MATCHING POINTS

Pour les femmes mais pas seulement...
Coups de coeur/Coups de gueule Santé/Bien-être

[Coup de gueule] L’hygiène des mains et l’air chaud ?

Il y a quelques mois, la grippe H1N1 provoqua une certaine psychose : le virus sembla omniprésent, on se voyait déjà tous porter des masques, toute une polémique autour du vaccin, bref, on nous harcelait avec l’hygiène !

Tout ceci avait du moins une conséquence positive : on reparla de  l’hygiène des mains. Tout le monde apprenait à nouveau à se laver les mains, geste essentiel pour les professionnels de la santé, du milieu alimentaire, mais aussi pour la vie de tous les jours – même à l’école on apprenait aux petits le bon geste.

Chacun avait son flacon de gel hydre désinfectant, de soluté hydro-alcoolique ou des lingettes pour désinfecter puisque l’on sait que c’est beaucoup par les mains que les microbes et les virus peuvent être transmis.

Et pourtant… après toutes ces compagnes de sensibilisation, on trouve encore des sèche-mains à air chaud et surtout, dirait-on, dans les lieux publics!  On les trouve même dans des endroits au top du WC de luxe dont nous avions déjà parlé!

Le ministère de la santé pourtant conseille d’utiliser des essuie-mains à usage unique et d’éviter l’air chaud – puisqu’ il est prouvé qu’après séchage on trouve encore plus de microbes ou de virus. En effet, une étude menée par des scientifiques de l’université de Westminster a révélé que les sèche-mains électriques pouvaient augmenter  le nombre de bactéries sur les mains lavées.

Un séchage des mains au sèche-main électrique traditionnel augmente en moyenne de 254% le nombre total de bactéries sur les paumes. L’air est brassé pour nous sécher les mains, oui, c’est comme si l’on voulait faire  valser les microbes autour de nous – bien au chaud et bien protégés.

C’est donc dangereux et nous sommes obligées de sortir nos petits mouchoirs pour nous sécher les mains.

Vous trouvez ça logique?

 

 

5 Comment

  1. Non, ce n’est pas logique du tout ! En tout cas, merci pour vos précieux conseils… car je l’avoue… j’ai souvent utilisé le sèche-mains électrique dans les toilettes publiques… beurk

  2. Tout a fait d’accord, et merci pour ces renseignements detailles. Je ne supporte pas ces seche-mains a air chaud, et en effet quand c’est le seul moyen, je me sers de mouchoirs. Maintenant les essuis-mains sont aussi en papier recycles donc l’excuse ecologique de se secher a l’air ne tient meme plus debout!

    1. Sachez chère Rose, que même le papier pur, non recyclé ne détruit pas de forêt: c’est une « production », qui permet d’assurer toujours plus de de re-pousse que de coupe. Une autre source importante de pure pâte à papier: la taille et surtout le « nettoyage » des lieus boisés.

  3. Merci du conseil! C’est quand même fou qu’on laisse encore ces machines dans les toilettes vu qu’il y a même des études prouvant qu’elles sont mauvaises!

  4. Yerk, ça fait froid dans le dos. Je ne pensais pas que ça pouvait être aussi sale! Au contraire je dirais même!

    Merci pour l’information, je ferai attention dorénavant. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.