MATCHING POINTS

Pour les femmes mais pas seulement...
Fashion

Le maillot de bains – Katastrophe!

Nous sommes heureuses, il fait beau, le printemps est là et certains jours on se croit déjà en plein été, du moins on le croyait !  Quittons un moment le cinéma, une de nos activités préférées. Enfin le petit T-shirt, des sandales – nous revivons et nous pensons aux prochaines vacances.

Mais, en même temps, il y une angoisse qui monte, qui noue la gorge, qui nous donne des cauchemars ! Oui, vous avez compris, il s’agit bien de notre maillot de bains.

Notre peau est blanche, la cellulite s’est bien installée après nos soirées cocooning et quelques coupes de champagne, et de se voir ainsi dans la cabine, il y a de quoi  décourager les plus stoïques ! En feuilletant les magazines, nous voyons de jolis modèles – sur des jolies jeunes filles bronzées, à la peau ferme et fraîche. La comparaison alors devient difficile !

Oserons-nous encore le deux-pièces ?

Nous avions éliminé le tankini déjà l’année dernière

et nous allons faire de même avec le trikini.

 

Ou allons-nous  suivre le conseil de Madame Roitfeld et tranquillement nous orienter vers le maillot une pièce avant d’être interdites de plage ?

 

Qu’en pensez-vous?

6 Comment

  1. C’est vrai qu’avec les températures estivales de la semaine dernière, il y avait de quoi penser déjà aux vacances ! Mais n’oublions pas que nous ne sommes qu’en avril (ne te découvre pas d’un fil…) et il nous reste encore quelques semaines (et peut-être même quelques mois) pour aller choisir un joli maillot de bains qui s’adapte à nos goûts et aussi à notre silhouette (à cause des quelques petits kilos pris pendant l’hiver). Quoi qu’il en soit, pour ma part, je vais m’orienter vers un maillot une pièce… 🙂

  2. Je vous signale quand-même que la plupart (voire la totalité) des photos des magazines sont retouchées … si çà peut vous rassurer !

  3. Je compatis, quel moment de vérité demoralisant quand on se retrouve face au miroir dans la cabine. En general, je me sors pas de la cabine…

Répondre à Le patron Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.