de couples d’amoureux sur des gondoles mais nous voulions voir Venise sous un autre angle, loin de la foule de l’été. Le site mentionné à la fin de l’article donne d’ailleurs une bonne idée de l’image de renouveau et de modernité que certains jeunes vénitiens veulent donner de leur ville.

  2. Très bien! Justement j’avais à l’esprit une Venise galvaudée et remplie de touristes, la Venise de Casanova vue et revue, or là votre article montre que la ville évolue. Excellente initiative de réhabiliter et utiliser les palaces et autres bâtiments pour en faire des lieux d’expositions. Cela me donne très envie d’y retourner et voir la ville différemment!

  3. Je confirme! Je suis allee en Juillet cette annee, et oui c’est bondee de touristes (americains en majorite!) mais pendant la biennale on a pu voir plusieurs expositions dans des lieux insolites et calmes. Formidable.

  4. Génial ce décalage!
    J’aime beaucoup l’image du cheval. Je la trouve drôle car on imagine le trophé de l’autre côté du mur.
    Je n’aurais pas l’occasion d’aller à Venise cette année, donc merci pour cet article qui m’a permis de découvrir cette autre vision de la ville!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.